Nous sommes le monde.
 

Partagez | 
 

 Une balade entre fainéant. (feat Mykonos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une balade entre fainéant. (feat Mykonos)   Dim 10 Mar - 19:12

Le mexicain ouvrit lentement les yeux, aveuglé par la lumière qui illuminait sa chambre. Il faut dire qu’il s’était couché, comme à sa grande habitude, plutôt tard hier, et il n’a même pas pris le temps de fermer les rideaux. Juan sortit sa main de sous sa couette et essaya de chercher son réveil à tâtons. En manquant de renverser sa lampe de chevet, il finit par mettre la main dessus. Les chiffres lumineux indiquaient exactement sept heures du matin. Non je déconne. Il était presque midi. Notre cher mexicain se hissa hors de son lit tant bien que mal. C’est toujours une épreuve difficile de se lever le matin, certes. Mais aujourd’hui, Juan avait de la visite. Il fallait donc qu’il se dépêche un minimum. Il ouvrit son armoire et en tira un tee-shirt simple et un jean banal. Vu l’heure, il ne perdit pas de temps à se coiffer et se contenta de passer sa main dans ses cheveux noirs pour avoir l’air quand même présentable face à un invité. Tiens, parlons-en de lui. C’était Mykonos. Mexique souhaitait l’inviter depuis quelque temps, tous deux partageants le même amour pour la fête. Il avait l’intention de lui faire visiter Daisy Town, et de lui présenter ses endroits préférés, ceux où il aime bien squatter quand il est éveillé. C’était aussi une occasion pour Juan d’agrandir ses connaissances et amis et d’oublier l’autre abruti d’américain. La sonnette de son petit appartement retenti. C’était sûrement lui. Ca ne pouvait être que lui, de toute façon Juste avant d’ouvrir la porte, le mexicain attrapa son foulard rouge qu’il noua autour de son cou et se regarda dans son miroir.

-Parfait, pensa-t-il, j'ai la classe comme ça !

Juan déboula jusqu’à la porte d’entrée et manqua de tombe sur une de ses veste qui traînait par terre. Il avait oublié de ranger son appartement. De toute façon, il était trop tard pour se soucier de cela, et le mexicain se débrouillerait bien pour trouver une excuse à peu près valable. Finalement, il ouvrit la porte et salua son invité.

-Hey ! J’suis content de te recevoir ! Par contre bah…Fait pas gaffe au bordel, hein, j’ai pas eu le temps de ranger, ahahahah…

Bon, c’était l’excuse la plus débile du monde mais voilà quoi, Juan n’a rien trouvé de mieux. Il espérait tout de même que Mykonos ne soit pas maniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Åland
C'est la fête ce soir~



MessageSujet: Re: Une balade entre fainéant. (feat Mykonos)   Ven 15 Mar - 21:39

Comme chaque jours, le réveil de Andreas à été très difficile. Non, il n'a pas fait la fête pour une fois, et il ne s'est pas shooté à la vodka (le seul truc russe qu'il aime, en passant). Il s'est juste couché super tard, et il doit se réveiller super tôt. Oui, 11h c'est super tôt pour lui, croyez-moi. Lui qui ne se réveille jamais avant 14h. Oui, je suis sérieuse, 14h. Quand je vous disais qu'il dormait 15 heures. Tiens, il se réveille. Trois heures de moins à son compteur, attention ça va faire mal! Ouvrant ses yeux avec difficulté, il tourne la tête vers sa table de nuit. Sur celle-ci, se trouvait un petit étui, contenant ses lentilles de contact. Parce que oui, Andreas est miro comme une taupe sans. Ray Charles n'a qu'a aller se rhabiller, c'est moi qui vous le dit. Il posa sa main sur ledit étui, l'ouvrit, et pris les deux très petits objets, nécessaires à sa bonne vision. Il les plaça délicatement sur ses pupilles, faisant attention à ne pas faire une bêtise. Un faux mouvement et il se nique encore plus les yeux, donc mieux vaut être précis sur ce coup là. De ses doigts tremblants, il posa lentement les lentilles sur ses yeux. Enfin bien placés, c'est bien. Andreas jeta un coup d'œil à l'heure sur son réveil électronique. Les petites loupiotes vertes indiquaient 11h13. Et mince, voilà qu'il était en retard! Rapidement, il se dirigea vers son placard et en tira un t-shirt bleu clair et un pantalon blanc mais un peu grisâtre à force de servir. Andreas les enfila rapidement, pour ensuite se diriger vers la cuisine. Il se dirigea ensuite vers le frigidaire, et en sortit un casse-croûte, flemme de préparer un petit déjeuner digne de ce nom. Il se l'enfourna vite fait bien fait, pouf, plus rien. Il alla ensuite à l'entrée, là où il rangeait ses chaussures. Il prit des baskets noires, à scratchs, encore une fois flemme de faire les lacets. Et vite, il court à l'arrêt de bus. Il jeta vite fait un œil à sa montre. 11h48. Oulà, il était vraiment en retard. Il sauta dans le premier bus arrivé, direction Daisy Town. Il salua de la tête le conducteur, et acheta un billet, qu'il fit composter aussitôt. Marchant avec difficulté à cause du départ, il s'assied sur l'un des sièges à l'arrière, et sortit un journal. Mauvaise idée le journal. Car même pas cinq minutes après, il avait mal au cœur. Trop malin, Andreas, trop malin. Finalement, il arriva à bon port, et sans casse s'il vous plaît. Il marcha un bon quart d'heure, avant d'arriver à l'immeuble où habitait son ami, Juan, ou Mexique si vous voulez. Il monta les quelques escaliers séparant le hall d'entrée de l'appartement de son ami. Une fois en face de l'immeuble, il sonna, puis se fit accueillir par un mexicain qui visiblement, avait l'air bien heureux de le recevoir.

- Hey ! J’suis content de te recevoir ! Par contre bah…Fait pas gaffe au bordel, hein, j’ai pas eu le temps de ranger, ahahahah…

Le mykoniate leva la main en réponse, avec le sourire s'il vous plaît.

- Yop! Alors on y va?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une balade entre fainéant. (feat Mykonos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku Hetalia :: Corbeille RP-