Nous sommes le monde.
 

Partagez | 
 

 MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}   Jeu 3 Jan - 22:24

Et j'arrive! Fais place, Invité!

L'Histoire est une suite de mensonges sur lesquels on est d'accord. [Napoléon Bonaparte]


"Il y a des moi plus moi que d'autres."
Paul Valéry

Ils sont innombrables ceux qui me ressemblent, et moi, cependant, je demeure unique.
Vasyl Symonenko

    ♠♥ NOM HUMAIN: Elizaveta Héderváry, mais si vous le souhaitez, vous pouvez aussi l'appeler Eli, Liz, Eliza... Il y en a même qui se permettent de la surnommer "la tarée à la poêle", "la fujoshi"... Bref, un prénom des plus féminins pour une jeune femme qui a autrefois cru être un homme.
    ♠♥ NATION REPRÉSENTÉE: Magyarorszag, la Hongrie, le pays des Magyar !
    ♠♥ SEXE: Question plutôt compliquée ! Parce que voyez vous... Non, je vous expliquerais plus bas. Bref, c'est une jeune femme très virile.
    ♠♥ FAMILLE: Magyar est son père. On considère Roumanie comme son frère, même si elle n'est pas très d'accord avec cette idée !
    ♠♥ LIEU D'HABITATION: Grimm's Place.
    ♠♥ RANG PERSONNALISE: Paprika, yaoi et poêle à frire~




♠♥ CARACTERE:
Hongrie est une jeune femme à la personnalité double. Oh bien sûr, on ne parlera pas de schizophrénie, pas du tout. Néanmoins, selon à qui elle aura affaire, elle pourra être douce, gentille et maternelle... Ou encore une amazone violente, sans peur et sans pitié, presque plus virile que certaines autres nations masculines. Cela s'explique notamment grâce à son enfance. Dès son plus jeune âge, elle pensait être un garçon et se comportait donc comme tel. La chasse, la pêche, la bagarre, la boue... Tout cela ne lui faisait absolument pas peur, et bien au contraire, ça l'amusait. D'ailleurs, même après la "révélation de sa féminité", elle restait très courageuse et bagarreuse, venant en aide à Autriche dans sa bataille contre Prusse, armée de sa fidèle poêle à frire qui parvint à venir à bout de l'armée. Elle peut d'ailleurs être assez effrayante lorsqu'elle veut quelque chose, comme récupérer les régions vitales de son ex-époux qui ont été "volées" d'ailleurs... Elizaveta n'est ni fragile, ni délicate et ce n'est pas une petite nature, elle ne se préoccupe pas de la boue et de la saleté et n'a pas peur de suer sous l'effort. La beuverie avec les nations masculines ne la dérangent pas le moins du monde non plus, bière et pálinka sont au rendez-vous ! Cependant, ce serait une erreur de s'arrêter à la description d'une jeune femme qui serait une brute à se battre à tout bout de champs. L'allégorie de la Hongrie a une valeur qui lui est chère, la famille. C'est probablement pour ça qu'elle aime passer du temps à cuisiner pour réunir ses amis autour d'un repas fait maison, malgré ce que l'on peut dire sur le goulasch, que c'est "gras". Les crêpes hongroises valent aussi le détour ! La hongroise est aussi plutôt maternelle et aime s'occuper des enfants. Elle avait aimé la période où elle s'était occupée d'Italie du Nord avec Autriche, notamment. On peut presque dire qu'elle serait l'épouse et la mère idéale, se débrouillant plutôt bien dans l'art de tenir une maison. En tous cas, il ne semble pas qu'Autriche s'en plaignait ! Elizaveta sait aussi être patiente et aimante. Il y a une dernière facette de la hongroise que l'on peut souligner. Si vous aimez vous aussi ce que l'on appelle le yaoi, vous êtes le/la bienvenue. Si vous êtes homosexuel, un conseil, fuyez. On sait que lorsque la hongroise veut quelque chose, elle a tendance à l'obtenir, à l'usure notamment - quand elle n'a pas mis K.O. son adversaire -, or, les photos de jolis garçons en train de se faire des mamours, elle adore ça. Et grimper dans les arbres pour espionner ne lui fait pas peur du tout...

♠♥ PHYSIQUE:
L’allégorie de la nation magyar est une jeune femme d'environ un mètre soixante, pas forcément très grande, mais bien proportionnée. En effet, les plus pervers remarqueront même que si elle n'a pas les attributs ukrainiens impressionnants, on ne peut pas se permettre de doute quant à la féminité de celle que l'on peut aussi appeler "Elizaveta". Ah oui, parce que quand la donzelle était petite, elle pensait que tout le monde finissait par avoir un pénis et elle pensait donc... Être "il" justement. Enfin bref. Elle a donc des courbes intéressantes, mais pas vraiment énormément de graisse, sachant qu'elle a gardé une part de son côté garçon manqué et qu'elle reste assez attachée au sport - notamment le lancé de poêle à frire - et l'effort physique ne lui fait absolument pas peur. Voilà pour ce qui est de la stature générale de la Hongrie. Je vous prierait donc de remonter vos petits yeux un peu plus haut, pour rencontrer son regard vert et brillant, qui illumine son visage pâle mais lumineux. Si elle est moins bronzée qu'avant - c'est cela lorsque l'on passe plus de temps à la maison qu'à chevaucher sur les plaines ! -, on peut voir que la hongroise est en parfaite santé, avec un joli teint, notamment grâce aux thermes de son pays. Ses cheveux, qu'elle laissa pousser après avoir "découvert" sa féminité sont châtains et ondulés. Côté vestimentaire, si avant, elle ne portait que des tenues masculine, le passage chez Autriche la "força" à ne portait que des robes et à se féminiser grandement. Elle n'a pas une garde-robe extrêmement large, mais elle est relativement diversifiée. On soulignera quand même qu'elle est tout de même plus à l'aise en jean et en baskets ou en robe de servante qu'en robe de bal, bien qu'elle fut habituée à tout.

♠♥ TEST RP:
Citation :
Bienvenue au conseil international, Hongrie

Comme tu le sais sûrement, le conseil est un lieu de débat et d'échanges consacrées vous-autres nations, dans le but de vous ouvrir culturellement à d'autres points de vue selon un thème en concordance avec l'actualité ou vos spécificités culturelles. Ce mois-ci, tu es donc conviée à une session qui concerne le port d'arme , en compagnie de France, États-Unis et Autriche.

Nous te souhaitons de bonnes négociations.

Aujourd'hui avait lieu un nouveau débat auquel la hongroise avait été convoquée. Oh, ça ne la dérangeait pas, elle aimait son travail de nation, bien qu'elle se faisait relativement discrète. De plus, le sujet était important, surtout au regard des événements récents de tueries dans les écoles... Mais quand elle avait vu la liste des « conviés », Elizaveta avait déjà un peu moins d'entrain... La jeune femme sentait que cela allait virer en grand n'importe quoi, comme d'habitude. Et là, il n'y avait même pas Allemagne pour encadrer !

Bref, à peine la séance commencée, déjà ces insupportables bruits de mastications et de sussions. Les États-Unis, représentés par le jeune homme blond à lunettes, aussi appelé Alfred F. Jones, ne savait apparemment pas qu'il était mieux de choisir entre parler et se restaurer. Parce que même si chacun savait que dans son pays, le port et la possession d'armes étaient libres, on ne comprenait strictement rien à ce qu'il pouvait bien raconter. La jeune femme tentait de déchiffrer, mais tous ces bruits ne faisaient que la dégoutter. Note personnelle pour plus tard : ne pas déjeuner avant une réunion où l'américain est présent.

Hongrie se retrouva donc distraite quelques instants et son regard se porta sur le côté : elle ne mit pas longtemps à réagir lorsqu'elle vit l'autre blond présent dans la salle, le français, regarder de façon plus que suspecte Roderich, nation autrichienne mais aussi son ex-mari. Ce dernier ne semblait pas avoir remarqué le manège du français, trop occupé à afficher une mine agacée devant le babillage incompréhensible de la puissance mondiale et son manque flagrant de tenue en se demandant sûrement comment son ex-allié britannique avait pu l'élever – quoique que pour un tel lâcheur, la question ne se posait pas ! Elizaveta leva les yeux au ciel et regretta de ne pas avoir apporté sa fidèle poêle à frire. Mais elle profita que l'américain se soit enfin tue pour prendre à son tour la parole.

- Je comprend que l'on puisse penser que le port d'arme soit un droit comme un autre, mais je crois que l'autoriser ne fait qu'appliquer la loi du plus fort, la loi du far west... N'est-ce pas, France ?


Grillé, l'intéressé fut bien forcé de se détourner de son objectif, à savoir de l'autrichien, surpris cependant que la hongroise ne l'ai pas plutôt frappé. Mais bon, il n'allait pas se plaindre que cette jeune femme presque plus testostéronée qu'Allemagne n'ait fait que l'interpeller !

- Ahem, oui, je suis d’accord avec toi~ 

- De plus, il me semble que tolérer le port d'armes aussi lourdes est comme légitimer ces tueries, non ?

C'était au tour de Roderich de s'exprimer, après avoir élégamment relever ses lunettes. La hongroise avait beau ne plus être son épouse et ne plus forcément ressentir de sentiments amoureux à son égard, elle gardait une certaine admiration pour lui. Et la pensée agréable qu'elle s'était peut-être trompée la fit sourire alors que la réunion continuait dans un calme relatif, pour une fois.

- Mais qu'en est-il des poêles à frire que l'on utilise en tant qu'arme ?

En fait, non. La jeune femme avait peut-être pensé un petit peu trop vite.

- Tu veux vraiment le savoir ? 

Elle arborait un grand sourire, mais une aura presque maléfique l'entourait. Après tout, elle n'avait pas forcément besoin de sa poêle...

- I bet a black eye for France~!

Et c'était parti. L'autrichien essayait vainement de faire revenir le débat dans le droit chemin, mais il n'avait définitivement pas l'autorité d'un certain autre germanique que l'on ne nommera pas... Et on avait perdue Elizaveta, qui était trop occupée à « argumenter » avec le français qui commençait à regretter d'avoir voulu détendre l'atmosphère.

♠♥ AIME:
La bagarre, le yaoi, chevaucher, les poêle à frire, les crêpes de son pays, les enfants, le paprika, protéger Roderich, le palinka...

♠♥ N'AIME PAS:
Turquie, Roumanie, Prusse - on va essayer de le faire croire, du moins huhuhu -, qu'on essaie d'envahir les régions vitales de Roderich, les misogynes, les machos...

♠♥ AVATAR:
Hongrie - APH.

♠♥ AVOIR UN GRAND FRERE?:
[ ]OUI [x]NON
♠♥ TEINTE SOUHAITÉE:
#1B9D17

♠♥ ET AUTRES:


Dernière édition par Hongrie le Ven 4 Jan - 14:14, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}   Jeu 3 Jan - 22:25

« Vous prendrez bien un petit coup de poêle pour la route ? »
A történet egy nemzet.


Sa naissance, elle date d'assez longtemps. En fait, la Hongrie est un pays ancien, fondé en l'an 1000 par Étienne Ier. Pour tout vous dire, ça s'est fait, comme ça. Son père, à Elizaveta, c'était Magyar. Le genre d'homme bourru, brutal, qui aime la bagarre, les longues chevauchées et les bonnes beuveries. D'ailleurs, contrairement aux autres anciens empires, il n'a jamais construit de ville, c'était un nomade. Bref. Tout ça pour vous dire que Magyar, c'était pas le genre de type très délicat et très enclin à avoir une fille. Donc bon, si je vous dis que sa fille, il l'a élevée comme un garçon, vous ne me ferez pas des yeux de choqués, n'est-ce pas ?

C'est donc ainsi que la jeune nation hongroise, sans aucun modèle féminin, était persuadée que tout le monde finissait par avoir un pénis et que cela "poussait" en grandissant. Et c'est pour cela que ça créa disons quelques petits "problèmes". Et ce n'est pas un certain chevalier teutonique qui vous dira le contraire ! Persuadée qu'elle était un garçon, la jeune nation combattait vaillamment ses assaillants - pour n'en citer qu'un récurant, l'Empire Ottoman qui deviendra Turquie -, entretenant une relation assez étrange avec ce jeune garçon, qui comme elle était une nation. Prusse.

Encore de nos jours, elle se souvient de la fois où elle avait affreusement mal à la poitrine. Elle se pensait malade. En même temps, il était vrai que son roi, assez peu soucieux de gérer son argent, mettait le pays dans un état assez moyen dirons-nous. Et pour couronner le tout, ce bâtard de turc cherchait encore à l'envahir. Mais bon, là, on parlait de l'idiot prussien, qui a profité d'un moment d’inattention de la hongroise pour lui toucher la poitrine. Elle ne comprit que bien plus des années tard les heures de confession de ce fervent croyant. Quoiqu'il en soit, cette douleur avait comme disparue, et elle avait pu aller combattre sereinement, malgré les tourments de cette chose que l'on appelle puberté.

Sereinement, ce n'était peut-être pas aussi simple. Car en tant que pays de l'Europe centrale, Elizaveta avait pas mal d'assaillants. D'ailleurs, elle qui avait grandi et était devenu une belle jeune fille avec disons... "Tout ce qu'il faut". Elle revit le prussien alors qu'elle se trouvait en situation de faiblesse, avec notamment sa chemise toute ouverte et pleine de blessures. Piqûre de rappel pour le prussien qui s'est souvenu que "il" était "elle". Bien qu'"elle" n'était pas encore totalement au courant... Ou du moins pas encore consciente. En même temps, elle avait l'esprit occupé ailleurs. Ces histoire de filles, de garçons, de pénis, de poitrine - non, ce n'était pas des pectoraux très développés... -, cela pouvait attendre, non ?

En effet, au XVIème siècle, la Hongrie est divisée en trois. D'un côté, ce "bâtard de turc" qui avait réussi à envahir ses régions danubiennes et à s'emparer de Buda - Bah oui, parce que Budapest est composée de Buda et de Pest. Et c'est pas des blagues. Mais bon, après tout, Elizaveta n'était pas seule. C'est là qu'elle créa quelques liens avec une autre nation, Héraclès, le grec.

Et puis la Haute-Hongrie appartient à l'Autriche. C'est aussi quelque chose qui blessa un peu l'orgueil de la hongroise, bien qu'elle changera d'avis plus tard. Cette larve incapable de se défendre avait réussi à lui prendre sa région nord ? Mais justement. Elle gagnait en respect pour cette "larve". Car après tout, c'est lui qui l'a quelque peu changée. Qui lui a appris qu'elle était une femme et que les robes, c'était un peu plus approprié.

C'est ainsi qu'Elizaveta entra au service d'Autriche sous le règne des Habsbourg. Elle appris à tenir une maison, s'occupant même du jeune Veneziano, comme d'un petit frère... Ou d'une petite sœur, selon le point de vue puisque la jeune femme lui faisait mettre des robes. Enfin passons. Ou plutôt détaillons. Car il y avait aussi Saint Empire Romain Germanique ! Et pour Elizaveta, de voir ces deux enfants ainsi... Ce fut la révélation et le début de son amour pour ce qu'on appellerait plus tard le yaoi.

Cependant, ses relations avec Prusse se compliquaient. S'ils étaient plutôt amis lors de leurs enfances, les différentes guerres les éloignaient et durcissaient leurs doux sentiments d'enfants. Mais après tout, elle s'était rapprochée d'Autriche et commençait même à éprouver certains sentiments pour lui.

Quoiqu'il en soit, les années passaient au fil des guerres et des affrontements. Jusqu'en 1867. Un compromis Austro-Hongrois fut crée. Un mariage, en bref. Une alliance qui perdit tout de même la première guerre mondiale aux côté de l'Allemagne et qui du être dissoute en 1918.

Pendant la seconde guerre mondiale, la Hongrie se rangea du côté de l'axe. Comme nous l'a appris l'Histoire, elle se retrouva une fois de plus du côté des perdants, ce qui ne fit que précipité une chose terrible. L'Hiver Russe. Car oui, l'URSS ayant fait partie des vainqueurs, c'est-à-dire des alliés, avait d'une certaine façon décidé de s'étendre. On sait tous que Russie veut faire un avec le monde... C'est ainsi qu'au même titre que Pologne, que son déchet de "frère" Roumanie, que Bulgarie, que quelques autres, elle intégra le Pacte de Varsovie - contre son gré -, devenant une démocratie populaire. Hongrie a essayé de se rebeller. Ou plutôt son peuple. Mais la révolte étudiante de Budapest en 1956 a été facilement matée et la hongroise a trinqué. Le plus horrible dans tout ça ? Le Mur. Isolés du reste du monde. Deux blocs s'affrontant. Elle était loin d'Autriche et elle pouvait voir les traitements que le géant Russe pouvait infliger aux autres et notamment... à Prusse, l'Allemagne de l'est. Car c'était bien le fait de le voir encore là, même sous la forme de la "République Démocratique Allemande" puisque la Prusse en tant que telle n'existait plus. Mais ça, bien sur, elle ne l'aurait reconnu pour rien au monde.

Et puis après des années de souffrance, la Guerre Froide prit fin, le bloc soviétique éclata et surtout, ce foutu mur fut détruit. Et pour l'avenir ? Ces années de communisme l'avait affaiblie. Cependant, on lui tendit la main. En 1999, la Hongrie rejoint l'OTAN et en 2004, avec Pologne et deux autres "PECO", elle rejoint l'Union Européenne.

Aujourd'hui, si Elizaveta n'est pas forcément une grande puissance mondiale, elle demeure un pays important du centre de l'Europe et... Gare à vous, car elle sort toujours armée de sa poêle à frire, chose qui n'a pas changé au fil du temps !



Dernière édition par Hongrie le Jeu 3 Jan - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}   Jeu 3 Jan - 22:45

Heeei bienvenuuue. Bon courage pour finir ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}   Jeu 3 Jan - 22:47

Merci~ ^w^

Normalement, il ne me manque plus que le test RP !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}   Ven 4 Jan - 11:22

    Bienvenuuuuue.
    Wow ton avatar. Est. Sublime.
    Bon courage pour le test RP. o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}   Ven 4 Jan - 12:33

Bienvenuuue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}   Ven 4 Jan - 12:44

Merci !

Je m'y mettrais quand j'aurais reçu le sujet par MP, si j'ai bien compris x)

EDIT : fiche terminée, même si je ne suis pas super satisfaite de ce que j'ai fais pour le test >w>
Revenir en haut Aller en bas
Åland
C'est la fête ce soir~



MessageSujet: Re: MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}   Ven 4 Jan - 21:17

Roh ouais une Hongrie! Enfin quelqu'un pour maltraiter Poussin Piou Prusse /POUTRE/

En bref, bienvenuuuuuuuuuuue~!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda




MessageSujet: Re: MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}   Ven 4 Jan - 22:18

Moi j'dis que l'titre devrait être sous spoiler. Et tous les Hongrois avec. '-'

(bienvenue. =) )

_________________
<img src="http://i20.servimg.com/u/f20/12/90/57/81/0066-110.png">
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bokuhetalia.tonempire.net
Finlande
Le Père-Noël est une ordure.
avatar


MessageSujet: Re: MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}   Ven 4 Jan - 23:22

Bienvenue cousine :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etats-Unis
Le vrai superman c'est moi ! Pas Clark !
avatar


MessageSujet: Re: MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}   Sam 5 Jan - 10:43

AH OK C'EST COMME CA.
GENRE JE ME CASSE 2-3 JOURS ET VOILA QUE YOUPLA BOUM ON A PLEINS DE NOUVEAUX ?!
... Je mange personne je vous assure D:

Non srsly ! Bienvenue ! o/

_________________
<< Tu n'existe pas vraiment à Hollywood tant que personne ne veut ta mort. >>


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grèce
Admin aux chats ~ Zzz...
avatar


MessageSujet: Re: MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}   Mer 9 Jan - 21:52

Désolé du retaaaaard >< T'as le droit de me frapper avec ta poêle pour te venger ><

Bref, tout d'abord BIENVENUUUUUUUUE =D
Ensuite euh hé bien ta fiche est nickel donc je te valide sans plus attendre =D Et ton pokémon, ce sera Leveinard. Voilà ~

_________________
"Si tu as de la chance, traverse. Si tu as de la destinée, avance." Proverbe grec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prusse
THE AWESOME!!
avatar


MessageSujet: Re: MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}   Jeu 10 Jan - 18:34

Je... Non. Non mais non. Je RE.FUSE ! Voilà c'est tout.

Et c'est tout ce qu'il y a à dire sur ce sujet. (Menna la ref est just for you si je me suis pas planté |D)

[ OMG. UNE HONGRIE KWA ! OUAIOUAI ! *cours partout* Wilkommen ♥ ]

_________________
Ich bin Preußen, die Armee die ein Imperium erbaute,
Ich bin der Sohn des Krieges, der Dämon einer Zeit.

Ich bin der Gott des Krieges und des Schwertes.

Avatar by Kugel ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Imprecations.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}   

Revenir en haut Aller en bas
 

MAGYARORSZAG ✘ everyone grows a penis eventually. {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku Hetalia :: Avant RP :: Présentations :: Présentations acceptées-