Nous sommes le monde.
 

Partagez | 
 

 QUESTION PAR UN HEROS. (Libre, venez les gens ! o/)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etats-Unis
Le vrai superman c'est moi ! Pas Clark !
avatar


MessageSujet: QUESTION PAR UN HEROS. (Libre, venez les gens ! o/)   Mar 4 Sep - 19:59

L'IDEE DU SIECLE. JE VOUS ASSURE. JE SUIS GENIAL PARFOIS. ENFIN. PAS QUE PARFOIS. LA PREUVE.

... Oooh, je dois reprendre depuis le début pour que vous compreniez ? D'accord. C'est tout simple.

Vous voyez, j'étais chez moi, tranquille, je réfléchissais à comment je pouvais être encore plus génial que je le suis déjà. Et accessoirement, je zappais à la télé. Je changeais de chaîne, bof, un documentaire sur la reproduction des animaux, fort peu intéressant, OMG et là encore pire.. "Qui veut gagner des millions ?" .. Sérieux cette émission est pourrie j'y crois pas..... N'importe quoi en plus les gens sont pas intelligents il savent pas répondre... OH MAIS OUI C'EST UNE BONNE IDEE CA. Inviter des potes, et faire un remake de cette émission, sauf que c'est moi qui pose les questions. Et des questions epics, vous voyez le genre ? MOI COMME PRESENTATEUR, C'EST PAS GENIAL COMME IDEE ?! Je m'imagine trop. La musique de fou, la foule en folie, comme à Hollywood quoi !

L'IDEE DU SIECLE VOUS DIS-JE. Je m'auto-félicite. Je m'auto-applaudis, même.

Vite vite, je prends mon téléphone, puis j'envoie un sms à tous mes contacts. Il faut bien que tout le monde soit au courant, sinon, c'est pas drôle. Imaginez genre y'a qu'une personne qui vient. Je serai like a forever alone. Mais ! Je suis sûr que ça se passera pas. Pas de quoi s'inquiéter. Je commence donc à écrire le sms :

"Yop, c'est moi, je viens d'avoir une idée de fou, rendez-vous.."

..Ah oui, gros problème. Ou faire ça ? Chez moi ?! Je n'crois pas non. C'est le gros foutoir, y'a eu une fête ici y'a pa longtemps. Tout le monde avait.. disons.. pas mal bu. Vous imaginez pas le boxon. J'arrive même plus à trouver un caleçon, c'est vous dire. Puis vous pensez bien que MOI, USA, je me dois de garder une certaine éthique envers les autres. Ils seraient choqués sinon. Allez faut réfléchir à un autre endroit. Ah, bah je sais où.

"Yop, c'est moi, je viens d'avoir une idée de fou, rendez-vous au McDo de Daisy Town à 17h. Vous inquiétez pas pour le monde, je m'occupe de ça. Prix plutôt coules à gagner. - Le héros.".

Ouaip, je vais faire les yeux doux à Larry pour le McDo, il sera d'accord que je le squatte un soir. Tiens d'ailleurs je l'appelle vite fait. Et je lui fais mes yeux doux via oral. Croyez-le ou pas, ça a marché, et il nous laisse le McDo. On s'assoira à des tables pour poser les questions, et ensuite tout le monde connaît le principe de Qui veut gagner des Millions je pense.

Hop hop, maintenant que tout est réglé j'envoie le message, clair, précis, à tous mes contacts. Z'ont intérêt à venir. Bah. Ils viendront. JE leur envoie un message quoi.



Spoiler:
 

_________________
<< Tu n'existe pas vraiment à Hollywood tant que personne ne veut ta mort. >>


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: QUESTION PAR UN HEROS. (Libre, venez les gens ! o/)   Mer 12 Sep - 16:26

Le soleil déclinant était caché par les feuilles du grand arbre près de la terrasse, mais il faisait toujours aussi bon. C'est le genre de journée que Berwald aime. Se lever, aller à la fenêtre et se rendre compte que pas un nuage ne contrebalance le bleu trop bleu du ciel, s'habiller, puis aller dans le jardin, et y rester des heures et des heures. Enfin là, pour être honnête, il s'ennuyait un peu, venant tout juste de finir son livre.

Coïncidence ou pas, son portable vibra dans sa poche à ce moment là. Bien évidemment, Suède regarda le message.

"Yop, c'est moi, je viens d'avoir une idée de fou, rendez-vous au McDo de Daisy Town à 17h. Vous inquiétez pas pour le monde, je m'occupe de ça. Prix plutôt coules à gagner. - Le héros.".

Berwald se demanda un bref instant si Alfred ne savait pas que les destinataires pouvaient voir son nom lorsqu'ils recevaient le SMS, ou si c'était juste son trip de répéter son statut de 'héros' aux quatre vents. C'était sûrement un peu des deux, en fait.

Donc. Une idée de fou, hein ? Au McDo à 17 heures. Bon, ça ne doit pas être bien méchant, comme idée. Et puis, Suède ne voyait pas trop quoi faire. Il avait fait son boulot ce matin, et, sauf très éventuelle urgence, il finirait sa journée devant la télé, ce qui n'est pas super passionnant, vous en conviendrez. Aussi Berwald se leva, rangea la bouteille de lingondricka à moitié pleine dans le frigo, refourgua son verre au docile lave-vaiselle, referma la baie vitrée et enfila ses chaussures. Le temps d'aller au fast-food à pied, il serait 17 heures moins quelque chose. Un peu en avance, parfait. Il glissa ses clés dans sa poche de jean, prit son téléphone également -on ne sait jamais-, verrouilla la porte en partant.

Tout en marchant, Suède essuya ses lunettes. Ce n'est tout de même pas très classe d'arriver quelque part -même si ce quelque part n'est autre qu'un McDonald- avec des verres tout crades.

Le soleil déclinant était caché par les bâtisses environnantes, et le fond de l'air commençait à être un peu frais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: QUESTION PAR UN HEROS. (Libre, venez les gens ! o/)   Sam 15 Sep - 11:41

Une maille à l’endroit, une maille à l’envers. Une maille à l’endroit, une maille à l’envers. Une maille à l’endroit, une maille à l’en-AIE. Connard de portable !

Ca va, y’avait pas trop de dégâts. L’islandais avait réussi à ne pas se foutre l’aiguille à tricoter dans l’œil, ce qui aurait été pour le moins problématique. Un séjour aux urgences ? Pas dans ses priorités. En plus il devait finir son pull, et de la laine tâchée de sang, c’est sooo IXe siècle comme tendance. LE vintage c’est cool mais y’a des limites m’voyez. Bref, une aiguille qui dérape sur le pif à la place. Ca va que les aiguilles à tricoter ça pique pas trop, n’empêche qu’il avait une jolie griffure sur la gueule. Ladonia style mais en moins peinturluré.

Nataniel essuya son nez plein de sang et balança son tricot sur la table, grommelant moultes insultes en direction de son téléphone. Comme si c’était la faute du petit appareil électronique s’il s’était fait mal à laggle. Il attrapa le dit appareil et zyeuta l’écran. Nouveau message. Message d’Alfred. Donc s’il s’était meulé la face tout seul c’était désormais la faute de l’américain. Quoi ? Faire attention ? Non.

"Yop, c'est moi, je viens d'avoir une idée de fou, rendez-vous au McDo de Daisy Town à 17h. Vous inquiétez pas pour le monde, je m'occupe de ça. Prix plutôt coules à gagner. - Le héros.".

Héros en mousse, ouais. Nataniel soupira. Ouais pourquoi pas. S’il pouvait en profiter pour grailler chez McDo… Ouais parce que chez lui, les McDo, y’en a pas. Alors c’est pas souvent qu’il va y bouffer hein. Il rangea son bordel de tricotage et repassa la main sur son nez pour essuyer le sang qui avait coulé. Se dirigeant vers l’entrée pour allez enfiler bottes et manteau, il se souvint subitement qu’il était pas tout seul chez lui ce jour-là. Il alla au pied des escaliers et se mit à brailler de la façon la plus polie et distinguée possible.
« Soooooooooolveig ! J’vais au quartier américain tu viens ?! »

Dans le ton c’était surtout « Ramène ta fraise j’irais pas tout seul » mais bon. La gentillesse nordique, que voulez-vous. En attendant, il enfila ses bottes et sa veste, prêt à partir direction McDo avec ou sans sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Svalbard
Chambre forte mondiale
avatar


MessageSujet: Re: QUESTION PAR UN HEROS. (Libre, venez les gens ! o/)   Sam 15 Sep - 13:25

Solveig squattait chez son petit frère Nataniel enfin genre c'est son grand frère mais il est plus petit que Lukas et moyen frère ça fait vraiment bof...bon remarque Nat' n'est pas très grand *le pauvre ahah* donc petit.

BREF. Cette réflexion n'ayant pas grande importance, et en plus vu qu'il est malpoli de faire se genre de réflexion à son hôte soit il son frère, elle se remit à ses comptes, Beaucoup de touristes étaient venus chez elle cet été...il espérait probablement profiter du paysage avant que tout ne soit fondu, mais cette pensée ne suffit pas à la mettre de mauvaise humeur.
Elle vit son portable vibrer sur la table en face d'elle. Jme lève ? Jme lève pas ?

« Soooooooooolveig ! J’vais au quartier américain tu viens ?! »

Elle se lève donc regarde au passage le message suivant : "Yop, c'est moi, je viens d'avoir une idée de fou, rendez-vous au McDo de Daisy Town à 17h. Vous inquiétez pas pour le monde, je m'occupe de ça. Prix plutôt coules à gagner. - Le héros.".

…................Comment ça une idée de fou ? De toute façon elle n'avait pas grand chose à faire de sa journée.

« Ouais j'arrive deux minuuuuuuuuuutes »

Quand Solveig dit deux minutes c'est en effet deux minute, la flemme de se recoiffer, pas l'habitude de se maquiller, très féminin tous ça me direz vous.
Elle met sa veste et une écharpe au pif, descend mettre ses bottes et suit son frère qui a déjà commencé à mettre le pieds dehors.


- Jme demande ce que cet abruti a pu inventer comme connerie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etats-Unis
Le vrai superman c'est moi ! Pas Clark !
avatar


MessageSujet: Re: QUESTION PAR UN HEROS. (Libre, venez les gens ! o/)   Mar 18 Sep - 15:35

17h vient de sonner. Et devinez où je suis. C'est exact, pas au McDo, comme prévu. Je faisais autre chose, j'ai pas vu le temps passer. Aaah. C'est ça d'être quelqu'un de tellement classe qu'il est tout le temps occupé. Bon. C'pas grave hein ? Si celui qui a prévu le rendez-vous arrive un peu plus tard ? C'est pas la mort.... Si ? Peut-être. Mais dans tous les cas j'fais le plus rapidement possible, et je cours dans la rue. J'oubliais un petit détail : Je suis en caleçon. Une vieille dame qui passait par là m'aperçoit et frôle l'attaque cardiaque. Heureusement, je l'entends m'engueuler quelques secondes après. Preuve qu'elle va bien. Donc je rentre rapidement, sans rien dire à la madame, mets un pantalon, fais passer le test de l'odeur à un de mes t-shirts, et je file au McDo vite fait bien fait.

17h05, j'arrive, essouflé, mais LIKE A BOSS. Y'a déjà trois gens : Ice, Suède, et Svaltruc. Les trois me mattent l'air de dire "... Meec. Tu te fous de nous ?" Mais pas grave. Je suis là, c'est l'important non ? Je leur réponds avec un gros sourire comme je sais les faire. Ils sauront comment l'interpréter. Et ensuite, petit regard noir à Sval, j'veux pas non plus qu'elle me gâche ma superbe idée avec Dora. Je comprends pas pourquoi elle tient autant à me faire peur. Puis de toutes façons Dora j'en ai plus peur. Je suis viri moi. Et c'est pas elle qui va m'empêcher de les faire jouer à mon super jeu. Sans aucune fausse modestie bien sûr, vous pensez bien. Je suis pas comme ça.

Flemme d'attendre plus, j'explique déjà le but du jeu aux trois qui sont là. Les retardataires se démerderont. (*TOUSSE TOUSSE* DIT CELUI QUI EST VENU EN RETARD A SON PROPRE RENDEZ-VOUS) - Rooh toi ça va hein madame qui écrit dans les parenthèses ! Arrête de perturber mon superbe speach ! Boon. Maintenant l'autre m'a perturbée, qu'est-ce que je disais déjà ? Je parlais de. Ah oui. Les règles du jeu. Je reprends. J'étais donc sur le point de leur expliquer pourquoi on est là.

<< Yooo les gens ! Vous devez tous brûler d'impatience ! Vous devez vous être dit "MAIS QUELLE EST DONC CETTE MERVEILLEUSE IDEE QU'IL A EU ?" Eh bien en fait, c'est tout simple, je vous explique. Je suppose que vous connaissez tous le principe de "Question pour un Champion" ? Bah là, ce sera moi, qui vous posera des questions plus cools, plus chouettes plus.. géniales quoi ! >>

J'espère qu'ils comprendront. Flemme de ré-expliquer. Bon vous me direz c'est pas sorcier à comprendre. Et les nordiques généralement ils sont plutôt malins. Enfin je crois. Je verrai bien s'ils sauront répondre à mes questions de la mort qui tue.

_________________
<< Tu n'existe pas vraiment à Hollywood tant que personne ne veut ta mort. >>


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: QUESTION PAR UN HEROS. (Libre, venez les gens ! o/)   Mar 16 Oct - 20:53

Suède s'était appuyé sur le mur près de l'entrée, et attendait, les bras croisés. Il était arrivé à dix sept heures moins cinq très précises, et avait un coup d’œil à l’intérieur du fast-food. Il n'y avait personne, pas l'ombre d'un États-Unis surexcité, ni celle un hamburger-frites attendant sur le comptoir en se complaisant dans sa propre matière grasse. Berwald regarda alors de nouveau son smartphone -hop, on fait glisser le doigt sur l'écran-, vérifiant s'il ne s'était pas trompé d'heure, mais non. Il commença à se demander si ce n'était pas une mauvaise blague, ou s'il était le seul à être ven-

Ah non. Suède venait de repérer deux scalps au dessus d'un muret, l'un gris clair et l'autre blond, s'avançant rapidement. Islande et Svalbard. Comment ça, 'Ouf sauvé ?' Quoi qu'il en soit, Berwald les gratifia d'un mouvement de tête, auquel on devait comprendre 'Bonjour, ravi de vous voir, comment ça va ?' Quelque part, Suède est un génie. Faire passer autant d'émotions, de troubles, de passions, à travers un simple hochement du chef, quelle maestria !

Il était dix sept heures passées de quatre minutes, et les seules personnes présentes, plantées là, vaguement gauches, venaient d'Europe du Nord. Pas la moindre trace de l'américain.

Et puis dix sept heures cinq, et Etats-Unis se pointe comme une fleur, ou plutôt comme une tornade. Il leur dédicaça un grand sourire insouciant -Suède crut à ce moment voir Islande tiquer- puis déclama, à un niveau de décibels trop élevé, comme d'habitude, et presque sans reprendre sa respiration :

<< Yooo les gens ! Vous devez tous brûler d'impatience ! Vous devez vous être dit "MAIS QUELLE EST DONC CETTE MERVEILLEUSE IDEE QU'IL A EU ?" Eh bien en fait, c'est tout simple, je vous explique. Je suppose que vous connaissez tous le principe de "Question pour un Champion" ? Bah là, ce sera moi, qui vous posera des questions plus cools, plus chouettes plus.. géniales quoi ! >>

...Wow. Berwald commença à regretter de ne pas avoir éteint son téléphone, pour une fois, et de ne pas avoir amené sa veste. Suède joua du bout du pied avec un gravillon. Le silence commençait à peser.

" .... Il f'drait peut-être qu'on aille à l'int'rieur."

Ce n'est pas vraiment qu'il se les pelait, non. Il est suédois ou mince ? Mais bon. Il faut bien meubler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: QUESTION PAR UN HEROS. (Libre, venez les gens ! o/)   Lun 22 Oct - 10:42

14h du matin, dans la maison de la Jamaïcaine. Un réveil s'amusa a apprendre a voler, ce dernier ayant courageusement pris la place du portable. Et un florilège d'insulte accompagna le réveil de la jeune femme couché en travers de son lit, serrant son traversin contre elle comme s'il s'agissait d'un doudou, restant fermement les yeux fermés. Hors de question de bouger de ce lit! Non mais oh! Elle avait rien de prévu, pas de courses, pas de sport, juste elle, la télé et du farniente avec un peu de fumette aussi pourquoi pas.

Mais le soleil se mêla de la partie et Khadeja dut se rendre a l'évidence, il fallait qu'elle se lève. Jetant un regard mauvais aux pauvres volets innocents qui avaient laissé passer le traitre soleil elle s'assit dans son lit et s'étira un peu avant de choper son portable pour voir qui elle allait assassiner. Alfred. Pourquoi ça ne l'étonnait qu'a moitié?

"Yop, c'est moi, je viens d'avoir une idée de fou, rendez-vous au McDo de Daisy Town à 17h. Vous inquiétez pas pour le monde, je m'occupe de ça. Prix plutôt coules à gagner. - Le héros."

Est-ce qu'on lui en voudrait si elle le zigouiller? Quelle idée lui était encore sortie du cerveau a celui là? Elle n'avait jamais vu autant de truc bizarre sortir d'un cerveau ne prenant aucune substance interdite par la loi. N'empêche, les prix étaient superbement alléchants. Oh et puis pourquoi pas? Le farniente elle le ferait plus tard, en rentrant de ce rendez-vous.

La Jamaïcaine s'extirpa de son lit et se dirigea en baillant vers la salle de bain. Elle avait trois heures devant elle pour se préparer, cela devrait suffire. Enfin tout est dans le devrait.

Elle sortit de la salle de bain une heure et demi plus tard, et elle ne s'était même pas habillée. Bof, elle avait encore une heure et demi devant elle. Sauf que cette heure et demie passa assez rapidement et que la Jamaïcaine partit en retard pour le rendez-vous. Habillée d'un simple baggy vert foncé et d'un T-Shirt jaune-orangé. Des converses blanches aux pieds et elle était en route.

Elle arriva avec dix minutes retard malgré le fait que sa maison ne se trouvait qu'a cinq minutes a pieds du fameux Macdonald. En arrivant, elle aperçut une grande perche blonde et deux petits trucs non identifiés aux cheveux blancs dont l'un était un spécimen féminin ainsi qu'une silhouette de surexcité blond qu'elle étiqueta aussitôt comme étant l'Américain. Les mains dans les poches elle s'approcha et réussit a entendre la ô combien merveilleuse idée d'Alfred.

- Yooo les gens ! Vous devez tous brûler d'impatience ! Vous devez vous être dit "MAIS QUELLE EST DONC CETTE MERVEILLEUSE IDEE QU'IL A EU ?" Eh bien en fait, c'est tout simple, je vous explique. Je suppose que vous connaissez tous le principe de "Question pour un Champion" ? Bah là, ce sera moi, qui vous posera des questions plus cools, plus chouettes plus.. géniales quoi !
- Yo mes frères et ma sœur, désolée pour le retard, fit Khadeja en approchant du petit groupe.

Elle réussit a reconnaître Suède mais les deux autres elle les remettait pas. Sans doute de la famille au suédois.

- Ouais aller a l'intérieur ce serait bien, bonne idée man fit-elle en souriant au suédois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: QUESTION PAR UN HEROS. (Libre, venez les gens ! o/)   Lun 22 Oct - 13:45

On fait sortir la p'tite soeur, allez hop. Plus vite que ça s'agirait pas d'être en ret- ... Oh osef. Flemme de courir. Surtout pour un message d'amerloque. Rappelons que le spécimen islandais était uniquement motivé par les grognements de son estomac. Comme d'habitude en fait. Puis c'était pas comme si sa soeur était de celles qui mettent huit cent ans à se préparer, se pomponner et tout le tralala tsoin tsoin qui passe à huit cent kilomètres au-dessus de la tête des hommes. Bon Nataníel c'est pas le bon exemple, il est accro à sa crème hydratante.

Le temps de marcher, les deux nordiques arrivèrent assez vite au fast-food criar qu'on pouvait voir de loin. Dix-sept heures pile, un exploit pour Nataníel ça, être à l'heure. Bon il avait pas fait attention à sa dégaine aussi. Il avait juste l'air d'un timbré qui avait foutu la tronche dans un cactus, avec sa coupure au nez et ses quelques boutons savamment éclatés le matin même, mais non camouflés par flemme de celui qui avait l'intention de rester chez lui de base. Puis Solveig qu'elle voie ses boutons, osef sérieusement.

Bref. Au McDo, un suédois, et... Rien d'autre. Et bah. Un salut poli, mais froid. On est nordique ou on l'est pas. Et on attend comme trois clampins l'arrivée de l'abruti qui vous donne rendez vous et qui est pas foutu capable d'arriver à l'heure. Et le voilà enfin, cinq minutes de retard, passe encore.

<< Yooo les gens ! Vous devez tous brûler d'impatience ! Vous devez vous être dit "MAIS QUELLE EST DONC CETTE MERVEILLEUSE IDEE QU'IL A EU ?" Eh bien en fait, c'est tout simple, je vous explique. Je suppose que vous connaissez tous le principe de "Question pour un Champion" ? Bah là, ce sera moi, qui vous posera des questions plus cools, plus chouettes plus.. géniales quoi ! >>

...

Srsly. Are you fucking kidding me.

Facepalm islandais. Direct. Mais quel crétin congénital ce gars.... Il a fumé quoi sérieux. Bon. Au moins Berwald a la bonne idée de casser ce silence pesant et ridicule. Voyons voir les options. Leur fausser compagnie ou voir de quoi il en retourne? Oh non. Rester là. Comme il sait que sa chaaaarmante soeur a du mal avec USA... Y'aura de quoi la troller. Et au pire, s'il se ait chier, y'a l'argument bouffe. Puis y'a le wi-fi dans le McDo, alors il pourra à la limite emmerder Fai sur Skype avec son téléphone. Voilà. Bon bah on s'rentre dedans le fast food so.

- Yo mes frères et ma sœur, désolée pour le retard.

... Céquiça.

On jette un oeil vite fait. Un gonzesse ok jusque là no soucy c'est connu comme espèce. Après le reste. Inconnue au bataillon. Bon bah, on fait genre, on dit bonjouuur, voilà. L'a l'air quand même assez bigleuse pour les appeler "frères et soeur" heiiin. Etrangement, la dégaine ça lui rappelait quelqu'un. Mais alors pour mettre le doigt dessus... Pas simple. Boh ça lui reviendrait. N'empêche que Solveig c'est SA soeur ok. GAFFE.

« Et on peut savoir comment tu comptes faire ça...? » demanda-t-il finalement à Alfred
Revenir en haut Aller en bas
Svalbard
Chambre forte mondiale
avatar


MessageSujet: Re: QUESTION PAR UN HEROS. (Libre, venez les gens ! o/)   Ven 26 Oct - 16:13

On est dehors, il fait pas moche, le ciel est bleu mais ça ne suffit pas à me rassurer, un rendez vous avec Alfred c'est TOUJOURS mauvais signe, genre vraiment. Ça me rappelle un livre avec l'héroïne qui s’appelait America... sérieux faudra que je lui dise qu'en fait il a un nom de fille, ça va le détruire psychologiquement le pauvre...
Ohohoh j'ai hâté de lui annoncer tiens *le troll de retour* Mais franchement pour ce qui est de ce petit passage à daisy town je m'attends au pire.

Hop je me fais pousser dehors ce qui interrompt le cours de mes pensées, on reprend son équilibre et c'est reparti. Il y a des feuilles mortes sur le sol, quand je marche dessus ça fait un bruit chelou... mais oui c'est ça ! Çà croustiiiiiiiiiiiiille !...oui je sais ça fait slogan de pub pour biscuit, vous m'excuserez mais vu la végétation que j'ai sur mon caillou et la neige toute l'année, sautiller dans les feuilles mortes c'est genre … rare, je continue donc mon chemin en shootant dedans plus ou moins discrètement.

Bref rapide coup d’œil à mon portable, il est 16h55 et le Mcdo est en vue, une grande silhouette est devant ledit McDo et n'a pas l'air de se rendre compte qu'il fait peur aux caniches de la mémé d'a coté. Ah tiens Suède ça m’étonne pas...

Petit signe de main et on attend, quand soudain avec cinq minutes de retard surgit un truc à lunettes qui me jette *voyooooons pourquoi moiiii ? *Un regard noir avant d'annoncer d'une voix tonitruante un magnifique :

<< Yooo les gens ! Vous devez tous brûler d'impatience ! Vous devez vous être dit "MAIS QUELLE EST DONC CETTE MERVEILLEUSE IDEE QU'IL A EU ?" Eh bien en fait, c'est tout simple, je vous explique. Je suppose que vous connaissez tous le principe de "Question pour un Champion" ? Bah là, ce sera moi, qui vous posera des questions plus cools, plus chouettes plus.. géniales quoi ! >>

Woh....woh...un grand choc pour ma boîte crânienne toussa, d'un coup je me demande si c'est encore possible pour lui de régresser et, si oui, quand sera t-il assez stupide pour pisser dans un violon en costume de King kong en haut de l'empire state building (pour bro ça), selon mes calculs ça devait pas tarder, si ce n'est pas encore fait.

Et en plus y'a une autre nana qui s'amène et qui me prend pour sa sœur....wait...ma journée commence à prendre une tournure bizarre, et quand Berwald propose de rentrer je me fais pas prier.


« Et on peut savoir comment tu comptes faire ça...? »

Question fort pertinente de Nataniel, plus qu'a attendre la réponse hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: QUESTION PAR UN HEROS. (Libre, venez les gens ! o/)   Dim 28 Oct - 7:59

Vivyanne était tranquillement en train de lire un livre intitulé « Magie lunaire et métamorphoses », un gros pavé relié de cuir composé de feuilles plus fines les unes que les autres quand son portable sonna. Oui, elle avait un portable ! Ayant découvert les miracles de la modernité, elle s'était demandée si elle pouvait utilisé l'énorme réseau crée par les satellites et toutes les antennes relais pour redonner au monde un peu de sa magie même si elle ne savait pas encore très bien comment s'y prendre. Toujours est-il qu'elle venait de recevoir son premier message depuis … toujours en fait (si on ne compte pas le message d'information que lui avait envoyé son opérateur 2 minutes seulement après qu'elle ai activé sa carte sim).

Appuyant fébrilement sur le bouton « lire le message » elle se rendit compte qu'elle n'aurais pas du s'attendre à grand chose : "Yop, c'est moi, je viens d'avoir une idée de fou, rendez-vous au McDo de Daisy Town à 17h. Vous inquiétez pas pour le monde, je m'occupe de ça. Prix plutôt coules à gagner. - Le héros.".

Ok... Amérique sans doute, il n'y avait que lui capable de faire ça (et de signer "héros"). D'ailleurs comment il avait eu son numéro lui ? Enfin, peux importe. Se levant de son canapé près du feu elle glissa un ruban de satin rouge en guise de marque-page dans son livre et se dirigea vers le porte manteau. Elle était toujours prête à sortir de toute façon, elle n'avait plus qu'a mettre un truc pour se protéger du froid. Elle hésita quelques secondes entre une cape à capuche verte qui descend jusqu'aux genoux ou un manteau noir pur et simple. Pour finir, elle décida de ne prendre ni l'un ni l'autre et remonta dans sa chambre prendre un intermédiaire entre les deux. Un manteau marron avec effet cape, de longues manches et une capuche brodée d'or qui redescendait sur presque trente centimètres dans son dos et était plus la pour la décoration qu'autre chose.

Rabattant ses deux longues nattes au dessus de l'habit marron, elle sortit de chez elle et en quelques minutes arriva au macdo. Elle regarda l'heure : 16h50. Mince, elle aurait du regarder avant de partir. Bon, c'est pas la mort dix minutes en avance non ? Elle s'adossa contre la vitre et attendit. Encore. Et encore. Seul trois petites minutes s'étaient écoulées mais elle avait l'impression qu'elle attendait depuis une heure. Pour se réchauffer, elle entra dans le macdo désert. Une odeur de friture régnait dans la salle, et les tables luisaient à cause du produit mis dessus en quatrième vitesse pour les nettoyer entre deux groupes de personnes. Un petit néon indiquant les toilettes clignotait à sa droite. Pourquoi pas ? Au moins elle n'aurait pas envie en plein repas. Elle se dirigea vers la pièce et regretta tout de suite son choix. Malgré l'impression apparente de propreté -quoique encore très sommaire- on remarquait tout de suite que les gens qui étaient passé avant elle ne devaient pas aller dans des resto' de luxe tous les jours. Prenant mille précautions pour ne pas toucher aux zones contaminées, la demoiselle alla satisfaire ses besoins naturels, avant de prendre plusieurs minutes à se nettoyer les mains, avec plus de savon que d'eau si vous voulez tout savoir. Soudain, elle entendit du tapage dehors. Regardant à son portable, elle lut 17h10. Quoi ? Elle avait passé tant de temps dans les toilettes.
Sortant de la petite pièce, elle se rendit compte qu'un groupe de personnes était réunis devant la porte. Mince. Bon, prendre l'air digne. Elle se dirigea vers la porte du -bien grand mot pour le décrire- « restaurant » et l'ouvrir calmement, plus en la poussant du pied que de la main.

Désolée du retard, j'attendais à l'intérieur

Et ouais ! Comme ça c'était de la faute d'Alfred qui avait mal précisé son message, diaboliquement féminin non ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QUESTION PAR UN HEROS. (Libre, venez les gens ! o/)   

Revenir en haut Aller en bas
 

QUESTION PAR UN HEROS. (Libre, venez les gens ! o/)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku Hetalia :: Le Village ~ :: Daisy Town, quartier américain-