Nous sommes le monde.
 

Partagez | 
 

 Les pommes de terres cuites sont plus facile à digérer que les pommes en terre cuite [DC-Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les pommes de terres cuites sont plus facile à digérer que les pommes en terre cuite [DC-Terminé]   Jeu 30 Aoû - 22:08

Donc, désolée pour le pseudo. Comme quand Suède tout court ça faisait 'Désolé, ce nom d'utilisateur est déjà pris', j'ai mis direct la forme longue, sans réfléchir deux petites secondes et me dire 'Oh, mais je pourrais régler ça avant par MP' Bref, encore désolée ._. Moi, neuneu ? Nooooon...
Toujours est-il que est-ce que vous pourriez changer en 'Suède', s'il vous plaît? ( je donne un paquet de Krisprolls à qui le fait ! Comment ça, ça ne vous motive pas ? D8 )


Mh. Invité, tu dis?

L'Histoire est un mensonge sur lequel tout le monde est d'accord [Napoléon]


"Il y a des moi plus moi que d'autres."
Paul Valéry

Ils sont innombrables ceux qui me ressemblent, et moi, cependant, je demeure unique.
Vasyl Symonenko

    ♠♥ NOM HUMAIN: Berwald Oxenstierna

    « Priez, mes enfants, priez,
    Demain va venir le Suédois,
    Demain va venir Oxenstierna
    Les enfants doivent apprendre à prier
    Priez, enfants, priez.
    Les Suédois sont venus,
    Ils ont tout emporté
    Ils ont défoncé la fenêtre
    Ils ont emporté le plomb
    Ils en ont fondu des balles
    Et fusillé les paysans. »


    Vieille comptine allemande, à propos d'Axel Oxenstierna, qui lui, a vraiment existé : il était chancelier de la Suède de 1612 en 1654.

    ♠♥ NATION REPRESENTEE: La Suède, pays des élans, du piratage informatique et des boulettes de viande avec la confiture aux airelles. Et d'Ikea, bien sûr.
    ♠♥ SEXE: Masculin. C'est indéniable !
    ♠♥ FAMILLE: Il y a s'femme, Finlande. Enfin, ils sont 'divorcés', maintenant. Il a aussi adopté Sealand. Quant à Ladonia, il lui traîne dans les pattes et le fait chier régulièrement, mais il l'aime bien. Quant à Danemark, Norvège et Islande, si leurs liens du sang éventuels sont flous, il n'est pas possible de les tenir à l'écart de la 'famille' de Suède. C'est une famille pas vraiment conventionnelle, nous sommes d'accord là-dessus, mais c'est une famille tout de même.
    ♠♥ LIEU D'HABITATION: Sauna Claus
    ♠♥ RANG PERSONNALISE: Att kyssas är som att äta soppa med gaffel, man får aldrig nog ( A savoir : S'embrasser c'est comme manger de la soupe avec une fourchette, on n'en a jamais assez, mais ne mettez pas la traduction )



♠♥ CARACTERE:

Fermé, Berwald ? Non . Au contraire, il est prêt à accepter de nombreuses choses qui feraient débat ailleurs, comme le mariage gay -ce n'est pas pour rien que notre Suède est le seul officiellement homosexuel de la série- . C'est juste parce qu'il est bourru, pas facilement accessible, et que la parole n'est pas son fort qu'il donne cette image.
Suède n'est pas en effet quelqu'un d'expressif, c'est le moins que l'on puisse dire. En même temps, ne pas montrer ses sentiments, c'est un moyen d'éviter les conflits ; le pays est officiellement neutre depuis 1814, soit depuis presque aussi longtemps que Suisse. Enfin, cette dynamique ne marche pas avec Danemark : ces deux là sont rivaux depuis tellement longtemps qu'ils ne peuvent pas s'empêcher de se foutre sur la gueule dès qu'ils le peuvent.
Il s'exprime beaucoup plus par onomatopées, gestes ou regards que par phrases. Ces dernières sont réduites à minima, il n'y a pas de structures grammaticales recherchées, et certains mots se voient écorchés.
Inébranlable et stoïque sont deux termes pouvant le qualifier. Pratique aussi. Tout ce qu'il fait, ou presque a une utilité claire, sans fioriture : il sait où il va et ne tourne pas autour du pot. Il est aussi droit et honnête, et il tient ses promesses.
Ses sourires ? D'une grande rareté. Ce qui ne signifie pas qu'il n'est pas heureux, il est même, selon des études, le septième le plus satisfait de sa condition du monde.
Suède est aussi quelqu'un qui, finalement, s'attache aux gens, même s'il ne sait jamais comment le faire comprendre. Il a peur de perdre ceux qu'il apprécie. Alors, quand il a perdu Finlande, ce fut un déchirement, aussi territorial qu'affectif. C'est qu'il y est attaché, au finnois, s'femme, selon ses propres mots. Après tout, ils ont passé 447 ans ensemble, presque un demi-millénaire, vous imaginez ? D'autant que leurs relations, durant cette période, étaient souvent loin d'être exécrables. Aujourd'hui, elles ne sont plus au beau fixe, loiiiiin de là. Si les Suédois continuent d'éprouver de la sympathie envers les Finnois, ce n'est pas du tout réciproque. Il suffit de voir le sens littéral de Pakkoruotsi ( terme désignant l'étude obligatoire du suédois par les Finnois ) , à savoir Suédois forcé pour s'apercevoir que c'est pas la joie entre eux.
L'attitude de Suède envers Norvège est assez spéciale : si elle semble neutre au premier abord, c'est loin d'être le cas. Tantôt il l'approuve silencieusement, d'autre fois il se dit 'Mais quelle tête de con, celui-là alors !'. Sauf que il ne montre rien de tout ça, évidemment.
En ce qui concerne Danemark, je vais re-développer un peu. Ils sont rivaux de longue date, et presque tout est motif à dispute. Suède ne supporte absolument pas d'être sous domination danoise et ce quel que soit le sujet. Il le voit comme un gars envahissant, bruyant, irresponsable, tout le temps beurré, pas sérieux, agaçant. En clair, il se porte bien mieux lorsqu'il est hors de sa vue.
Maintenant, passons au gosses. Et il y a à dire, sur eux.
Commençons par Sealand, adopté par Berwald. Entre eux, c'est une relation père-fils tout ce qu'il y a de plus normale, même si Suède a un peu du mal à lui dire non. Berwald est du genre à vouloir construire une cabane avec Peter dans le jardin -ça lui servira plus tard, quand il devra monter des meubles Ikea-, l'emmener voir un match de hockey sur glace. Bref, il s'occupe bien de lui, et leur relation n'est pas du tout conflictuelle.
Ce qui n'est pas le cas de celle avec Ladonia. Il donne clairement du fil à retordre à Suède. Comme ce dernier n'est pas du genre à lever la main sur les enfants -ça a bien changé depuis l'époque Viking- et que Anders lui plante volontiers les doigts dans les yeux, leurs 'pugilats' tournent souvent à l'avantage du minus. Ceci dit, Berwald ne voudrait surtout pas qu'il lui arrive du mal.
Une dernière chose, on peut dire que Berwald est calé en haute technologie, et plus particulièrement en informatique. Il est aussi plutôt doué en cuisine, sans égaler France ou Italie toutefois.


♠♥ PHYSIQUE:

Tout d'abord, Suède est grand. Il est, avec ses 1m82, le plus grand d'Europe, à égalité avec Russie. Ce qui n'est, d'ailleurs, pas logique vu que celui qui devrait tous les dépasser , c'est Pays-Bas. Enfin bon. 1m82, et Berwald est loin d'être taillé comme une allumette, avec ses épaules et son torse larges et musclés. Bon, il n'a pas non plus la stature d'un catcheur, mais il est assez fort pour aller couper des arbres tranquilou dans la forêt. Sa peau est pâle - faut dire qu'il n'a pas souvent l'occasion de se dorer la pilule - .

Berwald a des grandes mains. Immenses mêmes, des grosses paluches à la paume couturée par des échardes fichées à répétition, au dos poilu, aux articulations solides et marquées, aux ongles courts et assez mal coupés. Une seule est assez large pour maintenir un crâne sans difficulté, ou pour contenir toute la voûte céleste.

Ses pieds aussi sont du genre massif. Déjà, comme il chausse du 46, c'est tout de suite impressionnant. Du moins, par rapport aux baskets de Sealand, sur le paillasson.

Enfin, passons au visage. Il est assez carré avec sa mâchoire forte. La bouche de Suède est une ligne fine -vous imaginez Suède avec des lèvres pulpeuses, vous?- au-dessus de son menton et au-dessous de son nez, presque toujours droite, mais parfois on peut voir les coins se relever dans une tentative de sourire. Son nez, justement, est plutôt gros, ni exactement droit ni de carrément de travers. Ses yeux bleus comme le ciel d'une matinée d'hiver sont soulignés par des lunettes rectangulaires à monture noire qui renforcent son air sévère. Ses cheveux sont blond clair, courts et assez désordonnés, mais pas au point de faire 'coiffure saut-du-lit'. Tous ceux qui le connaissent s'accordent sur une chose : il a une trogne qui fait peur. Et pourtant, ce n'est pas volontaire.

Côté fringues, Suède s'habille au quotidien assez sobrement, chemise, jean, pull quand c'est nécessaire. Il suit grosso modo les tendances -après tout, H&M c'est de chez lui-, c'est-à-dire qu'il ne va pas mettre un t-shirt à losanges bleu canard WC et vert bouteille, oh non, ça, jamais. Un minimum de bon goût, tout de même ! La tenue 'officielle' de Berwald correspond à l'uniforme de son armée au début du vingtième siècle, et est composée d'un long manteau d'un bleu foncé assourdi, à la boutonnière croisée, ainsi que d'une ceinture de cuir noire et d'un étui -probablement conçu pour accueillir une arme à feu- en bandoulière de la même matière et de la même couleur.

♠♥ HISTOIRE:

Note : J'utilise Lukas comme prénom pour Norvège et Mathias pour Danemark.

L'époque Viking

Bien que la Suède soit peuplée depuis 8000 ans av. JC, la véritable Histoire de la Suède, celle avec un grand H, ne commence qu'au VIIIème siècle, avec les Vikings. A cette époque, lesdits Vikings se sont démarqués par sa haine du christianisme, cette religion se propageant rapidement dans toute l'Europe. Alors oui, si Berwald avait pu cracher à la face de tous les ecclésiastiques chrétiens qu'il croisait, et au passage les soulager de leurs biens et profaner leurs églises, il l'aurait fait, et même avec plaisir. Après tout, c'était vengeance légitime, on avait voulu lui imposer cette religion par le sang.

Vikings, ça rime aussi avec raids. Raids dont la voie a été ouverte par le commerce, vous savez, ceux du Nord vendent du bois, de l'ambre, de l'ivoire contre de la vinasse et des armes. Pour les Varègues (c'est le petit nom des Suédois de l'époque), l'expansion a surtout été vers l'est, du côté de l'actuelle Finlande et actuelle Russie. Mais il y en a aussi qui sont allé beaucoup plus loin, notamment vers Constantinople, en traversant les terres slaves. D'ailleurs, certains se sont fondé un état près de Kiev et un autre près de Novgorod, et la réunion des deux formera les prémices de la Russie. Merci qui ? Une expédition suédoise, en 1040, a réussi à atteindre l’Afghanistan.

Les temps des raids s'acheva avec la christianisation de la Scandinavie, durant les XI-XII ème siècles. Cette religion fut choisie tout d'abord par intérêt - par exemple pour pouvoir avoir plus de puissance à l'échelle européenne ou de nouvelles terres telles que la Normandie – puis fut imposée par la force par notamment Olaf le Gros, qui faisait couper les mains, extirper les yeux et autres joyeusetés. Heureusement qu'il n'était que roi de Norvège (même si ce royaume, à ce moment-là, débordait sur le territoire de la Suède actuelle)...Dans le reste du territoire suédois, ça a été plus soft, on s'est contenté de missionnaires, et, comme on voyait que ça ne marchait pas terrible, on a saupoudré le christianisme d'un peu de traditions païennes et hop, la pilule est passée.

La naissance de du Royaume de Suède et l'Union de Kalmar
La christianisation a permis à Berwald de s'organiser, à fédérer tous ses petits royaumes en un seul grand : celui de Suède. Celui-ci se centre autour de la mer Baltique. Le pouvoir se consolide dans le courant du XIIIème siècle, et Stockholm devient capitale en 1250.

En 1323, la Suède signa le traité de Nöteborg, qui mit fin à une série de guerres entre la Suède catholique et la République de Novgorod, orthodoxe. Ce traité fixe leur frontière commune, qui court du golfe de Finlande au golfe de Botnie. Au milieu du XIVème siècle, la peste noire touche la Suède, impliquant comme partout ailleurs une forte baisse de la population -les chiffres exacts sont inconnus, mais on parle du tiers de la population éradiquée- et donc une forte baisse du commerce. Enfin, ça n'a pas empêché les Suédois d'aller contrôler la Finlande à partir de 1362.

Et maintenant, on passe à l'union de Kalmar. Celle-ci est crée en 1395 par Marguerite de Danemark, dans la ville suédoise de Kalmar, après la défaite du roi de Suède Albert de Mecklembourg. Les bourgeois suédois se rebellent d'ailleurs contre ce dernier, et furent soutenus par les Danois -pas fous non plus, il avaient bien intérêt à ce qu'Albert tombe-
Durant la période de cette union, il y eut beaucoup de conflits internes, dont la cause principale est la contestation du fait que le pouvoir soit basé au Danemark par les Suédois. Être relégué au second plan, ne pas se sentir libre de ses actes, c'était quelque chose que Berwald digère mal. Ainsi, le sénat suédois réclame sans relâche plus d'autonomie. A partir de 1430, le conflit s'intensifie, les Suédois vont jusqu'à sortir les armes pour renvoyer les Danois d'où ils viennent. En 1448, à la suite du décès du roi de l'Union Christophe Ier, les Suédois élisent comme roi Charles VIII de Suède et tentent de le faire accéder au trône de l'Union. Sans succès. La tension ne s'apaise pas pour autant, loin de là. L'événement clé, celui qui va faire définitivement déborder le vase fut le massacre de Stockholm, en 1520, où Christian II, roi du Danemark, fait exécuter 80 nobles suédois. En 1523, Christian II se fait destituer -fallait pas jouer avec le feu-, et l'Union de Kalmar se désagrège totalement au moment où Gustav Erikson Vasa, un noble, se fait élire, le 6 juin 1523, roi de Suède et rétablit la souveraineté de son pays. La date du 6 juin a été retenue pour être la fête nationale suédoise.

Spoiler:
 

Indépendance, guerres et grandeur

Durant le règne de ce cher Gustav, les bases de l'état suédois tel qu'on le connaît aujourd'hui sont lancées. Parmi toutes les réformes de cette époque, on note en particulier le rattachement de l’Église à l’État, la-dite Église se teintant de la réforme protestante (la rupture envers Rome eut lieu en 1531) et le passage à un régime monarchique héréditaire. L'économie se porte mieux, en raison d'une paix temporaire avec le Danemark pour aller botter le cul à Lübeck qui contrôlait la ligue hanséatique, et donc limitait l'influence économique de la Suède.

Mais vous vous doutez bien que la paix dano-suédoise ne peut pas durer. A partir des années 1560, la volonté de suprématie de la Suède sur la mer Baltique entraîne la guerre de Livonie. En effet, la Suède cherchant à être la plaque tournante entre la Russie et l'Europe a besoin de territoires outre-Baltique, et prend 1561 l'actuelle Tallinn, capitale de la toute aussi actuelle Estonie. Évidemment, le Danemark ne le digère pas, et engage une guerre qui dura sept ans. La Russie fait plus fort, et leur guerre dure 34 ans. Cependant, en 1583, la Suède finit par avoir ses conquêtes estoniennes reconnues. Mais pas de pot, Ivan est allé reprendre Eduard douze ans après, soit en 1595.

En 1604, l'assemblée se déclare pour le protestantisme, et ce de manière définitive, en interdisant aux catholiques de monter sur le trône. Dans le même temps, les catholiques sont dépouillés de leurs biens et chassés du royaume. On ne rigole pas avec la religion.

Mathias contrôlant le détroit menant de la mer Baltique à la mer du Nord, Berwald cherche à mettre en place une nouvelle voie commerciale passant par la Laponie. En 1607, le roi de Suède se proclame roi de cette régions, et commence à collecter des taxes tranquilou. Sauf que comme principaux revenus du Danemark-Norvège sont les péages sur le détroit du début, son roi n'apprécie pas du tout l'initiative des Suédois. Donc en 1611, les Danois attaquent la Suède -comme d'habitude- et prennent la ville de Kalmar. Peu après, le roi de Suède Charles IX meurt, et son fils Gustave Adolphe prend le trône. Ce dernier veut conclure la paix aussi vite que possible, mais le roi de Danemark-Norvège veut gagner plus, et donc tente le coup en continuant la guerre. Sauf que fail, il a plus assez d'argent, et il est obligé de signer cette paix. Il obtient cependant, et c'est déjà pas mal, la Laponie suédoise et une forte rançon. Cependant, la Suède est exemptée de péage.

Pendant ce temps, à l'est, la Suède a momentanément comme ambition de s'étendre jusqu'au Nord-Ouest de l'actuelle Russie, mais non, Ivan est trop uni pour se laisser diviser. Comme les Suédois squattent, le tsar Michel III leur cède le bas du détroit de Carélie, et renoncent à avoir l'Estonie et la Livonie ( la Suède va d'ailleurs récupérer celle-ci à la Pologne en 1621 ). Par contre, les Suédois rendent Novgorod, qui s'était ralliée à la Suède un peu plus tôt, et reconnaissent Michel III comme tsar de Russie.

La Suède participe à la guerre de Trente Ans. Gustave Adolphe, le roi, s'étant fait tuer en Allemagne en 1632, c'est Axel Oxenstierna ( ça vous rappelle quelque chose, j'espère ! ) qui prend les rênes du pays en attendant la majorité de la petite Catherine, qui avait six ans à l'époque. Cette guerre permet à la Suède d'être la maîtresse de la Mer Baltique, vu qu'elle y gagne la côte de l'actuelle Pologne à l'actuel Danemark.

Au milieu du XVIIeme siècle, la Suède se lance dans la course au colonialisme et crée en 1638 la colonie de Nouvelle-Suède en Amérique ( pour vous donner une idée, c'était à la frontière de l'actuel New Jersey et de l'actuelle Pennsylvanie ), ainsi qu'un comptoir en Afrique en 1650 pour participer au tristement célèbre commerce triangulaire.

En 1655, la Suède tente de récupérer les derniers bouts de côte de la Baltique, mais doit alors faire face à une coalition entre la Russie, le Saint Empire Romain Germanique, le Brandebourg et le Danemark. Le roi de Suède de l'époque préfère se concentrer sur le Danemark et l'envahit en 1657. Mathias capitule l'année qui suit, ce qui lui fait perdre des territoires au sud et à l'ouest de la péninsule scandinave. Ce dernier en récupère une petite partie en 1660 à la suite d'une attaque suédoise ratée.

La Suède fit la guerre contre le Brandebourg avec la France, mais ils perdirent en 1675. Ceci dit, les pertes territoriales furent limités par la négociation de Louis XIV.

Fin de la domination de la Baltique et fin de la monarchie absolue

En 1700, le Danemark-Norvège ainsi que la Pologne et la Russie décident d'attaquer la Suède (comme d'hab, encore une fois), ils voulaient profiter de la jeunesse et la relative inexpérience du nouveau roi, qui avait 18 ans. Mais ce dernier, qui répond au doux nom de Charles XII, bat le Danemark, et puis la Pologne. Feliks trouvant plus judicieux d'avoir Berwald comme allié -ne serait-ce que momentanément-, ils attaquent ensemble la Russie en 1704. Sauf que fail, après la défaite de Poltava, en 1709, Charles XII se fait détourner par les Russes vers l'Ukraine et doit s'enfuir en passant par la Turquie. L'alliance de départ se reforme et re-attaque la Suède. Le Danemark prend alors la Scanie (alias le sud de la Suède ) et Ivan squatte la Finlande et les territoires correspondant aux actuels pays Baltes. Charles XII étant finalement revenu au pays en catimini en 1714, il organise l'attaque de la Norvège, mais le roi meurt en 1718 lors d'un siège. Sa sœur lui succède, et la monarchie absolue disparaît en Suède. Le mari de ladite sœur devient roi des suédois en 1720 sous le nom de Frédéric I, et ce dernier ne parvient à obtenir la paix qu'avec de lourdes cessions de territoire : la Prusse prend le Nord de l'actuelle Allemagne tandis que la côte de l'actuelle Lettonie à l'actuelle Finlande va à la Russie. Cette guerre, appelée Grande Guerre du Nord, affaiblit considérablement la Suède.

Approfondissons un peu la fin de la monarchie absolue, mh ? Quand Ulrique Eleonore, la sœur de Charles XII a accédé au trône, elle a accepté une réforme transférant beaucoup de son pouvoir au parlement suédois, la Chancellerie. Arvid Horn, président de ladite Chancellerie parvint à installer une politique de paix, bien différente de celle, belliciste, d'auparavant. Le résultat fut vingt ans de calme ayant permis à la Suède de se relever. En 1738, Horn est cependant contraint à la démission sous la pression de ses adversaires politiques.

Ces adversaires politiques, appelés parti des Chapeaux – par opposition au parti des Bonnets de Horn, appelés comme ça à cause de leur passivité- , reviennent à l'alliance avec la France, ceci ayant pour but de restaurer la grandeur passée de la Suède. Ils engagent une guerre contre la Russie en 1741. Sauf que les Russes les battent, et les Suédois doivent céder le sud de l'actuelle Finlande. Mais les Chapeaux ne perdent pas le contrôle du pays et empêchent le roi Adolphe Frédéric de reprendre le pouvoir absolu en 1756. Les Bonnets reprennent les rênes de la Suède en 1765.

Petite parenthèse, la proximité avec la France a permis à la Suède de développer sa culture.

La monarchie parlementaire dure un demi-siècle, avant le coup d’État sans effusion de sang de Gustave III en 1772. Son régime dure jusqu'aux guerres napoléoniennes, plus exactement jusqu'en 1809.

Un de perdu, un de trouvé

En 1807, lors des guerres napoléoniennes, la Suède tente de prendre la Norvège au Danemark. En même temps, la Russie demande à la Suède d’empêcher les bateaux autres que russes ou suédois de passer par la mer Baltique. La Suède lambine avant de répondre que ce n'est pas possible, vu que les Français contrôlent beaucoup de ports de la Baltique. En représailles, les Russes occupent la Finlande. Fin 1808, la Suède doit jouer avec deux fronts à la fois, celui du Danemark et celui de Russie, ce qui, vous en doutez bien, rend la situation encore plus compliquée. Durant l'hiver de cette année là, la Finlande est entièrement occupée. Début 1809, le roi de Suède est détrôné pour cause d' 'erreurs' et est remplacé par son oncle. Le 17 septembre, la Suède, par la signature du traité de Fredrikshamn, pert la Finlande au profit de la Russie. De plus, les guerres napoléoniennes ont affaibli l'économie suédoise, et le pays est en crise au début du XIXème siècle.

En 1810, le parti pro-français fait parvenir Jean-Baptiste Bernadotte, un maréchal de Napoléon, à la candidature pour le 'poste' de prince-héritier de Suède, tout ceci ans l'espoir d'obtenir le soutien de Napoléon pour récupérer la Finlande. Celui-ci est élu à la surprise générale, mais la Suède ne récupère pas la Finlande. D'ailleurs, c'est toujours la dynastie Bernadotte qui occupe le trône de Suède.

Le 14 janvier 1814, à la suite de la défaite de Mathias, Berwald récupère la Norvège par le traité de Kiel. Mais Lukas joue les trouble-fête en se déclarant indépendant, et par la même occasion adopte une constitution et choisit son roi . La Suède squatte alors la Norvège histoire de s'assurer qu'elle respecte le traité. Les deux se battent un peu, mais la paix de Moss ben....ramène la paix. La Suède-Norvège dure jusqu'en 1905, date auquel Lukas prend son indépendance.

Jusqu'aujourd'hui

A la fin du XIXème siècle, la très grande majorité de la population vit encore de l'agriculture : la révolution industrielle n'a pas encore atteint le pays. Du coup, environ un million et demi de Suédois vont tenter leur chance en Amérique, c'est environ le quart de la population qui émigre.

L'industrie ne commence à pointer le bout de son nez qu'en 1890, et connaît un fort essor de 1900 à 1930. Après la Seconde Guerre mondiale, la Suède fait partie des pays les plus industrialisés d'Europe.

Le droit de vote pour tous les hommes est instauré en 1909, et pour toutes les femmes en 1921.

La Suède ne s'engage pas dans la Première Guerre mondiale, mais bien évidemment son économie est affectée.

Dans les années 1930, le parti social-démocrate arrive au pouvoir. Il est encore maintenant le parti principal de Suède, et de loin. Il commence à mettre en place une politique d'Etat-Providence. Qui ne commencera à porter ses fruits qu'après la Seconde Guerre mondiale.

La Seconde Guerre mondiale, justement. Si Berwald n'a pas été au cœur du conflit, il y a quand même pas mal de choses à dire dessus. La Suède s'est tout d'abord déclarée neutre par rapport à ce conflit. Mais lorsque la Finlande se fait attaquer par l'URSS en novembre 1939, la majorité des Suédois souhaite que leur pays s'engage du côté des Finnois. Le gouvernement finlandais réclame à plusieurs reprises l'aide de la Suède, mais celle-ci préféra maintenir son non-engagement. Ceci dit, 8000 Suédois se portent volontaire pour prêter main forte aux Finnois, et le pays envoie des vivres ainsi que des armes à la Finlande. De plus, 70 000 enfants finnois trouvèrent refuge en Suède.
Berwald n'autorise cependant pas les Anglais et les Français à passer par son territoire, ça aurait brisé sa neutralité. L'aide suédoise aux Finnois se stoppe lorsque la Finlande choisit de s'allier à l'Allemagne pour contrer l'URSS.

Mais quand Mathias et Lukas furent envahis par les nazis, en avril 1940, Berwald fut obligé de ne pas les aider. S'il l'avait fait, ça aurait fourni un beau prétexte aux nazis pour l'envahir à son tour. Ceci étant dit, la Suède a du accepter quelques menues choses tout de même, comme l'utilisation de ses transports pour...transporter les soldats allemands. Mais la Suède a aussi permis aux Alliés d'espionner l'Axe sur son territoire.

Après la Seconde Guerre mondiale, l’État-Providence se met enfin en place sous la houlette du parti social-démocrate et Berwald adhère aux Nations-Unies en 1946. La constitution, datant de 1809 commençant à dater, se fait réviser en 1974. Elle énonce que tous les pouvoirs viennent du peuple -il est à noter que la Suède a été désigné comme le pays le plus démocratique au monde- , et donc que la famille royale est uniquement là comme symbole. En 1980, le droit de succession du trône de Suède est ouvert aux femmes, et c'est donc Victoria de Suède qui va devenir la troisième reine dans toute l'histoire de Suède. Berwald est entré dans l'Union Européenne en 1995, mais a refusé l'euro par référendum le 14 septembre 2003, quatre jours après l'assassinat de la ministre des Affaires Étrangères, favorable à la monnaie unique. En 2009, la Suède autorise le mariage homosexuel, et ce même religieusement.

Sources : Wikipedia et Sweden.se, très majoritairement

♠♥ TEST RP:

Bienvenue au conseil international Suède,

Comme tu le sais, nous t'invitons encore dans la salle conséquente de l'assemblée pour que tu puisses exposer tes opinions clairement dans le but de faire partager un grand nombre de points de vue sur un problème d'importance mondiale. Cette session concernera la culture, avec notamment le développement des séries et romans policiers. Tu seras accompagné d'USA, Angleterre et France.

Nous te souhaitons de bonnes négociations.

------------------------


L'inspecteur Aronsson n'avait rien de mieux à faire que de continuer à rouler dans la direction où il avait vu partir Gerdin une demi-heure auparavant. Il n'avait bien sûr pas le moindre espoir de rattraper le leader des Never Again, mais il se disait qu'il trouverait peut-être d'autres indices intéressants en chemin. La ville de Växjö ne devait pas être très loin et il avait besoin de s'installer dans une chambre d’hôtel pour faire son rapport et prendre un peu de repos.
Au bout de quelques kilomètres, Aronsson tomba sur l'épave d'une BMW flamant neuve enroulée autour d'un pin. Il n'y avait rien d'étonnant à ce que Gerdin ait eu un accident, vu l'allure à laquelle il roulait quand il avait quitté Sjötorp. En y regardant de plus près, le policier comprit que les choses n'étaient peut-être pas aussi simples.
D'abord, la voiture était vide ; la place du conducteur était maculée de sang, mais le chauffeur avait disparu.
Ensuite-


« Hé ! C'est quoi que tu lis là ? »

Suède leva la tête. États-Unis lorgnait sur son bouquin, ses grands yeux écarquillés. Berwald le posa sur ses genoux, pages contre pantalon. La première comme la quatrième de couverture étant bien sûr imprimé en suédois, ça n'avança pas Alfred.

« Un policier. Y a d'bons auteurs par chez moi. »

Alfred haussa un sourcil, sceptique.

« Ha bon ? D'autres que celui de Millénium, tu veux dire ? »
« Oui »

Suède s'était retenu de lever les yeux aux ciel. Il voyait qu'une autre question brûlait les lèvres de l'américain, et il n'avait pas vraiment envie d'y répondre. Pour l'instant, tout ce qu'il souhaitait, c'était reprendre sa lecture. Berwald allait se re-saisir de son livre, lorsque que France, bien peu discrètement, entra dans la salle. Francis salua Alfred bruyamment, avant de s'asseoir à coté du Suédois et de lui ébouriffer familièrement les cheveux, pour l'asticoter. Berwald se décala.

Sur ce, Angleterre entra à son tour. Bon, sang, ils s'étaient passé le mot ou quoi ? A présent, les chances de Suède de pouvoir continuer tranquillement sa lecture avoisinait 0. Légèrement agacé, bien que, comme d'habitude, il n'en laissa rien -ou pas grand-chose- paraître, Berwald corna la page auquel il s'était arrêté, puis referma précautionneusement l'ouvrage imprimé et le posa sur le large accoudoir du canapé.

Arthur ignora superbement Francis, esquissa un signe de tête poli, mais sans plus, envers Alfred, puis s'installa dans un fauteuil. Il sortit un bon Arthur Conan Doyle de sous sa veste et commença à le feuilleter, cherchant visiblement là où il s'était arrêté la dernière fois. États-Unis ne put s'empêcher de s'exclamer :

« Il y a deux gros lecteurs, ici, on dirait ! »

Angleterre leva les yeux, et jeta un coup d’œil interrogateur tout autour de lui. France était occupé à s'admirer les ongles ostensiblement -enfin, Suède avait bien vu que c'était juste pour faire mine de snober l'Anglais-. Suède regarda ailleurs. A tous les coups, Angleterre allait décrocher une remarque à France -à moins que ce ne soit l'inverse?-, ils allaient se battre encore une fois, Amérique allait applaudir derrière comme s'il assistait à un match de catch, et ça, très peu pour Berwald.

« C'est à toi, le pavé sur l'accoudoir ? » s'enquit Arthur, qui désignait d'un geste du menton ledit pavé.

Suède supposa que c'était à lui qu'Angleterre s'adressait, alors il répondit :

« Mh »

Ce qui était sensé vouloir dire « Oui, c'est à moi ». Arthur s'approcha, et Berwald ne savait pas si c'était parce qu'il intéressé ou parce qu'il voulait un prétexte pour ne parler ni à Francis ni à Alfred.

« Un bon vieux policier, une histoire d’enquête, d'investigations et de déduction, il n'y a que ça ne vrai, n'est-ce pas ? »

Angleterre devait faire référence à son bien-aimé Sherlock Holmes, ou à sa toute aussi chère Miss Marple, à tous les coups, pensait Suède. Ce genre de héros, ce n'était pas trop son truc. Lui, ce qu'il préférait, c'était les protagonistes plus réalistes, plus contemporains, plus sombres aussi. Ou alors, carrément dans un autre style, les personnages de contes enfantins, façon Fifi Brindacier, alias Pippi Långstrump pour les intimes. Mais Berwald n'allait pas non plus sortir l'ouvrage d'Astrid ( nom de l'auteur de Fifi ) en salle de réunion comme ça. Aussi se contenta-t-il de répondre :

« J'aime bien 'ssi les choses plus...m'dernes. Les séries c'bien également... »

Alfred s'anima alors. Ses yeux pétillaient, et son sourire s'élargissait en une expression passionnée. Il se mit à louer Les Experts et leur attirail scientifique si perfectionné, NCIS et son ambiance, Cold Case et ses investigations dans le passé poussées, Castle et son duo irrésistible, puis partit dans des souvenirs un peu plus lointains, toujours déversant quantité de titres, de noms que Suède supposa être ceux d'acteurs et de superlatifs pour qualifier le tout. Il semblait s'être lancé dans l'entreprise de leur évoquer toutes les séries policières made in USA et semblait intarissable. France, qui s'était détaché de l'activité passionnante qu'était la contemplation de ses doigts, lançait de temps en temps la traduction dans la langue de Molière des titres qu'États-Unis débitait, ainsi que la chaîne qui les diffusaient chez lui. Tous ces ''France 2'' et autres ''TF1'' passaient au-dessus de la tête de Berwald, qui remarqua par ailleurs que le français n'avait pas parlé de ses propres polars . En y réfléchissant un peu, Suède ne se souvint pas particulièrement de romans français de ce genre, et encore moins de séries. Ah, ça, France ne s'en vantait pas... Francis avait bien fait profiter Berwald de sa culture, au XVIIème siècle, mais là, le Suédois n'avait plus rien à apprendre, du moins dans ce domaine.

Suède, comme d'habitude, préféra ne pas en toucher un mot. Ce n'était pas la peine de blesser France, si jamais il attachait de l'importance à ça. Angleterre n'eut pas ce tact -ou plutôt il fit mine de ne pas l'avoir- et demanda à son meilleur ennemi, d'un ton non dénudé de sournoiserie :

« Alors, France, et tes policiers à toi, hein ? »

France rétorqua d'un ton encore plus acide. Alfred continua à monologuer un petit moment avant de s’apercevoir que personne ne prêtait vraiment à ses paroles. Dépité, il s'assit à la place que le Français venait de quitter, et regarda Suède, qui avait repris son livre.

« C'est vraiment bien ? » fit États-Unis en pointant le bouquin.
« Vraiment. » répondit Suède.

Alfred sembla se contenter de cette réponse. Berwald prit son Ipod au fond de sa poche de jean, sélectionna une de ses playlists, et vissa ses écouteurs blancs dans les oreilles. Tout en se laissant bercer sur du Loreen, il reprit sa lecture.

D'abord, la voiture était vide ; la place du conducteur était maculée de sang, mais le chauffeur avait disparu.
Ensuite, le flanc droit de la BMW était anormalement enfoncé et portait des traces visibles de peinture jaune. Un véhicule volumineux et de couleur jaune l'avait de toute évidence percuté.
-Un Scania K113 jaune, modèle 1992 par exemple, marmonna Aronsson.
C'était juste une intuition, mais quand il remarqua la plaque minéralogique avant de l'autocar imprimée dans l'aile arrière de la voiture, sa tâche en fut grandement simplifiée. Il n'avait plus qu'à comparer les lettres et les chiffres avec ceux qui figuraient sur le document de la préfecture pour être sûr de son fait.
Aronsson ne voyait toujours pas de schéma logique dans cette histoire. Mais une chose devenait de plus en plus évidente, aussi surprenante fut-elle : Allan Karlsson et sa bande tuaient des gens et faisaient disparaître leurs corps.


Berwald se retourna brusquement vers Alfred. Ce dernier sursauta en remarquant le regard de lanceur de couteaux du Suédois posé sur lui.

« J'pense que ça te plairait. J'pourrais t'le prêter, s'tu veux. »

Spoiler:
 

♠♥ AIME: Pêle-mêle : ABBA, les boulettes de viande, la confiture d'airelle, les élans, Finlande, Sealand, les meubles en bois clair, télécharger illégalement des trucs ça et là...

♠♥ N'AIME PAS: L'iniquité, Danemark (plus ou moins)

♠♥ AVATAR: C'est Suède, avec Sealand. J'ai repeint sur l'image originale, dont je ne connais pas l'auteur.

♠♥ AVOIR UN GRAND FRERE?: [ ]OUI  [X]NON
♠♥ TEINTE SOUHAITÉE: #000033

♠♥ ET AUTRES: -Petits ou grands faits, soit sérieux, soit drôles ou même stupides- [cette section va s'étoffer au fur et à mesure que j'apprends des petits trucs]

La Suède est le pays de l'égalité inter-sexes.

Il n'y a pas d'équivalent à la maternelle, ce qui fait qu'il n'existe pas d'école avant six ans. Par contre, le système de crèches va de 2 à 5 ans

Le second secrétaire général des Nations Unies était suédois, il s'agit de Dag Hammarskjöld. Il est mort dans un accident d'avion en Afrique et a eu un prix Nobel de la Paix à titre posthume.

Alfred (vérifier nom) Nobel, qui a laissé son nom aux fameux prix, était suédois.

Un Happy Meal coûte là-bas 3,20 couronnes

Victoria, princesse de Suède s'est récemment mariée avec son prof de gym, dont le petit nom est Daniel. Ils ont eu une fille le 24 février dernier.
N'est-elle pas choupinou?:
 

Le handball suédois a atteint son apogée dans les années 1990.

ABBA a gagné l'Eurovision en 1975 avec Waterloo.





Oh, et pour le titre, je suis tombée sur cette phrase alors que je cherchais des proverbes suédois, et ça m'avait fait rire.




Dernière édition par Royaume de Suède le Ven 31 Aoû - 13:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les pommes de terres cuites sont plus facile à digérer que les pommes en terre cuite [DC-Terminé]   Jeu 30 Aoû - 22:57

Bienvenue parmi nous Suède^^. Génial ta fiche =3

Lankou
Revenir en haut Aller en bas
Svalbard
Chambre forte mondiale
avatar


MessageSujet: Re: Les pommes de terres cuites sont plus facile à digérer que les pommes en terre cuite [DC-Terminé]   Ven 31 Aoû - 6:01

T'as mis le Happy meaaaaal *bon pas besoin de dire que j'ai vu que ça coutais 3,20 couronnes dans un film chelou où la fille se faisait violer explicitement et que moi j'étais"dafuck?!" derrière *
Et dans aime s'il te plait met "adore piquer des fontaines aux danois" j'ai visité deux châteaux au danemark dans l'un y'avait un gros vide au milieu de la cours avec un panneau indiquant que les suédois avait piqué la fontaine et l'autre c'était une reproduction passke les suédois avaient chourré l'original ))


Dernière édition par Svalbard le Sam 1 Sep - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les pommes de terres cuites sont plus facile à digérer que les pommes en terre cuite [DC-Terminé]   Ven 31 Aoû - 8:33

Djfjofrkfojefoffforirbofh. Ton avataaaaaar <3
Revenir en haut Aller en bas
Grèce
Admin aux chats ~ Zzz...
avatar


MessageSujet: Re: Les pommes de terres cuites sont plus facile à digérer que les pommes en terre cuite [DC-Terminé]   Ven 31 Aoû - 13:07

Rho super fiiiiche =D
Bon bah, rien à redire, je te valiiide, Dracolosse !

Petit détail, j'ai "Suède" pour ton code couleur, Royaume de Suède, ça fait trop long xD

_________________
"Si tu as de la chance, traverse. Si tu as de la destinée, avance." Proverbe grec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda




MessageSujet: Re: Les pommes de terres cuites sont plus facile à digérer que les pommes en terre cuite [DC-Terminé]   Sam 1 Sep - 10:17

Bienvenue !
Pas de soucis, je te change ton pseudo de suite Wink

_________________
&lt;img src=&quot;http://i20.servimg.com/u/f20/12/90/57/81/0066-110.png&quot;&gt;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bokuhetalia.tonempire.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les pommes de terres cuites sont plus facile à digérer que les pommes en terre cuite [DC-Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les pommes de terres cuites sont plus facile à digérer que les pommes en terre cuite [DC-Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku Hetalia :: Corbeille Fiche-