Nous sommes le monde.
 

Partagez | 
 

 [Couloirs-Cabines de la troisième classe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Australie
Aveuc deux mains noirtes, on minge du pain blanc
avatar


MessageSujet: [Couloirs-Cabines de la troisième classe]   Mar 7 Aoû - 8:45

Camille jeta son sac sur la couchette du haut. Elle était apparemment la première à être arrivée dans la cabine prévue pour deux personnes, située à la poupe car là étaient les chambres pour les célibataires de sexe féminin, et en profita pour en faire le tour. Camille, en laissant ses oreilles traîner, avait entendu dire que les conditions de voyages étaient en général abominables, ce qui l'avait, avouons-le, légèrement refroidie. Là, ça ne lui semblait bien différent de ce qu'on lui avait conté, il y avait des lits tout à fait corrects, des draps propres... Certes, ce n'était pas du grand luxe, mais elle n'allait pas non plus pleurer car il n'y avait pas de napperons de dentelle.

La porte s'ouvrit, Camille se retourna. Sa roomate était une jeune fille, d'à peu-près son âge, blonde comme elle, mais plus petite d'une dizaine de centimètre à vue de nez et plus menue que Camille.

-'Bonjour ! Je m'appelle Camille de Conninck. commença-t-elle joyeusement -autant se montrer amicale dès le début, non ?- avec son accent mi-français mi-est londonien prononcé. 'Et toi ? Tu préfères la couchette du haut ou celle du bas ?'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angleterre
J'vous laisse faire ce que vous voulez 8D
avatar


MessageSujet: Re: [Couloirs-Cabines de la troisième classe]   Mar 7 Aoû - 14:46

A peine sur le bateau, il fallait déjà que le jeune homme parte à son poste, et surtout savoir ce qu'il devait faire tout en allant saluer le capitaine, l'équipage, et les nombreuses personnes importantes de la première classe.
Pas le temps de détailler chaque petite décoration du bateau, de regarder les petites vagues taper contre la coque du bateau avant le grand départ. De toute façon du temps libre il va en avoir pour faire tout ça.
Il devait avant tout accompagner sa fille à sa cabine, hors de question de la laisser seule sur ce bateau. Emily a dix huit ans, et alors ?!

Tenant toujours la main de la jeune fille il essayait tant bien que mal de trouver son chemin pour descendre aux cabines de la troisième classe.Malgré la différence sociale qui se voyait clairement, l'ensemble était quand même très beau et soigné. Même si ce n'est pas aussi pompeux que la première classe, avec leurs canapés en cuir et velours d'une qualité sans pareille, leurs dorures un peu partout. Mais les petites gens n'ont pas besoin de tout ce luxe, de cet aspect tapageur, il n'y a que ces gens-là qui pensent en avoir à tout prix besoin.

Le bateau n'allait pas tarder à partir, Arthur pressa un peu le pas pour tenter de s'y retrouver parmi les longs couloirs rempli de portes. Et enfin il reconnut le numéro qui se trouvait sur le billet de sa fille.


« - Emily je dois te laisser maintenant ! Fais attention à toi surtout, et je passerais te voir aussi souvent que je peux ! Si tu as un soucis eh bien ... Demande à quelqu'un de venir me trouver ! »

Inquiet pour sa fille ? Si peu. Elle ne se trouve certes que sur un bateau, mais comment un père peut être rassuré à laisser son enfant seule hein ? L'anglais lui déposa un bref bisou sur le haut du front, en lui faisant un sourire rassurant et partit d'un pas décidé.

_________________
United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland Avatar : By Kugelmugel
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Couloirs-Cabines de la troisième classe]   Mar 7 Aoû - 22:00

Ils étaient finalement rentrés dans le paquebot, par l’entrée des secondes classes pour descendre jusqu’à la troisième classe, déjà bondées de monde.

La blondinette ne le montrait pas, mais elle était très stressée au fond. Certes, elle avait 18 ans, mais elle n’était malheureusement pas très indépendante dans le genre, son père étant constamment sur son dos. 18 ans et toujours pas indépendante, ça craignait grave du boudin.

Mais bref, ils cherchaient sa cabine, et Emi restait accrochée à la main de son père. Finalement, ils arrivèrent devant le numéro prévu.

« - Emily je dois te laisser maintenant ! Fais attention à toi surtout, et je passerais te voir aussi souvent que je peux ! Si tu as un soucis eh bien ... Demande à quelqu'un de venir me trouver ! »
« D’accord, d’accord. A toute à l’heure, alors, Papa ! »

Elle lui sourit, tandis qu’il l’embrassait sur le front et il s’éloigna. Elle avait très peur d’être toute seule dans ce bateau, qui l’emmenait vers une nouvelle vie.

Elle poussa la porte, son sac entre les doigts, ne s’attendant pas à ce qu’il y ait déjà quelqu’un. Mais elle se retrouva nez à nez avec sa roomate, une blonde, plus grande qu’elle avec des petites lunettes posées sur le nez.

« Bonjour ! Je m'appelle Camille de Conninck. Et toi ? Tu préfères la couchette du haut ou celle du bas ? »
« Ah, euh. Bonjour. Je m’appelle Emily, Emily Kirkland-Meyer… Et euh, comme tu veux, ça m’est égal… » Répondit-elle, avec dans son cas un accent mi-british mi-american.

Légèrement intimidée, Emily sourit. Ce deuxième nom, Meyer, était son dernier souvenir de sa mère restée aux Etats-Unis tandis que son père l’emportait en Europe. Ils n’en avaient jamais parlé. Elle n’en ressentait pas le besoin.

Sa roomate avait l’air très gentille, mais pas très anglaise. Elle devait être étrangère, au vu de son léger accent. Le voyage allait sûrement être calme, avec de nouvelles amitiés à la clé. N’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Groenland
Kalaallit Nunaat
avatar


MessageSujet: Re: [Couloirs-Cabines de la troisième classe]   Mer 8 Aoû - 12:17

Trimballée dans la foule comme un mouton face à un border-collie, la nordique avait la singulière impression d'être passée sous un troupeau de rennes, et s'était alors demandé si le plus simple n'était pas d'aller s'installer dans ses quartiers, qui seraient clairement plus agréables que la paillasse où elle était logée. Elle n'eut pas une seule altercation ô miracle, avec les première classes et les membres de l'équipage qui pullulaient en tout sens, pendant qu'elle tentait de s'enfoncer dans le bateau avec une discrétion d'ours polaire. Quand enfin elle parvint à atteindre le couloir après des efforts qu'elle considéra comme dantesque, il lui restait à trouver sa chambre, à défaire le châle noué sur ses épaules, et à piquer un somme en attendant d'aller manger.

Il fallait avouer que l'oisiveté n'était pas ce qui lui plaisait, surtout après des années de voyage, de chasse, de haltes chez divers fermiers pour s'occuper des bêtes. Alors, le meilleur moyen de se vider l'esprit était alors devenu simple : aller piéger un lapin au collet, s'occuper des chevaux à harnacher pour un maître fortuné, manger, puis enfin aller se coucher dans le chenil sur un tas de paille aménager, avant de se relever le matin et de refaire la même chose. Ici, boire manger dormir ? Elle espérait bien autre chose.

Elle toqua à la porte avec sa grâce habituelle, entrouvrit la porte avec un air méfiant. Au cas où il y aurait des ours polaire vous comprenez. Ou qu'elle serait dans un compartiments d'hommes. Une fois un léger coup d'oeil passé, elle remarqua que ses compagnes de chambres n'étaient pas assez velues pour être ni des ours, ni des êtres différents biologiquement parlant

-"Euh... Il vous reste de la place ici ?"

Qui plus est, les ours n'étaient pas si blonds que ça, en général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-friskies.deviantart.com/
Australie
Aveuc deux mains noirtes, on minge du pain blanc
avatar


MessageSujet: Re: [Couloirs-Cabines de la troisième classe]   Ven 10 Aoû - 17:40

-'Ah, euh. Bonjour. Je m’appelle Emily, Emily Kirkland-Meyer… Et euh, comme tu veux, ça m’est égal… '

-'Bon, bah je vais prendre celle du haut, dans ce cas, hein !' fit Camille en grimpant aux barreaux, histoire de rejoindre son sac qui était déjà perché, celui-là.

Elle avait l'impression que rien ne pouvait entamer sa bonne humeur. A tous les coups, elle allait souffrir des zygomatiques le lendemain, mais peu lui importait. Camille balança un peu ses jambes.
On toqua à la porte. La porte s'entrebailla, on vit un bout de nez dépasser, puis sa propriétaire s'avança.

-'Euh... Il vous reste de la place ici ?'

Camille jeta un coup d'oeil interrogateur à l'autre blondinette -Billie ? Ah non, Emily-, puis se permit de répondre d'un ton enjoué :

-'Eh bien, oui !'

Après tout, plus on est de fous, plus on rit, non ? Camille se pencha par dessus sa couchette, buste à l'horizontale.

-'Au fait, vous venez d'où ?'

Considérant finalement que faire des abdos à bord d'un bateau n'est pas la plus intelligente des choses à faire, Camille descendit d’où elle était – décidément, ce voyage lui donnait la patate, sans mauvais jeu de mots – et s'assit sur un coin du lit du bas, apparemment celui d'Emily.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Couloirs-Cabines de la troisième classe]   Sam 11 Aoû - 17:20

« Euh... Il vous reste de la place ici ? »

Emily tourna la tête vers la porte qui venait de s'ouvrir. Elle sourit à la nouvelle arrivante.

« Eh bien, oui ! »
« Oui oui, entre ! »

Elle lui indiqua de la main les deux couchettes vides restantes en face de celle qu'elle allait occuper. Camille -c'est bien Camille ?- monta sur la couchette du haut, là où elle avait déposé son sac. Emily déposa les siens sur son lit, et détailla la chambre du regard. Elle n'était pas bien grande et à 4, si une quatrième fille venait à se pointer, elles allaient être serrées. Mais ça n'était pas un problème, après tout, ce n'était que le temps du voyage !

« Au fait, vous venez d'où ? »

La jeune fille descendit de son perchoir et s'assit sur son lit. Emily la détailla. Mh. Si elle n'avait pas cet accent, on aurait pu dire qu'elle était anglaise. Pas irlandaise, par contre, elle n'avait pas l'air assez farouche.

«D'où ? Je vis à Londres et je retourne à mes racines ! Je suis née aux États-Unis. Et toi ? Ton accent me dit que tu n'es pas du pays. dit-elle avant de se tourner vers l'autre fille. Comment tu t'appelles ? Moi, c'est Emily, Emily Kirkland-Meyer, enchantée !" »

Avec enthousiasme, elle lui tendit la main pour la lui serrer tout en souriant joyeusement. La peur était passée gentiment. Le Titanic ressemblait à un grand labyrinthe et voilà qu'elle était perdue dedans. Alors autant s'en amuser !

« Dites, vous avez déjà fait le tour des lieux ? Ca serait sympa, non ? Histoire de pas se perdre en allant manger quelque chose ou prendre l'air sur le pont arrière ! Oh, et vous savez comment on peut accéder au pont des employés ? Je dois aller voir mon père tout à l'heure et je sais pas vraiment comment m'y rendre. »

Elle souriait toujours en leur parlant. Elles avaient toutes les deux l'air très gentille. Elle se disait qu'elle allait se faire des amis ici, avant d'arriver à New York. C'était chouette. Ca promettait d'être génial.

« Vous connaissez du monde sur le bateau, vous ? Ou vous êtes toutes seules ? »
Revenir en haut Aller en bas
Groenland
Kalaallit Nunaat
avatar


MessageSujet: Re: [Couloirs-Cabines de la troisième classe]   Dim 12 Aoû - 7:57

Suite à l'affirmation de ses nouvelles comparses de chambre, Thalia rentra dans la pièce exiguë, avec un curieux malaise. La promiscuité l'étouffait. Elle fit cependant comme si de rien était, en posant son mince sac sur un lit non occupé, en retirant d'une main châles et couvre-épaules. Après tout, il lui était arrivé pire. Ce n'étaient pas des ours. Puis, sans perdre pour autant le fil de la conversation, elle posa ses fesses sur le lit qui lui sembla alors comme infiniment moelleux. De toute façon, à phoque donné on ne regarde pas la peau. La fille blonde (enfin celle qui semblait la plus vieille, peut-être. Pas de beaucoup. A moins que son air doux et résolu ne lui fasse cet effet) posa une question avec un petit sourire. Pas de dents pointues. Ok.

« Au fait, vous venez d'où ? »

L'autre avait répondu vite, avec une énergie débordante et une excitation palpable, qui avait tiré sur les lèvres de la nordique un très léger sourire, bien que la moitié du dialogue lui échappa, jusqu'à ce qu'elle se tourne vers sa petite personne avec un air avenant. Et avec une résolution que même l'acier le plus solide n'aurait pu tenir sans se liquéfier sur place. Un peu comme un morceau de beurre dans une poêle brûlante.

«Comment tu t'appelles ? Moi, c'est Emily, Emily Kirkland-Meyer, enchantée !" »

Thalia accepta la main qu'elle lui tendait, la serra en attendant que tout passe au cerveau. Emily avait déjà repris sa litanie. Une pléthore de questions lui vrillaient les oreilles. Mais elles étaient logiques et l'accent qui les teintaient avaient un air de déjà-vu. Une anglaise, clairement ?

« Vous connaissez du monde sur le bateau, vous ? Ou vous êtes toutes seules ? »

Enfin, elle eut l'occasion de se présenter. Vaguement. Elle fut étonnée de voir à quel point sa voix semblait arrachée, gravée par le froid et le vent, contrairement au timbre clair des jeunes femmes.

«...Enchantée. Je m'apelle Thalia Sv....Thalia. Ça suffira, pas la peine de sortir les noms de toute la famille . Je viens du Nord. Danemark. Et.. Et je connais personne ici, j'ai un meilleur sens de l'orientation en forêt qu'en ville...Et je crois qu'ici, une ville, c'en est une..enfin..voilà»

Elle croisa les chevilles, lança un léger regard hésitant à l'assemblée. Elle leva la tête vers la demoiselle sans nom. Pas la peine de raconter son histoire. Pas pour l'instant. Et elle se tourna ensuite vers Emily. Sans un mot de plus, elle attendit qu'elles reprennent la parole. Elle décida qu'elle les appréciait. Et pour une fois, elle n'utilisa pas dans sa tête le terme allié.

Mais le terme ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-friskies.deviantart.com/
Australie
Aveuc deux mains noirtes, on minge du pain blanc
avatar


MessageSujet: Re: [Couloirs-Cabines de la troisième classe]   Lun 13 Aoû - 18:30

Emily, tout sourire, demanda Camille d'où elle venait, à quoi cette dernière répondit :

« Moi? Je suis française, mais j'ai passé une grosse année en Angleterre »

Camille n'éprouva aucun besoin de rentrer dans les détails. De toute façon, ça aurait ennuyé les deux autres, et il lui semblait que le moment était mal choisi pour commencer à évoquer ses souvenirs respectifs avec force mélancolie et soupirs -ou pas-. Tout de suite après sa réponse, l'autre blondinette se tourna vers la troisième du petit groupe et lui serra la main énergiquement.

Emily recommença son petit babillage fort sympathique. Ah bon, alors comme ça son père travaillait ici? Camille sourit.

« Vous connaissez du monde sur le bateau, vous ? Ou vous êtes toutes seules ? »

«...Enchantée. Je m'apelle Thalia Sv....Thalia. Ça suffira, pas la peine de sortir les noms de toute la famille . Je viens du Nord. Danemark. Et.. Et je connais personne ici, j'ai un meilleur sens de l'orientation en forêt qu'en ville...Et je crois qu'ici, une ville, c'en est une..enfin..voilà» fit enfin la brune, plus petite que Camille d'une bonne douzaine de centimètres, à vue de nez.

La voix de celle-ci la surprit. Alors que Camille lui avait imaginé -elle ne savait d'ailleurs pas bien pourquoi- un timbre plutôt aigu, voire fluet, c'était loin d'être le cas. Malgré la timidité crevant les yeux de Thalia -car c'était son nom-, Camille la catalogua presque immédiatement dans 'Personnes dont la tête me revient'. Camille sourit amicalement vers la nordique avant de répondre à Emily :

« J'ai pas encore fait le tour des lieux, il y a un monde dingue dans les couloirs, impossible de ne pas se faire bousculer ! Enfin, c'était vrai il y a cinq minutes. Et je n'ai aucune idée de comment on peut accéder à ton pont, désolée...»

Camille se mit à jouer avec un fil qui dépassait de sa bonne vieille blouse blanc cassé avant de continuer :

« Et je suis toute seule, mon frère est resté en France. »

Elle se sentit un peu coupable de ne pas avoir pensé à lui plus tôt. Qu'est-ce qu'il pouvait bien faire en en moment-même ? Camille se mordit imperceptiblement la lèvre.

« Dans un petit bout de temps, on pourra circuler sans se faire écrabouiller, tu voudras qu'on aille voir quoi pour ton père, Emily ? Et tu voudrais venir avec nous, Thalia? »

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Couloirs-Cabines de la troisième classe]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Couloirs-Cabines de la troisième classe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku Hetalia :: Corbeille RP :: Nearer my god, to thee [Titanic] :: Première partie.-