Nous sommes le monde.
 

Partagez | 
 

 [Embarquement- Devant le paquebot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Groenland
Kalaallit Nunaat
avatar


MessageSujet: [Embarquement- Devant le paquebot]   Dim 5 Aoû - 12:21

Faisait-il froid ? Honnêtement, on pouvait dire qu'elle n'en avait rien à cirer. De toute façon, il faisait pas plus froid qu'un jour où les garçons avaient oublié de calfeutrer les fenêtres et où la neige s'était infiltrée à la maison. En d'autres mots, pas suffisamment froid pour rajouter sous le châle qui couvrait ses épaules une fourrure artisanale gardée dans le fin-fond de son sac en toile. Une moumoute usée, pelée comme une patate un jour de purée, qui lui donnait l'air de porter sur ses épaules un vieux chien rongé par la gale. Autant dire que c'était le vêtement le plus précieux qu'elle emportait ce jour-ci, où elle allait quitter son cher plancher des vaches pour grimper dans ce bateau stupide. Là où de riches contribuables agitaient perles et plumes d'autruches, en piétinant à moitié ceux qui n'avaient comme seul bagage un peu de chance au jeu ou quelques économies précieuses.

Bref, rien d'exceptionnel, pas de main qui se tend entre les classes supérieures et inférieures. Thalia avait l'habitude. Elle avait travaillé comme bouvier auprès d'une famille relativement riche. Et ce métier l'exaspérait. Alors, tout ce qu'elle avait vu ce jour-ci, des copies de son employeur, ne jetant pas un oeil à son châle brodé et à son regard légèrement anxieux, ne l'inquiétait pas plus qu'autre chose. Autre chose étant l'immense paquebot soigné qui lui faisait face, et devant lequel elle attendait, raide et immobile, avec son billet à la main.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-friskies.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   Dim 5 Aoû - 17:00

Les fesses posées sur le coussin recouvert de cuir de la banquette de la toute nouvelle acquisition de son frère, une Daimler bien rutilante et confortable avec ça. Rien n’était trop beau pour les deux nordiques pleins aux as. C’était le minimum vital que d’être bien assis et de débarquer avec classe sur le quai, face à l’imposante masse du paquebot de rêve. Engoncé dans sa redingote marron, l’islandais aux cheveux bien peignés et à l’air infiniment supérieur descendit de la voiture, laissant son aîné donner les directives au majordome. Déjà qu’il était pas loquace, c’était pas pour s’adresser aux petites gens, alors au boulot l’aîné.

Il en fallait pour impressionner Nataníel, il était du genre à croire avoir tout vu et à ne se délecter de rien, monsieur se prenait pour un je-sais-tout du beau monde. Et le Titanic, malgré sa taille, son luxe annoncé, ça lui faisait ni chaud ni froid. C’était un bateau, quoi. Si ça respectait le contrat, d’accord c’est cool, si c’était pas le cas, scandale. Toujours comme ça. Dans le sillage d’Aleksander, Nataníel s’avançait vers la passerelle, nullement inquiété de quitter la terre ferme. C'est pas comme si c'était la première fois, et comme on dit, on ne vit qu'une fois. Dans le cas de l'islandais, il vivait qu'une fois, mais dans l'opulence, et basta.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   Dim 5 Aoû - 18:43

« Je ne le pensais pas si grand, tout de même ! Tu crois que je vais m’y retrouver ? »

La blondinette se tourna vers son père, ses yeux bleus pétillant d’excitation à l’idée de grimper dans ce bateau et de quitter la terme ferme pour rejoindre le continent américain.

Elle n’avait que 18 ans, et elle ne connaissait encore rien à la vie. Petite américaine émigrée dans les bras de son père alors qu’elle était encore un nouveau-né, elle s’apprêtait à retourner de là d’où elle venait. Elle n’avait que 18 ans, sa vie venait à peine de débuter.

Emily se fraya un passage parmi la foule qui se faisait autour des entrées des 3ème classe. En raison de quelques soucis financiers, elle avait été d’accord de troquer une place en 1ère ou en 2ème contre une en 3ème classe, toute seule. Sa main gantée serrait celle de son père qui avançait avant elle.

Elle était habillée d’une petite robe bleu clair et ses cheveux étaient rassemblés en une tresse qui retombait dans son dos. Elle portait aussi un manteau noir, bien chaud et dans sa main libre, elle portait un sac en toile, qui contenait quelques affaires tandis que son père transportait leur valise. Une minuscule valise.

Ils n’étaient pas bien riches, et son père venait de trouver ce travail sur le Titanic. Une nouvelle vie commençait pour eux deux, là, alors qu’ils s’apprêtaient à embarquer sur le paquebot de rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   Dim 5 Aoû - 19:33

"Non ! Les 3e classes par là ! Y a la visite médicale d'abord !"

Na Yung, une cage à perruches dans la main droite, un carton à chapeaux sous le même bras et tirant une malle de sa main libre, rejeta la tête en arrière pour regarder un bref instant le paquebot. Elle n'avait été occupée depuis le matin qu'à orienter des passagers, s'assurer que chaque cabine était prête et à aider à charger les bagages de ces messieurs les riches. Sans parler de l'architecte qui avait décidé au dernier moment qu'une définitive et ultime vérification finale de dernière minute (la cinquième depuis le début du service de Na Yung, soit dit en passant) était indispensable.

Traduisant sa frustration et son stress par des ordres formulés grossièrement, Na Yung confia les bagages qu'elle charriait à l'un des autres employés et s'assura que personne ne baillait aux corneilles. Les livraisons pour les cuisines étaient-elles finies ? Les colis et courriers embarqués ? Que diraient les passagers si l'on tombait à court de cigares et d'eau de Lubin au milieu de la traversée ? Il manquait plus de quinze gilets de sauvetages en secondes, quelqu'un s'en était-il occupé ?

"Madame, si vous voulez vous donner la peine..."
Revenir en haut Aller en bas
Svalbard
Chambre forte mondiale
avatar


MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   Dim 5 Aoû - 19:35

Tant de monde se pressait. Le Titanic, cet énorme paquebot. Je suis honorée d'avoir été admise dans cet équipage, si prestigieux ! Mais ma première impression est plutôt décevante, j'ai un peigne à poux et je dois me coller l'inspection sanitaire, quel rôle dégradant ! Mais je ne me laissais pas refroidir par ce premier aperçu.

Je n'avais que 20 ans et je participais -de manière rémunérée qui plus est- à une aventure qui promettait d'être tout à fait inoubliable. Quelqu'un passe me remplacer au service sanitaire et j'entre enfin dans le RMS Titanic pour son voyage inaugural. En entrant, je marche vite pour rejoindre le plus grand salon et pour saluer les premières classe. Les gens sont ravis d'être accueilli par « une aussi jolie et délicate jeune fille ». Ah si ils savaient à quel point je ne suis PAS délicate. L'idée me fait sourire et je tapote mon arme de service de la main gauche tout en aidant une empotée de première classe à descendre les marches.

Je n'aime pas trop la manière dont les premières classe traitent les autres comme de la vermine, surtout qu'avec mon emploi j'aurais pu maximum m'obtenir un ticket pour la troisième classe.

Je regardais ce superbe salon, un luxe auquel je ne pourrais probablement plus goûter avant fort longtemps. Je me retourne et salue un nouveau première classe :

-Bienvenue à bord du RMS Titanic j'espère que le voyage sera à votre goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angleterre
J'vous laisse faire ce que vous voulez 8D
avatar


MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   Dim 5 Aoû - 20:04

Immense. Voici le mot qui pouvait décrire ce que pensait Arthur en regardant le bateau encore à quai. Jamais au grand jamais il n'aurait cru possible qu'un tel projet puisse être inventé et surtout mené à son terme. Et le meilleur dans tout ça, c'est que l'anglais allait être de la traversé, si ça ce n'est pas un immense honneur ?

En tant que membre de l'équipage qui plus est, c'est dans des moments comme ceux-là qu'il remercie ses années dans la Marine et à travailler sur divers bateaux. Et là, le RMS Titanic juste face à lui, lui offrant diverses espérances à propos de cette traversée sur ce paquebot transatlantique.


« - Bien sûr que tu vas t'y retrouver Emily, et puis je suis là en cas de besoin, tu n'as pas à t'inquiéter. »

Offrant un sourire rassurant à sa fille, il essayait tant bien que mal de se frayer un chemin parmi la foule des troisièmes classes. Vivement qu'il puisse enfin pénétrer sur le bateau et s'occuper des premières classes et surtout de tout ce qui est commande du bateau. Tout en portant avec fierté son uniforme. Arthur pourrait enfin montrer ce qu'il vaut vraiment sur ce bateau de rêve, avec une traversée qui promet d'être inoubliable. Serrant la main de sa fille, intérieurement il bouillonnait d'excitation.

_________________
United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland Avatar : By Kugelmugel
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   Dim 5 Aoû - 20:26

    *Quel ennui...*

    Voilà ce que pensait Fai Tao à ce moment précis. Lui, contrairement à tous ces êtres sans importance qui grouillaient autour du RMS Titanic, n'avait aucune envie d'aller en Amérique. D'ailleurs il n'avait aucune envie de monter sur ce bateau. Pour faire court : il n'avait aucune envie d'être là, point. Il observait d'un regard plus que blasé toutes ces misérables fourmis qui criaient, se précipitaient vers le bateau. Sérieusement, tout ça pour ça ? Au moins, Long était là. Sans son frère, Fai ne sait pas ce qu'il ferait. Sans son frère, ça aurait été PIRE que de l'ennui. Heureusement, ils ne se quittaient presque pas. Heureusement.

    L'Asiatique descendit lentement du véhicule de luxe dans lequel il se trouvait précédemment. Il soupira lourdement lorsqu'il dû prendre un bagage entre ses mains. Bagage qu'il refourgua rapidement à l'un des majordomes qui se hâtaient autour de la voiture. Pas un merci, rien, il sentait déjà le mal de tête lui venir. Bien sûr qu'il ne resterait pas sage, à boire le thé et à discuter affaires avec môssieurs les grands hommes. Non lui, il voulait s'amuser. Déconner un bon coup. Comme tout garçon normal de 19 ans, qu'il se disait. Les cigares et le Brandy, c'était pas son trip. Et c'est là que Long entrait en jeu. Avec lui, on ne pouvait que s'amuser. Les terribles jumeaux de 1ère classe, voilà ce qui attendait le Titanic. Qu'il le veuille ou non. Et de toute façon on s'en fiche, c'est qu'un bateau, qui va faire qu'une traversée. Pourquoi tout ce brouhaha pour si peu ?

    Fai monta à bord, s'assurant que son petit frère n'était pas loin. Et c'est parti.
Revenir en haut Aller en bas
Australie
Aveuc deux mains noirtes, on minge du pain blanc
avatar


MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   Lun 6 Aoû - 12:47

Camille serrait contre elle son maigre sac, qu'elle cachait à moitié sous sa veste trop grande pour elle. Elle vérifiait sans cesse si son billet est toujours présent dans la large poche qu'elle s'était bricolé dans sa large jupe brune délavée. Dire qu'elle était excitée à l'idée de monter dans cette embarcation maousse était un euphémisme. C'était le début d'une toute nouvelle vie. Camille allait laisser son passé sur le quai, elle en avait décidé ainsi. Adieu la soeur qui avait dû élever son petit frère, puis qui était partie chercher une vie meilleure en Angleterre avec sa maigre connaissance de la langue de Shakespeare quand ce dernier avait commencé à gagner sa vie avec son emploi au puis 2 ter de Lens, la ville d'à côté. De fait de vie meilleure, elle s'était retrouvée couturière dans l'East End, et avait attrapé un sale accent. Pas vraiment de quoi rêver. Alors Camille avait économisé pour un billet pour l'Amérique.

On la conduit sans ménagement vers l'inspection sanitaire, où une jeune femme blonde lui inspecta brièvement les cheveux ; elle avait encore une longue file de passagers à contrôler, puis on la fit se diriger vers une passerelle. Camille frissonna lorsqu'elle posa le pied dessus , ça y est, la vieille Europe était derrière elle, elle n'allait plus jamais y remettre les pieds. Enfin ! Camille remonta sur son épaule son manteau qui glissait, et en même temps la bretelle de son sac, puis s'avança, sans jeter un seul regard en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   Lun 6 Aoû - 13:17

Alors qu'ils arrivaient en vue du port, Aleksander soupira intérieurement. Cette croisière l'ennuyait déjà. Pourquoi avait-il accepté d'y aller déjà? Ah oui, pour rencontrer des entrepreneurs américains voulant faire des accords commerciaux avec lui. Des fois être le fondateur de la plus grande entreprise de saumonerie était fastidieux et ennuyant. Surtout qu'il était avec son petit frère et qu'ils n'avaient pas souvent l'occasion d'être seuls tous les deux.

Il sortit de sa Daimler, récemment achetée. Et bien quoi? Il avait du fric autant le montrer non? Rajustant sa veste de costume noire, il se tourna vers le majordome pour lui donner les dernières instructions quand aux bagages et a l'entretien de la maison avant de tourner les talons pour rejoindre Nataniel.

Il leva presque les yeux au ciel en entendant d'autre passager déclarer qu'ils avaient peurs de tomber a l'eau. Comme si la passerelle n'était pas assez grande ni solide. D'un pas vif il fendit la foule et tendit les deux billets de première classe a l'hôtesse d'accueil avant de poser son pied sur le fameux navire s'embarquant pour un voyage comme nul autre pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   Lun 6 Aoû - 13:24

Pourquoi?..Pourquoi ce foutu boulot était-il aussi..chiant. C'est bien le mot.

Chiant.

Il détestait les touristes. Il détestait les gens. Il détestait la foule. Et par dessus tout ils détestait les pavanement des ces personnages de 1ère classe qui ont l'air si ridicule avec leur chapeaux stupide et.... Fabian pris une grande respiration. Son job, il l'avait choisit parce qu'il était payant. Pas parce qu'il lui apporterai joie et bonheur. Dès qu'on le libérera de ses fonctions, il l'allait pouvoir se payer se qu'il avait toujours voulu depuis qu'il était tout petit.

Mon téléscope.

Tout en hissant les cargaison de charbon et d'eau dans la cale du bateau, il sourit a la seule pensée de pouvoir enfin voir de près les étoiles. Peut être même des planètes!... La science. Voilà ce qu'il y a de vrai!...La dernière boites de charbon monté dans la cale,il pris une grande respiration. L'air...

L'air sentait le charbon et les égouts.

Pris d'un frisson de dégout, lui tellement habitué à l'air pur du Pôle Sud. Sa mère et son père, tout deux des scientifiques, avait vécu une saison sur deux en Antarctique (ou l'air est le plus pur sur Terre) a la recherche de connaissance. Le goût de la science était sûrement génétique, car Fabian en était passionné...Il leva la tête et regarda le ciel. D'un très beau bleu... Puis il abaissa son regard sur les bateaux de sauvetage.

Il n'y en aura pas assez si jamais nous coulons...

Mais le Titanic était,dit-on, insubmersible. Espéront le. Et c'est bien cela qui avait attirez Fabian ici. Il avait le mal de mer..mais on ne pouvait pas avoir meilleure merveille technologique au monde.

Enfin... a pripori.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kowloon
Anomalie et ex-délinquant.
avatar


MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   Lun 6 Aoû - 19:04

Excité. Carrément. Long ne tenait plus en place dans la voiture, mais il essayait de se montrer calme, comme son frère. Mais "calme" c'est dur pour lui, très dur. Limite si c'est pas de la torture voyez-vous. Heureusement, Fai lui avait promit que dans cette croisière, ils pourraient s'amuser.

S'amuser chez les jumeaux Tao ne relève pas du gentil jeu d'échec. Car de un, l'échec c'est pour les vieux et c'est d'un ennui profond, ensuite petit deux : les farces sont considérés comme le meilleur des divertissements. On plaint la Première Classe. Les petits riches qui croyaient faire du gras en parlant de leur merveilleuse condition allaient tous en baver.

Nous pourrions en parler des heures, alors venons-en au fait d'accord ? A l'heure où je blablate histoire que ça aie l'air d'un beau pavé, Long dort tranquillement dans la voiture, essayer d'être calme c'est crevant, son frère est déjà sortit c'est donc le chauffeur qui le réveille. En grande classe, il essuie le filet de bave du coin de sa bouche avec sa manche et sort du véhicule en marchant tel un zombi.

Dormir pendant le trajet, mauvaise idée. Ensuite il bouda car un des servants lui refusait d'emmener son très exotique compagnon.. Compagnon qui dans ce contexte veut dire animal de compagnie bande de vicieux pervertit à coup d'embrassades gays.

« Faiiiiiiiiii. Il est nul ce mec ! »

Aucuns commentaires sur sa magnifique capacité à parler dignement ne sera tolérés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prusse
THE AWESOME!!
avatar


MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   Mar 7 Aoû - 13:03

      Gilbert ouvrit les yeux lentement, tout le monde s’agitait autour de lui. Comment avait-il réussi à s’endormir avec tout ce bazar ?
Le prussien se redressa d’un coup et observa les gens autour de lui, le quai s’était bien vidé et déjà certaines personnes saluaient les passagers avec des grands signes de mains. Il se leva en essayant de retrouver la queue du contrôle sanitaire… Un contrôle sanitaire, non mais oh ! Quand on est aussi Awesome que l’albinos, on a pas besoin de passer un contrôle sanitaire. Apparemment, il n’y avait plus personne, et merde…
Gilbert attrapa son sac d’affaire, et mit la main au fond de sa poche pour vérifier qu’il avait bien son billet. Une chance pour lui que ce mec avec qui il bu hier tenait aussi peu l’alcool. Monsieur se vantait d’avoir pu se payer un aller simple pour l’Amérique à bord du RMS Titanic, ça l’avait tellement énervé qu’il lui avait volé quand l’homme était tombé ivre mort, de plus, l’albinos en avait marre de sa vie en Europe, il se faisait clairement chier, donc autant aller voir ailleurs, et les États-Unis semblaient parfaits pour ça !
Le papier grossièrement plié était bien dans sa poche, il lâcha un petit soupire de soulagement et entendit qu’on allait fermer les portes. Gilbert se précipita donc vers l’entrée des 3e classes. Il n’y avait plus personne, tout le monde semblait s’être précipité pour entrer dans ce paquebot immense qui une promesse à tout d’après les journaux et le prussien ne comprenait pas pourquoi. ‘‘Le paquebot de rêves’’, mon cul, pour un troisième classe un paquebot que ce soit Moretania ou le Titanic, il ne sera pas plus luxueux, pourquoi un constructeur se pètererait le cul pour des 3e classes, franchement.
Une blonde lui demanda s’il avait passé le contrôle sanitaire.


« - Vous vous foutez de ma gueule ? J’ai une tronche à avoir des poux ?

      Non désolé, mais impossible pour un mec aussi parfait que Gilbert (si, si il y croit), d’avoir des poux.

_________________
Ich bin Preußen, die Armee die ein Imperium erbaute,
Ich bin der Sohn des Krieges, der Dämon einer Zeit.

Ich bin der Gott des Krieges und des Schwertes.

Avatar by Kugel ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Imprecations.skyrock.com
Algerie

avatar


MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   Jeu 9 Aoû - 20:03

    Si un jour qu'on te disait que tu allais « gagner » un billet en troisième classe pour le bzteau du TITANIC, tu n'allais pas me croire. Pourtant, c'était le cas, mais cela ne te satisfait pas, il te faut être en première classe et si possible dans une cabine super classe. Arrêtant la voiture « so british » près des quais de embarquement. Vous savez ses voitures typiquement anglaises authentiques très en vogue à cette époque, un phénomène d'exception du monde de la mécanique, prenant de l'âge comme un bon vin de France, gagnant en noblesse et en précieuse rareté. Quoi ? Pourquoi vous rigolez du fait qu'il conduit un bijou de l'époque ? Si c'est possible, il a seulement fait un emprunt « définitif » à un grand patron que tu aurais menacé que lui et sa famille aurait un accident... Enfin, passons les détails. Tu marches, vers les quais d'embarcation, billet en main, valise dans l'autre, tu repères très vite un anglais bourgeois, le genre de type qui pète plus haut que son cul qu'il t'horripile plus qu'autre chose. Tu t'approches de lui et d'un anglais totalement maîtrisé avec un beau vocabulaire que Arthur lui-même ne peux pas le faire ;

    « YOU. NOW. HERE ! »

    Et hop, en le prenant par le col tu l'éloignes de la foule, le plaquant contre le mur d'une ruelle sombre à l'abirs des regards indiscrets. L'homme baffouillant d'excuses inutiles, tremblant de peur, tu élargis ton sourire.

    « BADGE. TICKET. FOR ME. NOW ! »

    Il ne faut pas lui dire deux fois à ce monsieur et comme tu es si patient, tu le secoues comme un checkeur. Il part en courant en caleçon dans la rue, oui car, ces vêtements de hautes de coutures allaient bien sûr toi. Et être en première classe avec des habits tout droit achetez du souk, ça fait très moyen. Tu accroches le badge sur la veste côté coeur, on peut lire « Adrien Grant », il va falloir s'habituer à ce nom et prénom, tu accélères un peu le pas, les policiers sont partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vatican
Admin à la bible ♫ Ossatueur de la mort qui tue qui fait très mal!
avatar


MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   Dim 12 Aoû - 18:07

    A vrai dire il s'était perdu.

    Nan mais vraiment. Des files de partout, du monde à ne plus savoir où regarder, des accents quasi incompréhensibles. C'était à s'y perdre !

    * Merci, meeerci pardon, tu dégages toi... Madame ? Madaaaaa- oh... monsieur, pas mal celle là. Toi le gosse tu décarres ou je te balance à la flotte... non, sérieusement ! ... Oh mais c'est pas vraiiii... *

    Il avait paumé toute une famille quand même, ses frères étaient plutôt faciles à trouver à la base, non ? Bah là fallait croire que non. Il se forçait à ne pas penser à l'heure de départ du navire, c'était quelque chose cmme pile non ? Pitié, non... il restait dix minutes à tout péter..

    Dix minutes avant d'embarquer sur le Titanic. C'était une phrase, ça.. il la tournait et retournait dans sa tête, c'était vraiment génial. Comment y'avait eu assez d'argent pour qu'il aie son billet, là, maintenant à la main ? Il évitait de se demander ça et ne réalisait pas qu'il foutait pour la dernière fois les pieds en Angleterre. Sa famille avait toujours énormément bougé, d'Italie à la France, de la France à l'Albion pour- euh, Angleterre, un peu comme si toute la Mediterrannée lui appartenait. Maintenant c'était un peu différent. De une, le navire était sensiblement plus gros et plus coté. Et de deux..

    Là c'était l'Atlantique qu'il allait traverser.

    * Ouais bein l'Atlantique je la verrais pas en restant planté ic... ah bein voilaaa, c'est pas dur quand même d'avancer ! Garde mieux tes trois gosses toi la british la prochaine fois.. nan mais ho. *

    Avec ces pensées pleines de bon sens, il avança au milieu de la foule, des quelques retardataires qui avaient peur en toutes les langues de se perdre ou d'arriver en retard. Cette sensation disparut alors que l'ombre de la porte du gigantesque navire le couvrit alors qu'il entrait dans les ponts inférieurs.


_________________
« Le vrai moyen d'être trompé c'est de se croire plus fin que les autres. »
La Rochefoucauld
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   Dim 2 Sep - 16:34

Aurore était très fière d'elle, pour une fois. Ça faisait pas longtemps qu'elle était arrivée dans la ville, et elle avait déjà réussi à avoir un boulot. Surement par un méga coup de chance, mais quand même. Un boulot restait un boulot. De plus, c'était un travail pour le moins peu commun, puisqu'on l'avait engagé, elle et d'autres dans le même cas, pour servir sur un paquebot, et accessoirement cuisiner, en cas de problème. Enfin, elle ne préférait pas, car elle ne savait que faire de la tarte aux mirabelles et de la quiche. Alors pour peu qu'ils aient des mirabelles à bord, ils la vireraient tout de suite du four s'ils se rendaient compte qu'elle ne savait pas vraiment cuisiner, en réalité. Bah oui, hein, tout était bon pour trouver du boulot. Et puis, elle n'avait pas à proprement parlé mentit, puisqu'elle savait quand même cuisiner, un peu.

La jeune fille se tenait donc bien droite devant cette immense coque de ferraille dans laquelle elle n'allait surement pas tardé à monter. C'était quand même incroyable la chance qu'elle avait. Faire partie du personnel du Titanic, Le paquebot par excellence, elle n'en revenait pas.

Le seul hic, c'était qu'elle allait devoir se rendre sociale au point d'accepter de servir des inconnus, de première classe, sans doute, qui allaient probablement la prendre de haut. Et elle détestait ça. Enfin, pour le moment, mieux valait ne pas y penser et se contenter de s'avancer vers la file prévue pour l'entrée du personnel. Autant profiter du voyage pour oublier un temps soit peu sa France natale qui lui manquait horriblement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Embarquement- Devant le paquebot]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Embarquement- Devant le paquebot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku Hetalia :: Corbeille RP :: Nearer my god, to thee [Titanic] :: Première partie.-