Nous sommes le monde.
 

Partagez | 
 

 Sangliers, châtaignes, fromage ! Benvinuti in Corsica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corse
Le zèle a tué plus d'hommes que la paresse.
avatar


MessageSujet: Sangliers, châtaignes, fromage ! Benvinuti in Corsica   Lun 16 Juil - 10:12

Et j'arrive! Fais place, Invité!

"L'Histoire est une suite de mensonges sur lesquels on est d'accord. [Napoléon Bonaparte]"


"Il y a des moi plus moi que d'autres."
Paul Valéry

Ils sont innombrables ceux qui me ressemblent, et moi, cependant, je demeure unique.
Vasyl Symonenko

    ♠♥ NOM HUMAIN: Lisandru Paoli
    ♠♥ NATION REPRESENTEE: La plus fabuleuse île du monde, qui mérite la plus grande des reconnaissances. La Corse.
    ♠♥ SEXE: Masculin, ça se voit non ?!
    ♠♥ FAMILLE: Grand frère France, dont il se passerait très facilement. Et les deux Italie, qui sont totalement ... Inutiles.
    ♠♥ LIEU D'HABITATION: Le Cézanne
    ♠♥ RANG PERSONNALISE:
    « Le zèle a tué plus d'hommes que la paresse. »




♠♥ CARACTERE:
« La Corse souvent conquise, jamais soumise »


Pour définir Lisandru le premier mot qui nous vient en tête est bien sûr "Fierté" il est heureux de ce qu'il est et de la nation qu'il représente, et en général il n'hésite pas à le montrer. Ce qui explique donc que le jeune homme refuse qu'on l'appelle le français, il est corse et rien d'autre. Bon je vous l'accorde, son indépendance il ne l'a pas, malgré qu'il en rêve, mais hors de question de perdre espoir, il possède déjà tout ce qu'il faut, manque plus que la petite signature de la part de France ... Allez un petit effort France !
Ainsi pour lui, la Corse est naturellement l'île la plus belle du monde, tout ce qui y appartient est plus beau , plus parfait que tout. Bon des défauts il en a plein, mais inutile de voir ce qu'il en est vraiment quand on est si génial non ?
Malgré son côté un peu trop orgueilleux, il n'en reste pas moins très gentil, vous êtes en difficultés, et encore mieux, vous êtes une fille ? Le corse ne va pas hésiter à voler à votre secours, vous ne savez pas où passer la nuit ? Il va vous accueillir sans soucis chez lui, vous offrir sa meilleure charcuterie, jouer aux cartes avec vous avec un délicieux verre de vin. Mais voilà, pour avoir toutes ces faveurs, il vaut mieux aller dans son sens. On ne peut pas vraiment dire qu'il a la gâchette facile, mais une arme c'est si simple à trouver sur l'île et à utiliser. Ainsi que faire un attentat, ça aussi c'est d'une facilité déconcertante.

Mais une fois que Lisandru vous considère comme un ami, ou alors vous êtes de sa famille proche, jamais au grand jamais il ne va vous laisser tomber. Plutôt mourir que trahir une amitié ou la famille. C'est donc pourquoi, en Corse jamais on ne parle, on ne balance quelqu'un. Le jeune homme peut parfaitement être au courant de qui a fait cet attentat, même s'il s'agit d'un de ses ennemis il ne va pas le dénoncer. Obtenir des informations de la part de Lisandru est sûrement une des choses les plus dures à faire.
Ainsi, le jeune homme a quand même la rancune sévère, il est très rare qu'il oublie ce qu'on a pu lui faire. L'exemple typique est par exemple la vendetta, chose qui doit sûrement vous parler. Un membre d'une famille se fait tuer, la dite famille va se venger, et ainsi de suite. En Corse tout ce qui se passe reste, ainsi, si une revanche ne se fait pas dans l'immédiat, il faut s'attendre à la voir arriver par surprise à tout moment.
Ne pensez surtout pas qu'il est méchant, ne pense que comme un bourrin ou quoi que ce soit. Il faut simplement comprendre que la Corse a toujours été une île très éloigné de tous, se renfermant sur elle-même, très attachée à ses traditions et valeurs ancestrales. Malgré son ouverture vers le monde depuis peu, on ne peut pas oublier si facilement tout ce qui a toujours été là.

Malgré son côté assez sévère qui en général arrive à effrayer les étrangers, Lisandru n'en reste pas moins quelqu'un du Sud et un méditerranéen qui plus est. Il est donc dans ses habitudes d'être très exubérant, vous pensiez que parler avec les mains c'était seulement les italiens ? Faux. Le jeune homme aime accompagner ses paroles de nombreux mouvement de mains plus ou moins vifs. Le corse parle aussi très fort, disons plutôt qu'il a la voix qui porte, chose qui est très souvent une qualité pour les chants corses qu'il affectionne tout particulièrement. N'oublions surtout pas son accent très prononcé, comment vous décrire un accent ? Impossible. Il possède tout simplement un accent corse très prononcé et qu'il ne cherche jamais à cacher ou quoi que ce soit. Le jeune homme a aussi une façon particulière de parler, rajoutant des "eh" "oh" "aééé" oéé" un peu partout, plaçant des mots corses d'un peu partout, il faut vraiment le vouloir pour réussir à le suivre quand on ne le connaît pas vraiment. En conclusion, Lisandru est tout sauf discret, c'est très difficile de ne pas le remarquer quand il est là, sauf si il s'est endormi dans un coin. On ne peut pas vraiment le comparer à Grèce qui est un vrai dormeur, le corse aime simplement prendre son temps pour ne rien faire. Après tout dans la vie on est jamais bien pressé, alors même si le jeune homme doit faire quelque chose il va prendre tout son temps pour le faire, une route a besoin d'être réparée ? Ça peut bien attendre deux mois, et après passer quatre mois à la faire voyons, prenons tout notre temps !
Mais il y a bien certaines activités ou il ne perd pas de temps. Draguer les jolies filles ainsi que faire la fête. L'apéro est presque une tradition chez lui, tout est bon pour ouvrir la bouteille d'alcool et trinquer, et puis c'est si amusant de faire la fête, alors pourquoi s'en priver ?

♠♥ PHYSIQUE:
« Le maquis ne possède pas d'yeux, mais il voit tout »


Niveau physique Lisandru n'est pas quelqu'un d'exceptionnel mais n'est pas non plus passe partout. Globalement, le jeune homme est de taille moyenne, un mètre soixante douze, ce qui est je vous l'accorde pour un homme âgé de vingt quatre ans, pas très grand. Mais le corse ne fait pas partie de ces peuples de gens grands, bien au contraire, les grandes tailles se font assez rare. Malgré ce petit désavantage à propos de sa taille, il a quand même beaucoup de présence, et cherche toujours à émaner beaucoup de fierté et d'assurance. Lisandru est de corpulence fine, avec une musculature pas impressionnante certes, mais non négligeable. Les nombreuses promenade dans le maquis, la chasse ça aide pour entretenir son physique.
Vous aurez aussi sûrement remarqué sa tignasse brune bien plus proche du noir que du marron, qui orne le dessus de sa tête. La plupart du temps il les met tous en arrière, mais lui donnant toujours un air un peu décoiffé malgré lui. Il lui arrive parfois de laisser les mèches retomber sur son visage, mais c'est assez rare, le jeune homme trouve qu'il ressemble beaucoup trop à France avec cette coupe de cheveux.

Pour continuer, vous remarquerez aussi des sourcils foncés qu'il garde la plupart du temps froncés, lui laissant un air dur et sévère. Juste en dessous, des pupilles foncés s'éclaircissant au soleil pour donner du noisette penchant vers l'ambre. La couleur foncé de ses yeux accentue encore une fois son côté peu aimable, l'exact opposé de France pour le regard et les cheveux. Mais s'approchant bien plus d'Italie du Sud, après tout c'est compréhensible, Corse possède comme tous les gens du Sud, et les méditerranéen un physique bien caractéristique et que l'on retrouve souvent entre chaque pays.
Enfin, continuons, inutile de nous attarder sur son nez qui est normal, dur d'être original à ce niveau là, sauf si on est comme Russie. Vous verrez ensuite ses lèvres, ni trop fine, ni trop grosse, d'une taille normale pour un homme. Avec la plupart du temps une cigarette entre les deux, sa dépendance au tabac il peut vous l'expliquer facilement, mais là, on peut dire qu'il a la flemme de le faire.
Ses lèvres ne sont pas souvent étirées en un sourire béat comme on peut le voir chez certaines personnes, il ne sourit que quand c'est vraiment nécessaire, ou s'il a commencé a bien boire pendant l'apéro. Si vous voulez voir Lisandru sourire, la seule chose qu'il fait la plupart du temps est un petit sourire en coin, qui change bien sûr si vous êtes un homme ou une fille. Si vous êtes une fille attendez vous à ce qu'il cherche à vous séduire en souriant.
Plus globalement, les traits de son visage ne sont pas très délicats, comme s'il risquait d'être cassé au moindre coup. Loin de là, la vie dure que l'on menait sur l'île, ainsi que l’aridité ne font absolument pas de lui un jeune homme frêle et délicat. Le voir rougir, et afficher un air de soumis, c'est impossible, c'est comme lui faire croire que les sangliers n'existent plus en Corse. Tout bonnement impensable. Lisandru possède aussi une barbe de trois jours, oui vous avez le droit de le penser comme France, mais ce n'est pas du tout pour faire comme lui, loin de là ! Le jeune homme lui même ignore si c'est pour se donner un style qu'il fait ça, ou bien si c'est simplement par pure fainéantise qu'il oublie de se raser.

Niveau vestimentaire deux mots peuvent tout résumer "voyant" ainsi que "maquis". Assez contradictoire je vous l'accorde. Mais Lisandru s'adapte avec perfection aux changements de valeurs.
Portant toujours des vêtements très relax, il n'oublie pas la classe qui caractérise souvent les gens du Sud. Apportant une très grande attention à son physique, le jeune homme aimer porter des affaires de marques, des t-shirt avec de gros imprimés colorés, des chaussures à l'italienne ou bien des basket très "jeunes". Sans oublier ses grosses lunettes de soleil qui accompagnent souvent son visage, accessoire indispensable pour faire face au soleil qui tape fort.
On ne peut pas vraiment dire qu'il fait dans le classique, il lui arrive parfois de porter des chemises, avec quelques boutons ouvert pour le haut, un jeans délavé. Voilà, impossible de dire que Lisandru est dans la catégorie des gens classiques, qui portent à la vingtaine des vêtements qu'un homme de plus de quarante ans aime porter.
Pour ce qui est de ses tenues moins actuelles, le jeune homme adore porter des treillis accompagné de grosses rangers, avec un t-shirt noir simple et la chemise de treillis pour accompagner. Pas vraiment la tenue de ville qu'on imagine, et pas vraiment très voyante. Enfin ça le devient s'il se pointe dans une salle de réunion pleine de gens avec un magnifique costume trois pièces. Mais n'allez surtout pas dénigrer ce genre de vêtements, pour lui c'est la base, et c'est très important, surtout lors de la chasse ou de ses promenades dans le maquis.
Et comme toutes les nations, il possède lui aussi un uniforme militaire, qu'il ne porte vraiment que très rarement préférant ses treillis ou ses jeans. Il s'agit de vêtements bien moins voyant que ceux de France, un pantalon ample de couleur kaki, avec des hautes bottes noires, une chemise kaki et la veste de la même couleur. Rien de bien exceptionnel en soi je vous l'accorde, mais c'est tout de même le principal pour passer inaperçu dans le maquis.

♠♥ HISTOIRE:

En 564 avant Jésus Christ, le premier des grands peuples historiques vient s'installer en Corse, plus précisément à Alalia (devenu Aleria ), on peut à présent parler d'un début, les débuts de l'homme qui allaient devenir le représentant de la Corse. Sur l'île depuis toujours, un petit enfant encore sans nom vit simplement dans cette nature dont est rempli cette île, même si rapidement vers l'Antiquité il commence petit à petit à se mêler à tous les peuples qui viennent lui rendre visite. Et bien sûr qui parle d'insularité parle de commerce, chose qui se fit très rapidement avec les italiens.
En 453 av JC les Syracusains débarquent et construisent Porto Vecchio, grande ville qui possède encore à l'heure actuelle une grande importance pour la Corse.

Mais voilà, la paix on ne peut jamais l'avoir bien longtemps, et Rome se préoccupe de plus en plus de cette île après tout, qui pourrait résister à ces richesses, et sa beauté ? En 259 AV JC, Rome gagne la guerre contre les Carthagénois, cette occupation durera pendant sept siècles. Ah vous pensiez connaître l'enfer ? Vous vous trompez, l'enfer c'est plutôt de devoir se coltiner Rome, malgré le jeune âge de Lisandru, il ne va jamais oublier cet homme qu'était Rome, autant les bons que les mauvais côtés … Corse ne peut définitivement pas lui donner que des mauvais côté, malgré que le fait que d'être occupés par quelqu'un le gêne grandement, Rome lui permet une protection puissante, et surtout un commerce non négligeable, malgré que l'enfant préfère grandement une vie en autarcie. Cette île à tellement de ressources, alors pourquoi chercher à dépendre des autres ?
Mais c'est à partir du IV siècle, que l'île rencontre un gros problème Rome dépérit petit à petit, laissant le garçon face aux nombreux pirates. Passant tout d'abord aux mains des Vandales, pour finir chez les Byzantins, à qui le tour maintenant ? Les Ostrogoths bien sûr ! Ah et pourquoi ne pas encore repasser chez les Byzantins ? C'est si amusant d'être balloté de partout, comme quand l'on se retrouve bloqué dans la mer, alors que l'eau n'a de cesse de vous secouer dans tous les sens. N'arrivant à montrer aucune résistance, Corse rencontre un dur moment de décadence, le commerce est ruiné, la population tente de fuir les invasions, les centres côtiers deviennent désert. Lisandru va connaître pour la première fois une très longue période de misère, lui laissant des très grosses traces, qui font sûrement ce qu'il est aujourd'hui.

En 774 Charlemagne donne le jeune homme au Saint-Siège, devenant lui ainsi que Sicile et Sardaigne, des propriétés du pape. L'île n'ayant toujours pas réussi à se redresser, étant un endroit dur à vivre, et aride presque désert, à peur d'une nouvelle menace, les Maures.
Subissant les assauts des Maures pendant sept ans, le jeune homme s'en retrouve encore plus affaibli, mais certains Maures finissent par se sédentariser. L'île devient donc un endroit exceptionnel, qui abrite trois civilisations méditerranéennes, romaines, chrétiennes et arabes chose rare.
Pour faire cesser les raids des Maures, Pise décide de s'allier avec Gênes pour protéger les nombreux comptoirs se trouvant en Corse. Et encore un passage entre de nouvelles mains, ça en deviendrait presque une habitude. Mais malgré cette double garde, l'île n'arrive encore une fois pas à retrouver sa prospérité. Tandis que Gênes devient de plus en plus puissante, de nombreux conflits sont fait avec Pise, ah les histoires de familles je vous jure !
Et tout naturellement Corse se trouve au milieu des deux. Essuyant les nombreuses disputes des deux Lisandru se voit finalement comme séparé. Pise possède à présent Ajaccio, Aléria et Sagone tandis que Gênes reçoit Mariana, Nebbio et le mont Accia.
Mais voilà, les problèmes ne vont pas s'arrêter là. Pise n'arrive absolument plus à gérer, Lisandru est en véritable déclin à cause d'elle, tandis que Gênes resplendit, quelle situation difficile et assez insolite que d'être partagé en deux comme cela, et surtout en des états totalement différents. En 1284 Gênes écrase la flotte de Pise, la question ne se pose plus, la Corse appartient entièrement à Gênes, ce qui n'est pas si mal, si elle parvient à bien s'occuper du garçon.
En 1348 la Corse connaît la grande peste, qui décime plus de la moitié de la population. En 1350, Lisandru est toujours aussi misérable, un corps maigre, un air triste, il n'est pas vraiment ce que l'on peut attendre d'une si jolie île, essuyant beaucoup trop de problèmes, il ne parvient absolument pas à se relever, se refermant de plus en plus sur lui-même.
Mais hors de question de se laisser faire, en 1358, désirant avec passion la reconnaissance, une révolte populaire éclate, après avoir vécu tout ça pourquoi Lisandru n'aurait pas le droit d'être reconnu en tant que ce qu'il est ? En tant que Corse !

Après plusieurs années d'expansions, et surtout de commerce, le jeune homme finit par se relever petit à petit, à retrouver un semblant de vie, de fierté, enfin, même si sa fierté il l'a toujours eu, jamais elle n'a osé le quitter. En 1553 France envahit l'île, mais le jeune homme est rendu à Gênes en 1559. On pourrait presque comparer tout cela à une partie de balle, et Lisandru serait la balle bien entendu. Enfin être sous la protection de Gênes ce n'est pas si mal non plus, car pendant 150ans, Corse va éviter tous les problèmes liés aux Européens ainsi que les nombreuses épidémies. Mais quand rien ne vous détruit de l'extérieur, on se charge de le faire soi même. Corse développe ainsi la Vendetta, qui est la principale cause de mortalité, cette Vendetta peut même durer jusqu'à la 7eme génération, autant dire que ça en fait des gens à tuer.

En 1729 une révolution paysanne éclate contre le paiement de l'impôt. Gênes n'arrivant plus à maîtriser les envies de révolte du jeune homme, finit par faire appel à France pour essayer de le contenir. En 1735 une Constitution de la Corse est écrite.
En 1736 un aventurier allemand le baron Von Neuhoff arrive en Corse, est devient Théodore Ier roi de Corse, oui oui vous avez bien lu, un ROI en Corse . . . Une simple envie de la part de Gênes et de France, le pauvre homme est partit de l'île quelque mois après. Parfois y a de drôles d'idées qui passent dans la tête de certains ….
C'est en 1755 que Pascal Paoli revient en Corse, il fera donc voter la Constitution Nationale Corse, ce qui crée donc une justice et un gouvernement représentatif, grand tournant pour Lisandru. Corse a été la première région du monde à se doter d'un état démocratique moderne avant même la guerre d'Indépendance américaine et la Révolution française, si ça ce n'est pas être avant-gardiste!
Ce grand homme s'oppose à Gênes, hors de question de laisser Lisandru entre ses mains. C'est même grâce à lui que le drapeau Corse est la tête de Maure, y ajoutant le bandeau relevé des yeux "les corses veulent y voir clair". C'est en 1768 que Gênes finit par céder la Corse à la France pour une dizaine d'années. Cette conquête se fait en deux parties, en 1768, France occupe le Cap Corse mais essuie une grave défaite à Borgo la même année. Malheureusement l'armée de Pascal Paoli est écrasée à Ponte Nuovo en 1769, ce dernier sera exilé en Angleterre.

A Ajaccio en 1769 une nouvelle vie importante voit le jour, Napoleon Bonaparte est né.

En 1790 Paoli revient en Corse pour continuer à soutenir les envies de révolution du jeune homme, hors de question de se laisser faire par le français !
Le 2 Décembre 1804 Napoléon est sacré Empereur des Français, ce qui l'éloigne petit à petit de Lisandru. C'est le 5 Février 1807 que Pascal Paoli meurt à Londres, en apprenant cette nouvelle, le jeune homme ne peut s'empêcher d'avoir un fort pincement au cœur pour cet homme qui a tant fait pour lui.
En 1821 Napoléon Bonaparte meurt exilé à l'île Sainte Hélène.

Depuis longtemps, Corse connaît un grand essor en 1827, les ports se développent, un musée est crée, la population augmente, que de bonnes nouvelles, l'île devient prospère et agréable, des industries sont crées, en bref c'est une renaissance pour Lisandru. C'est en 1860 que le tourisme se développe commençant par des britanniques et des allemands, voici ce qui continuera à faire la richesse de l'île des années après.
Lors de la première guerre mondiale de nombreux Corses perdent la vie, de nombreuses injustices voient le jour entre France et Corse, ce qui créera de nombreuses tensions entre eux.
Corse a aussi sa place lors de la deuxième guerre mondiale, et tout comme France, il est lui aussi dominé par les italiens et les allemands. Ah les italiens de nouveau, ça faisait longtemps vous non ? Mais la plus grande fierté de Lisandru, et qui restera dans les mémoires de beaucoup. La Corse est le premier département français à être libéré. Le 5 Octobre 1943. Si après cet acte héroïque Lisandru n'est pas reconnu c'est qu'il y a un souci !

Mais à partir de 1975 le nationalisme prend une place très importante, Lisandru refuse de continuer à se plier aux nombreux injustices instaurées par France, de nombreux mouvements sont crées. Le plus connus est le FLNC qui voit le jour en 1976. Les attentats, tout ça, ça doit sûrement vous dire quelque chose non ? Eh bien voilà comment Lisandru montrait son mécontentement, hors de question de se laisser faire, et de mettre sa fierté de côté, il s'est toujours battu et va continuer jusqu'au bout. La Corse, souvent conquise jamais soumise ! Et ça il faut se le tenir pour dit !

♠♥ TEST RP:
Bienvenue au conseil international,Corse.

Dans cette assemblée, nous vous invitons nations à offrir vos talents d'orateurs et vos opinions éclairées devant vos chers semblables et ce dans des sessions variées et régulières. Dans ce temple de la négociation, nous te convions donc à t'exprimer sur le tourisme estival, en cette période de chaleur et de plagistes à tongs. A cette discussion seront également présents Espagne, France et Pays-Bas.
Nous te souhaitons de bonnes négociations.

Recevoir une lettre comme quoi l'on est convié à un conseil international ! Quelle joie ! Voir tout ce monde, discuter de façon calme et agréable avec eux, tout cela autour d'une bonne tasse de café ou de thé pour d'autres. Parler de façon diplomatique et modéré, tout comme des adultes gentils et responsables le feront.

Non c'est bon, on arrête de dire n'importe quoi, car personne n'est dupe. Aucune nation ne peut penser ça, enfin, oui il doit bien y avoir des exceptions mais en général on ne veut pas entendre parler de ces utopistes. Et Lisandru est l'archétype même de la personne qui n'agit et ne pense absolument pas comme ci-dessus. Il ne comprend déjà pas pourquoi il serait invité lui, qui n'est qu'un simple département français ? Mais attention, les temps changent, l'indépendance il va l'obtenir ! Et ne pensez pas non plus qu'il va retourner chez les italiens, non loin de là, Corse va enfin être Corse ! Voilà tout.
Se levant de la table tout en grommelant, le brun jette la lettre sur le plan de travail, le pire dans tout ça c'est qu'il était obligé. Et il se faisait une joie de revoir France. Oui c'était ironique si cela peut vous rassurer. Lisandru se prépara une tasse de thé, boisson indispensable pour réussir la journée, le temps que le tout se préparait il caressa tranquillement son sanglier domestique. Oui vous avez bien lu, un sanglier domestique, celui-ci est très gentil et aimant, malgré que ses poils ne soient pas si doux qu'un chat ou un chien. Attrapant sa tasse de café, Lisandru l'avala d'une traite, retournant dans sa chambre pour enfin se préparer. Tout juste sortit du lit, ses cheveux se trouvaient encore sur son front, en bataille, il passa rapidement une brosse, puis mis du gel pour réussir à dompter sa tignasse qui s'amusait à être bien rebelle aujourd'hui, pas son jour on dirait. Passant de nombreuses minutes devant la glace pour essayer de se coiffer, il finit par aller s'habiller. Au vu de la chaleur du moment hors de question de porter un costume, avec une belle chemise, un pantalon bien droit, et puis ce n'est absolument pas dans son style. Prenant un pantacourt assez large aux couleurs kaki, et un t-shirt blanc avec de nombreux imprimés très colorés il enfila le tout rapidement, s'admirant dans la glace pour s'assurer que tout était parfait, que tout allait bien ensemble. Prenant une paire de tongs qui traînait par là, il les enfila avant de retourner dans la cuisine se prendre encore une tasse de café. Accoudé contre la table il admirait le paysage qui s'étendait devant lui. De ce côté la mer, qui scintillait de mille feux, comme un diamant, d'une couleur pure et belle, même pas une petite vaguelette pour contrarier le tout. Et de l'autre côté de la maison l'on pouvait admirer les montagnes majestueuses, avec son maquis si propre à l'île. Dire qu'on obligeait le garçon à quitter cet endroit pour se rendre à une réunion ennuyante, rempli de bruits, de voitures et de grosses bâtisses.

Après plusieurs heures de trajet le corse arrivait enfin à la salle de réunion. Son look totalement relax tranchait avec les vêtements stricts que l'on croisait dans ce genre d'endroits, mais rien à faire, Lisandru se trouve très bien et beau comme il est. Ouvrant la porte en poussant un long soupir, il eût le bonheur de voir que France n'était pas encore arrivé. Le jeune homme se dirigea rapidement vers la machine à café, faisant un signe de main à Espagne ainsi qu'a Pays-Bas pour les saluer. Si ses souvenirs étaient bons il ne manque plus que France, et la réunion peut commencer. Allant s'installer sur une chaise, il regardait d'un air complètement détaché toute la salle, il était rare qu'il puisse venir, alors autant en profiter.
La porte s'ouvrit de nouveau quelques minutes après, le corse lança un regard noir vers cette direction, cette chevelure blonde et ses vêtements tape à l'œil ne trompaient personne, laissant échapper un petit soupire de mécontentement, il voulait se faire remarquer auprès de France, lui montrait qu'il ne l'aimait toujours pas.
La réunion commença, mais le jeune homme ne quittait pas des yeux le blondinet, lui lançant toujours un regard peu agréable. Lisandru écoutait distraitement ce qui se disait, après tout ce sujet même s'il le concernait énormément, ne l'intéressait pas, il avait son idée bien arrêtée sur la question.

Se levant d'un mouvement brusque, faisant même se renverser sa chaise en arrière, faisant un bruit fort dans cette salle plutôt silencieuse, chose assez étonnante.


« - Bon maintenant c'est moi qui parle ! Et on m'écoute ! Toi le français tu ne l'ouvre pas, ou tu te prends une chevrotine entre les deux yeux ! Sa voix grave résonnait dans la salle, et son accent pouvait paraître légèrement incompréhensible quand on ne le connait pas assez. Vous tous là, pour vos vacances vous venez toujours chez moi ! Mais je peux vous comprendre, c'est si beau ! »

« - C'est très beau chez moi aussi, la chaleur, les plages, c'est presque comme chez toi Corse. La voix chantante de l'espagnol interrompit le discours enflammé du Corse. »

S'arrêtant pour réfléchir un peu, Lisandru reprit de plus belle.

« - Mais c'est chez moi que c'est le plus beau compris l'espingouin ? C'est bien si vous venez chez moi surtout pour dépenser de l'argent, mais y a des règles à suivre, et ça c'est important !

« - Et voilà qu'il est repartit, bravo à vous tous ! Lança le français. »

« - Toi ne parle pas ! La plupart de mes touristes viennent de chez toi ! Donc premièrement, la plage elle est propre quand vous arrivez, faut qu'elle le soit aussi quand vous repartez ! Toi Pays-Bas, je sais que tu aimes bien te promener à poil, mais y a des endroits exprès pour ça si tu veux aller à la plage ! Puis… »

Inutile de vous préciser que le Pays-Bas en question afficha un air totalement choqué par les propos du jeune homme. Et pour le bonheur de la salle, sa longue tirade continua encore pendant très longtemps, trop longtemps même.


♠♥ AIME: Qu'est-ce que serait la Corse sans ses chants si populaires, sa charcuterie, ses fromages, son vin. Rien qu'avec ces quatre choses, Lisandru peut passer une vie des plus heureuses, enfin sans bien sûr oublier l'alcool, faire la fête et que sont ses activités sans des jolies filles n'est-ce pas ? Il ne faut pas non plus oublier les sangliers, animal qui peuple l'île. Le jeune homme aime la nature, chose qu'il tient à conserver sur l'île et qui ne compte jamais disparaître. Chose assez contradictoire je vous l'avoue, Corse aime aussi la chasse ainsi que la pêche, jamais il ne rate une saison. Et si un jour il aurait à répondre, "sa journée de rêve", Lisandru vous dirait sans aucune hésitation, rester couché au soleil de l'été qui tape très fort, soit sur du sable ou bien dans le maquis à dormir dans un coin, avec une cigarette au bec. Ou pour résumer, ne rien faire est sûrement la chose qu'il aime le plus.

♠♥ N'AIME PAS: La liste est longue encore une fois. En tête de liste on trouve très facilement les critiques envers son île et lui même. La fierté du corse est tellement énorme, que jamais au grand jamais il ne faut l'insulter. Sa charcuterie est moins bonne que celle de l'allemand ? Coup de chevrotine entre les deux yeux. Les meilleures vacances ne se passent sûrement pas chez Corse ? Vous aurez sûrement la surprise de voir votre maison exploser.
Et pour continuer dans les paradoxe. Lisandru n'aime pas les touristes. Voilà c'est simple. Les "pinz" (pinzutu qui veut dire pointu) en général il ne les supporte pas. Ces stupides français sont bien mieux chez eux, inutile de venir polluer la si belle île. Mais malgré tout, Lisandru sait très bien que le tourisme estival est une des principales choses qui font tourner les commerces. Globalement, le corse n'aime pas trop que l'on aille pas dans son sens. Ah et ne surtout pas oublier France. Si il y a bien quelqu'un sur cette Terre qu'il ne supporte vraiment pas c'est ce blondinet. Son indépendance il va l'avoir un jour vous verrez !

♠♥ AVATAR: Motoharu de Danshi Koukousei No Nichijou

♠♥ AVOIR UN GRAND FRERE?: [ ]OUI [X ]NON
♠♥ TEINTE SOUHAITÉE: Du bleu comme ça (#003366)

♠♥ ET AUTRES:


Dernière édition par Corse le Dim 16 Sep - 19:48, édité 35 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sangliers, châtaignes, fromage ! Benvinuti in Corsica   Lun 16 Juil - 17:29

Bienvenu parmi nous petit Corse^^. Si jamais tu as le moindre soucis n'hésite surtout pas à demander de l'aide^^.

Lankou
Revenir en haut Aller en bas
Fonda




MessageSujet: Re: Sangliers, châtaignes, fromage ! Benvinuti in Corsica   Lun 23 Juil - 20:45

Bienvenue, tout ça, tout ça... (ta mafia ne rivalisera jamais avec la mienne. Amateur.)

_________________
<img src="http://i20.servimg.com/u/f20/12/90/57/81/0066-110.png">
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bokuhetalia.tonempire.net
Corse
Le zèle a tué plus d'hommes que la paresse.
avatar


MessageSujet: Re: Sangliers, châtaignes, fromage ! Benvinuti in Corsica   Dim 16 Sep - 19:49

Merci pour l'accueil 8'D
Bon ce fût long mais j'ai enfin terminé ma fiche, normalement tout est bon !
( Et cherche pas Russie, ma mafia a moi tient tête à la tienne sans soucis )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prusse
THE AWESOME!!
avatar


MessageSujet: Re: Sangliers, châtaignes, fromage ! Benvinuti in Corsica   Dim 16 Sep - 20:35

Putain j'ai lu la fiche.... avec l'accent xD J'adore ta fiche sérieux !

Il gère ton Corse ! Hâte de le voir en RP ! o/

_________________
Ich bin Preußen, die Armee die ein Imperium erbaute,
Ich bin der Sohn des Krieges, der Dämon einer Zeit.

Ich bin der Gott des Krieges und des Schwertes.

Avatar by Kugel ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Imprecations.skyrock.com
Grèce
Admin aux chats ~ Zzz...
avatar


MessageSujet: Re: Sangliers, châtaignes, fromage ! Benvinuti in Corsica   Lun 17 Sep - 18:44

Bon ben... Validéééééééééééééééééé cool la fiche =D
Bon eh bien ton pokémon eeeeest *suspens*...GROTADMORVE !!!!!!!!!!!
...nan, j'déconne xD Nan j'avais envie de te mettre Arcanin =D

_________________
"Si tu as de la chance, traverse. Si tu as de la destinée, avance." Proverbe grec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sangliers, châtaignes, fromage ! Benvinuti in Corsica   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sangliers, châtaignes, fromage ! Benvinuti in Corsica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku Hetalia :: Avant RP :: Présentations :: Présentations acceptées-