Nous sommes le monde.
 

Partagez | 
 

 Atlantide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Atlantide   Mar 15 Mai - 18:21

/
Et j'arrive ! Fais place, Atlanti... Hé, mais c'est moi !

L'Histoire est une suite de mensonges sur lesquels on est d'accord. [Napoléon Bonaparte]


"Il y a des moi plus moi que d'autres."
Paul Valéry

Ils sont innombrables ceux qui me ressemblent, et moi, cependant, je demeure unique.
Vasyl Symonenko

    ♠♥ NOM HUMAIN: Selene Mesonuktion
    ♠♥ NATION REPRESENTEE: Atlantide
    ♠♥ AGE: 9 000 ans et des poussières (11 600 ans pour être exacte).
    ♠♥ SEXE: Oui ! Euh, féminin bien sûr...
    ♠♥ FAMILLE: J'ai une grande famille mais nous ne sommes pas très proches les uns des autres. Et puis, la plupart sont morts, maintenant, de toute façon... Le dernier qu'il me reste, c'est Océan Atlantique, mon petit frère (c'est moi qui ai choisi son prénom !). En fouillant un peu, j'arriverais à trouver un lien de parenté avec n'importe quelle autre nation et ça aide bien, quand je ne sais pas où dormir.
    ♠♥ LIEU D'HABITATION: Grimm's Place
    ♠♥ RANG PERSONNALISE:




♠♥ CARACTERE: Selene est un peu dépressive depuis qu'une coulée de lave et un raz de marée provoqués par un tremblement de terre ont détruit son île natale. On la comprend...
Pour simplifier, son caractère pourrait se résumer en trois couches successives :
Pour la plupart des gens, Atlantide est une jeune femme adorable et très gentille, douce et amicale. Toujours prête à rendre service, elle ne permet pas que l'on s'ennuie avec elle. C'est le genre de personne que l'on veut avoir à ses côtés à chaque instant, aussi bien dans les périodes de joie que dans celles plus difficiles.
Lorsqu'on la connaît mieux, on s'aperçoit que malgré tout Atlantide est toujours l'enfant hautaine et sûre d'elle, égoïste, habituée au luxe et au raffinement, peu désireuse de devoir fréquenter les autres et encore moins partager ses richesses avec eux, qu'elle était sur son île.
Enfin, au fin fond du caractère d'Atlantide se cache une jeune femme extrêmement stressée et malheureuse. Devenue sans domicile fixe, elle est contrainte de fréquenter et même de devoir plaire aux autres pays pour ne pas se retrouver à la rue. Pour cela, elle est obligée de miser sur tous les arguments de vente possibles : beauté, humour, culture, conversation... Ce qui l'agace au plus haut point ! La vie ne devrait-elle pas se résumer à une sieste sous une tonnelle de lilas, une grappe de raisins bien mûrs à la main ? Au lieu de quoi elle est contrainte de jouer les amies publiques n°1 pour avoir droit à une chambre d'amis et une assiette de purée...

♠♥ PHYSIQUE: Comme beaucoup de nations antiques, Selene est construite avec des proportions généreuses, bâtie pour durer. Hanches larges, taille fine et poitrine rebondie lui assuraient une foule d'admirateurs qui célébraient l'or de sa chevelure aussi bien que la beauté de ses formes.
Ses cheveux longs et épais l'embarrassent plus qu'autre chose et elle les rassemble souvent en une simple demi-queue. Contrairement au reste de son corps, elle a horreur d'y consacrer du temps : tant qu'ils ne sont pas sales et gras, tout va bien ! La rumeur veut qu'ils n'aient jamais été coupés depuis sa naissance... et à voir leur impressionnante longueur, qui pourrait la cachet toute entière, il se pourrait que ce soit vrai !
Avec tout le temps libre dont elle dispose désormais, Atlantide peut s'accorder toute l'attention que lui semble mériter son physique : exercices physiques quotidiens, massages, crèmes et huiles essentielles. En revanche, jamais de maquillage, même pas du mascara ! Sa beauté sera naturelle ou ne sera pas ! Même se mordre les lèvres (pour les rendre pulpeuses) ou se pincer les joues (pour se donner des couleurs) lui semblent des "trucages" de bas étage.
Elle est moyennement forte et endurante, son grand leitmotiv étant que la vraie force d'une femme est de donner à un homme l'envie de la protéger.

♠♥ HISTOIRE: Le premier souvenir d'Atlantide, le plus lointain, lui montre un panier d'osier brun tapissé de linges blancs sur lequel elle se penche avec précaution et intérêt.
"Atlantide, dis bonjour à ton petit frère Atla...
- Atlantique !"
Elle s'accouda plus commodément au berceau improvisé et détailla son tout nouveau petit frère. Une peau bronzée, de beaux cheveux noirs, de grands yeux bleus, fermés pour l'instant. Elle renversa la tête en arrière, certaine que jamais la vie ne serait plus belle.

"Atlantide ! Rend son jouet à Atlantique !"
Avec un grommellement, la petite fille rendit la petite figurine de dauphin à son petit frère puis se tourna vers Ancienne Egypte avec une moue boudeuse.
"Il est méchant, Athènes... Il n'en a que pour Atlantique."
Ancienne Egypte rit et lui caressa la tête.
"Tu sais bien qu'il vous aime tous les deux autant.
- Je préfèrais quand c'était Maman qui s'occupait de nous..."
Cette fois-ci, Ancienne Egypte se contenta de sourire sans répondre.
"Il est méchant, Athènes...
- Tu préfèrerais que ce soit Sparte qui s'occupe de toi ?" intervint ledit méchant en attrappant Atlantide par la taille pour la soulever au-dessus de sa tête. La petite, qui ne l'avait pas vu venir, cria de peur et de plaisir.

"Atlantide ?
- Mon frère ?
- Athènes est là... Il veut te parler.
- Encore ?"
Avec un soupir parfaitement audible, Atlantide reposa sa lyre et se leva pour passer dans le salon.
"Attends !"
Elle se tourna vers son frère, surprise.
"N'oublie pas que c'est lui qui nous a élevé... Et que je l'apprécie." fit Atlantique d'un ton lourd de sous-entendus. Atlantide pinça les lèvres et renifla de mépris.

"Tout ce qui l'intéresse, ce sont mes cultures... confia Atlantide, d'un ton plein de doutes.
- Tu veux dire 'ta culture' ? La corrigea Crète.
- Non, non, mes cultures. Mes chevaux et mes brebis, ainsi que mes vignes, mon blé et mon artisanat. C'est si dur, de m'aimer pour moi-même ?"
Crète acquiesa intérieurement mais fit mine d'observer le vol d'un corbeau.
"Quand même, il n'est pas mal... insista-t-elle.
- Mû est quinze fois plus beau !" Trancha Atlantide avec colère avant de se lever pour s'éloigner d'un pas vif.

Atlantide s'allongea au bord de la source et plongea ses bras dans l'eau jusqu'aux coudes.
"Mû..." murmura-t-elle d'un ton bas qui rida à peine la surface de l'eau.
Elle se recroquevilla sur elle-même et l'on n'entendit plus, à travers les sons d'eau cristallins, que ses sanglots.

"Tu as chassé Athène !"
Le hurlement de rage d'Atlantique résonna à travers la pièce. Une main crispée sur son coeur, sa soeur esquissa un geste de défense.
"Atlantique... Mon frère... Ecoute-moi... Je t'en supplie... Tu dois savoir...
- C'est à cause de Mû, c'est ça ? Tu as chassé Athènes pour ce type ! Espèce de folle ! Sors d'ici !"
Les yeux embués de larmes, Atlantide mit un instant à reconnaître Ancienne Egypte quand il posa sa main sur son épaule.
"Egypte... Tu étais là... Je t'en supplie... Explique-lui..."

"Tu peux rester aussi longtemps qu'il le faudra ! Atlantique ne va pas tarder à venir te dire qu'il te pardonne !" s'exclama Ancienne Egypte en ouvrant la porte de la chambre d'amis.
Les jours puis les semaines passèrent pourtant sans signe de vie de la part de l'océan.

Ancienne Egypte, blème, se tourna vers elle.
"C'est Rome !"
Il la repoussa brutalement vers l'arrière de la maison.
"Il est venu pour en finir, sauve-toi !
- Non, attends ! Laisse-moi t'aider !" supplia Atlantide à mi-voix en s'accrochant à lui. Il la regarda avec une terreur non feinte.
"Tu sais ce que Rome fait aux jolies petites nations dans ton genre ? T'as envie de finir avec une chaîne au cou ? Sauve-toi avant qu'il ne s'aperçoive que tu es ici !
- Je ne peux pas te laisser, il va t'annexer ! Sauve-toi avec moi !"
Elle se retrouva brutalement à l'air libre, sous un soleil de plomb, tandis que la porte se refermait brutalement derrière elle avec un cliquetis de verrou.
"Egypte ! Egypte !" hurla-t-elle en s'appuyant contre de toutes ses forces.
Comme des bruits de voix puis de lutte lui parvinrent l'instant d'après, elle se décolla lentement de la porte, les yeux écarquillés d'horreur, puis s'enfuit. Lorsqu'elle revint à la réalité, un long, très long moment plus tard, il pleuvait. Elle releva la tête et, sans surprise, vit Atlantique qui la regardait.
"Mon frère ? Fit-elle d'une voix incertaine. Il pinça les lèvres et pointa du doigt une direction dans son dos.
- Quelque part par là-bas, au-delà de chez moi, nous avons des cousins. Tu peux aller les voir si tu en as besoin."

Amère, Atlantide poursuivit sa route, jusqu'à se retrouver chez les précolombiens. Maya et ses petits frères Empire Aztèque et Inca lui firent bon accueil. Ils vécurent quelques temps en bonne entente, jusqu'à l'arrivée d'Espagne. Elle ne lui fit pas connaître sa présence, par méfiance, mais parvint à obtenir d'Aztèque qu'il la présente à la Malinche. Celle-ci, naïvement, fit le messager entre Atlantide et Espagne, et permit à l'exilée d'avoir quelques nouvelles de ses chers amis. Elle apprit avec la douleur que l'on imagine qu'Ancienne Egypte était mort, des années plus tôt, de même qu'Athènes, Sparte et tant d'autre. Rome lui-même avait disparu. A mesure que le temps passait, le comportement d'Espagne lui semblait de plus en plus suspect. Quand elle fit part de ses doutes à Empire Aztèque, il se contenta de l'écouter avec indifférence. Mortifiée, Atlantide se réfugia dans sa chambre où le petit Eldorado ne tarda pas à la rejoindre.
"Tu sais, Aztèque n'a pas voulu l'admettre devant Maya et Inca, mais il pense que tu as été plus clairvoyante que lui...
- Ah ?
- Oui, il pense que... Il faudrait qu'on parte, toi et moi.
- Toi et moi ?
- Oui, Espagne a entendu parler de nous mais il n'est pas sûr qu'on est là. Nous pouvons nous enfuir. C'est trop tard par contre pour Maya, Inca et Aztèque.
- Bon..."
Résignée, Atlantide rassembla rapidement ses affaires puis prit le petit garçon par la main. Ils se firent un signe de tête puis se mirent en route sans un mot. Au bout de quelques temps, pourtant, elle remarqua qu'il ralentissait le pas et jetait de fréquents regards en arrière.
"Eldorado ?
- Excuse-moi Atlantide mais..." Il serra les poings. "Je ne peux pas m'enfuir comme ça, comme un rat, sans même me retourner, sans même essayer de les aider !"
Atlantide, le coeur serré, ne tenta même pas de le retenir.
"Adieu, Eldorado...
- Adieu, Atlantide... Tu raconteras à nos petits-enfants comment les précolombiens ont vécus !"
Choquée, elle resta silencieuse un instant alors qu'il s'éloignait à grands pas.
"Mais vous leur raconterez vous-même ! Idiot !" lui cria-t-elle sans qu'il se retourne.

Atlantide continua son errance quelques temps, jusqu'à se retrouver à nouveau face à Atlantique. Cette fois-ci, celui-ci semblait conciliant et il tendit la main à sa soeur.
"Atlantide..."
Atlantide, son baluchon contenant le peu qu'elle possédait sur l'épaule, amaigrie, couverte de poussière et brûlée par le soleil, regarda avec haine ce beau grand jeune homme, visiblement bien nourri et bien logé.
"On se connaît ? cracha-t-elle d'un ton plein de mépris.
- Je sais que j'ai été stupide, tu dois me pardonner grande soeur...
- Grande soeur ? J'ai pas de petit frère.
- Attends ! Ne sois pas aussi stupide que je l'ai été ! Atlantide !"
Les dents serrées, la jeune femme le dépassa sans même tourner la tête.

Après s'être invitée de façon plus ou moins polie chez la plupart des pays dont elle avait l'adresse, Atlantide finit par se retrouver définitivement à bout de ressources. Contrariée, elle s'assit sur la rangée de briques qui bordait une pelouse et se mit à réfléchir. Sans territoire, elle risquait d'être de moins en moins respectée et accueillie. Jusqu'à présent, sa réputation lui avait suffi mais viendrait un jour où les vastes connaissances scientifiques amassées quelques millénaires plus tôt, les centaines de vers classiques qu'elle était capable de réciter par coeur et autres talents inutiles ne suffiraient plus.
Les paroles d'Avalon lui revinrent en mémoire :
"Toi, Atlantide, tu n'es pas une nation guerrière. Tu sais danser, chanter, jouer de la musique et écrire des vers. Tu élèves de bons chevaux et cultive vergers, champs et potagers. Les temps présents doivent te sembler difficiles. Mais l'avenir est à des nations comme toi. Aujourd'hui tu es l'agneau mais demain tu seras la bergère. Courage."

Je suis quand même... bien... fatiguée... se dit-elle en levant les yeux au ciel. Une ombre s'interposa soudain entre le soleil et elle et elle reconnut Atlantique. Très agacée, elle se leva et s'éloigna en courant presque. Tournant la tête pour s'assurer qu'il ne la suivait pas, elle ne vit pas l'escalier de pierre qui descendait devant elle et dont elle rata la première marche. Avec un miaulement étranglé, elle chuta et allait vraisemblablement se faire très mal lorsqu'un passant la rattrapa de justesse.
"Ca va ? demanda-t-il tout en s'étonnant intérieurement sur le peu de résistance qu'elle lui avait offert.
- Oh, oui, désolée, j'avais la tête ailleurs." s'excusa-t-elle en dégageant son poignet de la prise de l'inconnu.
"Toutes mes excuses, je... Britannia ?"
L'inconnu tiqua et la lâcha.
"Non, je m'appelle Angleterre."
Mal à l'aise, Atlantide le salua d'un hochement de tête et allait s'éloigner quand il reprit la parole.
"Vous connaissiez Britannia ?
- Oui, et Albion aussi."
Angleterre réfléchit rapidement.
"Vraiment ? Passez me voir un de ces quatre, j'aimerais que vous me parliez d'eux." finit-il par dire en notant son adresse sur un feuillet arraché à son calepin.

Atlantide regarda autour d'elle avec curiosité. Le dénommé Angleterre habitait dans une maison qui était bâtie exactement de la même façon que celle de Britannia. Et, pour autant qu'elle pouvait en juger, elle se trouvait au même endroit. Seule la décoration et l'utilité des pièces avaient changé, comme la jeune femme le remarqua en ouvrant une porte sur sa droite, avec la force de l'habitude.
Décontenancée, elle se trouva face à un bureau là où elle s'attendait à trouver une armoire.
"C'est mon bureau. Expliqua Angleterre.
- J'aurais pensé que c'était une chambre." Répondit-elle en refermant doucement la porte.
Angleterre réfléchit un instant.
"Effectivement, je crois que c'était une chambre d'amis ou quelque chose comme ça quand je me suis installé ici. Mais c'était il y a longtemps et je n'en avais pas besoin, alors..."

C'est ainsi qu'Atlantide, après plusieurs millénaires d'errance (Israël, petit joueur !) se retrouva chez l'un des derniers pays à croire un tant soit peu en son existence.

♠♥ TEST RP:

Bienvenue au conseil international, Atlantide.

Notre assemblée a pour but de réunir pays et autres nations subalternes dans le but d'offrir au monde les opinions diverses de chaque culture, et ainsi de ne négliger aucun point de vue sur des sujets d'importance mondiale, qui varient selon les invités de chaque session. C'est ainsi que tu es invitée dans cette session dont le thème est : Les ressources de l'Atlantique. Tu seras accompagnée d'Angleterre, Russie et France.

Nous te souhaitons de bonnes négociations.

Angleterre entr'ouvrit la porte et jeta un rapide coup d'oeil à l'intérieur de la pièce. Seuls s'y trouvaient France et Russie, l'un rendu visiblement extrèmement mal à l'aise par la présence de l'autre.

"Angleterre ! Tu es en retard !" cria France d'une voix soulagée en se précipitant vers lui les bras tendus. "Vingt minutes de retard pour toi, ce sont vingt minutes de tête à tête avec Russie pour moi, tu me le paieras." siffla-t-il un ton plus bas en le prenant chaleureusement dans ses bras.
Russie se contenta de saluer le nouvel arrivant d'un large sourire.

Angleterre leva les mains en signe d'apaisement.

"Bon, comme vous le savez, nous avons été choisis pour former une commission d'enquête sur les ressources d'Atlantique. Malheureusement, ce dernier n'a pas pu se libérer, mais j'ai quelqu'un ici qui a toute autorité pour parler en son nom."

Voyant que France et Russie l'écoutaient avec attention, il savoura cet instant et retarda un peu le moment de dévoiler l'identité de son invitée mystère.

"Tu as ramené Amérique ? demanda Russie d'un ton confiant et un peu trop plein d'espoir.
- Non, non, quelqu'un de beaucoup plus proche d'Atlantique. Vous n'allez jamais me croire." corrigea précipitamment Angleterre.

Comme France commençait à bailler, Angleterre se tourna vers la porte et dit d'une voix forte

"Entre !"

Atlantide, parée de son sourire le plus charmeur et de son plus doux regard, entra à regret.

"Vraiment, je peux ? J'espère que je ne dérange pas." s'excusa-t-elle en refermant la porte derrière elle.

France attira Angleterre dans un coin.

"Mon petit saligaud, où est-ce que tu as trouvé cette beauté ? C'est Orcades ? Hébrides ? Shetland ? Wight ?
- Atlantide !" S'exclama Russie avec un certain plaisir.

Les deux autres les dévisagèrent.

"Nous nous connaissons, j'habitais chez lui à une époque." expliqua Atlantide avec un sourire géné.

"Atlantide ?"

France la regardait avec une curiosité sans bornes tandis qu'Angleterre semblait excessivement dépité.

"Tu aurais pu me le dire... Moi qui pensais les surprendre...
- Chère Atlantide, c'est un tel plaisir de faire votre connaissance, permettez-moi de me présenter, je suis France."

S'étant rapidement ressaisi, l'hexagone avait gratifié la nouvelle venue d'un baise-main des plus protocolaires.

"Bon, maintenant que les présentations sont faites, et si nous commencions ?" reprit Angleterre avec un certain optimisme. "Atlantide ? En tant que soeur d'Atlantique, tu aimerais peut-être entamer le débat ?"

Les trois pays la regardèrent avec intérêt. Chacun avait de nouvelles prétentions quand aux richesses d'Atlantique et entendait renégocier la part qui lui revenait. France désirait ainsi élargir sa zone de pèche et Angleterre entendait ouvrir une nouvelle route commerciale. Quand à Russie, il désirait ardemment récupérer les restes de la sonde Phobos-Grunt, expédiée par erreur dans le jardin d'Atlantique. Il leur semblait évident que négocier avec cette belle blonde, douce et timide, serait un jeu d'enfant, par rapport à ce qu'aurait été une réunion avec l'océan ! Prenant tout le monde à contre-pied, Atlantide fit une grimace sinistre.

"Atlantique est très riche. Pillez-le. fit-elle d'une voix glaciale.
- Parfait, la séance est levée." Rétorqua Russie d'un ton enjoué alors que France et Angleterre s'étranglaient.

♠♥ AIME: le soleil et la campagne, la pèche, la navigation et l'équitation. Mais surtout et avant tout le farniente et la dolce vita (quels beaux concepts, Italie !), les bijoux, les fruits, les instruments à corde, les dauphins
♠♥ N'AIME PAS: le froid, la neige, les vêtements, l'eau douce


♠♥ AVATAR: Persephone vue par un mangaka

♠♥ AVOIR UN GRAND FRERE?: [ ]OUI [X]NON
♠♥ TEINTE SOUHAITÉE: Comme ceci : #6600FF

♠♥ ET AUTRES:
Mû, Lémurie, Ys, Kumari Kandam, Eden, Avalon, Eldorado, Royaume du Prêtre Jean, Hyperborée et Asgard ! Vous retrouverais-je, un jour ? Vous me manquez tant...




Dernière édition par Atlantide le Jeu 14 Juin - 18:41, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Atlantide   Mar 15 Mai - 18:33

OMG OMG OMG OMG [...] !

Une Atlantide quoi ;w;
*A repéré Asgard et Ys à la fin... Retourne lire ses bouquins là dessus tiens D8*

Bref, bienvenue et bon courage pour finir !
Revenir en haut Aller en bas
Angleterre
J'vous laisse faire ce que vous voulez 8D



MessageSujet: Re: Atlantide   Mar 15 Mai - 18:37

Atlantiiiideee /o/ Comment c'est trop génial ♥
Bienvenue ! Et bon courage pour la suite !

_________________
United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland Avatar : By Kugelmugel
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Atlantide   Mar 15 Mai - 19:43

ATLANTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIDE *gros hug*

Hey! Juste une question est-ce qu'Avalon et Atlantide c'est la même chose ?

Lankou
Revenir en haut Aller en bas
Vatican
Admin à la bible ♫ Ossatueur de la mort qui tue qui fait très mal!



MessageSujet: Re: Atlantide   Mer 16 Mai - 17:43

Commandant........................ commandant............ commandant............ commandant
-Je vous écoute, madame Placard !

8D Je t'aime Atlantiiiide ! *hug <3* bienvenue !

_________________
« Le vrai moyen d'être trompé c'est de se croire plus fin que les autres. »
La Rochefoucauld
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Atlantide   Mer 16 Mai - 19:12

Bon, je pense que c'est bon, comme ça : je pourrais sûrement faire mieux mais j'ai tellement hâte de commencer à jouer Twisted Evil

Je ne me suis jamais autant penchée sur l'histoire et la géographie, tiens study
Revenir en haut Aller en bas
Eldorado
Tu me trouveras jamais =D



MessageSujet: Re: Atlantide   Mer 16 Mai - 20:01

Atlantide a écrit:
♠♥ ET AUTRES:
Mû, Lémurie, Ys, Kumari Kandam, Eden, Avalon, Eldorado, Royaume du Prêtre Jean, Hyperborée et Asgard ! Vous retrouverais-je, un jour ? Vous me manquez tant...
Moi chuis làààààààààà \o

Trop bieeeeen Atlantiiide >< Bienvenuuuuuue =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grèce
Admin aux chats ~ Zzz...



MessageSujet: Re: Atlantide   Mer 16 Mai - 20:37

Bon, je le dit encore, j'adore ta fiche =D je te valide donc de ce pas et ton surnom ce sera draco, voilà, parce que c'est beau les draco(s?) ... un pokémon au pluriel, ça prend un s? à méditer. Enfin bref, tout ça pour dire...
Validéééééée

_________________
"Si tu as de la chance, traverse. Si tu as de la destinée, avance." Proverbe grec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda




MessageSujet: Re: Atlantide   Jeu 17 Mai - 11:54

.......Non, je n'arrive pas APRES Grèce! D8
Bienvenuuuuue ♥

"On va tous crever."

_________________
&lt;img src=&quot;http://i20.servimg.com/u/f20/12/90/57/81/0066-110.png&quot;&gt;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bokuhetalia.tonempire.net
Ladonia
Le sale gosse qui se sent plus quand ses appareils électroniques sont en réparations



MessageSujet: Re: Atlantide   Sam 19 Mai - 20:19

Bienvenue bienvenuuuuuuuuuue~
Tu sais que ta fiche est l'une des plus cool que j'ai jamais lue? J'ADORE la partie 'histoire'. Elle est GENIALEMENT GENIALE~
Bienvenue encore <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Atlantide   

Revenir en haut Aller en bas
 

Atlantide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku Hetalia :: Corbeille Fiche-