Nous sommes le monde.
 

Partagez | 
 

 [Avril 2010] Ashes versus Video Games. Round 2. [PV Australie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Avril 2010] Ashes versus Video Games. Round 2. [PV Australie]   Sam 4 Fév - 15:14

    Une main devant la bouche, les yeux fermés et l’échine courbée, Nataniel essuyait une nouvelle quinte de toux. Il les collectionnait depuis ce jour, ce 14 avril, ce matin où il avait été brutalement réveillé par les tremblements de sa terre et les cris des habitants du village voisin. Alerté, il était sorti en quatrième vitesse pour constater avec horreur que ce qu’on lui prédisait depuis quelques temps s’était finalement produit. L'Eyjafjöll, fierté nationale camouflé par le glacier millénaire était entré en éruption, crachant fumée, cendres, souffre et lave avec sa gueule béante ouverte sur les entrailles de la Terre.

    Déjà, pour lui, c’était catastrophique, cette cendre qui s’amoncelait sur tout son pays, bloquant les gens chez eux, pénétrant dans ses poumons et obstruant ses bronches. L’effet de l’éruption se faisait sentir dans son comportement, l’islandais était bien plus virulent que d’habitude, et dans sa condition physique, largement altérée par les fumées et le chamboulement interne que cela représentait. Comment dire ? Nataniel était un peu à prendre avec des pincettes, là.

    Malheureusement, le volcan avait décidé de ne pas se contenter d’obstruer l’Islande, nooon. Tant qu’à faire, autant faire chier toute l’Europe, recouvrant le ciel d’un nuage de cendres sombres. Trafic aérien ? Interrompu. Plus rien ne pouvait entrer ou sortir d’Europe par la voie des airs. Dommage hein ?

    Le bordel en Europe. Il aurait pu s’en carrer comme de la dernière de ses chaussettes sales, mais là, le réseau téléphonique était comment dire… Saturé. Les appels des Nations mécontentes ne s’interrompaient pas, et venaient de partout dans le monde. L’Europe, plaque tournante du commerce et du tourisme internationale, bloquée ? Qu’on pende le responsable, allons ! Même si Nataniel ne contrôlait pas DU TOUT les caprices de ses massifs volcaniques, il fallait bien que ça soit la faute à quelqu’un, hein.

    Toussant à nouveau dans son gant même plus blanc, à force de se balader à travers cette pluie incessante de cendres, l’islandais finit par s’asseoir sur le bord du ponton, les yeux braqués sur l’eau sombre sous ses pieds. C’était un bordel indéfinissable, à Reykjavik, et il voulait s’éloigner momentanément de l’agitation. Il s’était donc réfugié sur un vieux ponton abandonné, dans un coin du port de Keflavik, déserté par les pêcheurs partis s’éloigner vers le large, dans l’espoir de faire bonne pêche par ce temps ignoble.

    Alors qu’il comptait les oiseaux d’un air absent, un truc non identifié vint le percuter violemment, lui arrachant un cri de surprise.

    « Aie ! Mais qu’est-ce que… ? » commença-t-il, en se retournant vivement vers la chose qui était à présent accrochée à son bras

    Une bestiole, toute grise et poilue, apparemment mécontente, s’acharnait sur sa manche, ses petits crocs perçant le tissu et attaquant la peau de son bras. What is the fuque.

    « C’est quoi c’machin… » souffla-t-il, étonné, avant de regarder à droite et à gauche, voir si la bêbête qui le prenait pour un truc à ronger avait un propriétaire, qu’il le décroche quoi, parce que ça fait mal, ce truc là !

Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Avril 2010] Ashes versus Video Games. Round 2. [PV Australie]   Sam 4 Fév - 23:18

"Mordu une fois, timide deux fois."
(Proverbe Australien)

Jimmy n’allait pas bien. Dans le sens ou il grognait dix fois plus que d’habitude. Et, sachant que le koala grognait déjà au moindre geste de toute chose proche de moins d’un mètre d’Australie, vous pouvez imaginer le bruit que la bestiole faisait. On pouvait croire que c’était un moteur de moto, de voiture, ou bien un cerf qui agonisait, ou encore un sadique qui n’en finissait plus de rire.
Australie souriait. Dans le sens où il ne se préoccupait pas plus que ça qu’à cause d’un volcan d’un collègue, les jeux vidéos étaient retardés. C’est vrai ça, Islande – c’était bien son nom hein ? – n’y pouvait rien si son volcan avait explosé. Et puis, le monde pouvait se contenter de ce qu’il avait actuellement. Alors, ça ne dérangeait pas plus que ça qu’Ace ne reçoive pas les derniers nouveaux jeux que tout le monde s’était déjà procurés.

En plus, Australie n’aimait pas Twilight. Et puis, Silent Hill avait beau ressemblé à un jeu d’aventure, ce n’était ni moins qu’un jeu violent et effrayant – même si Ace n’en avait pas peur -. Bon il était un peu plus triste de ne pas recevoir les jeux de sports et de karaoké parce qu’il adorait faire ça avec Germain l’ornithorynque, mais bon, tant pis, il attendrait.

Mais Jimmy, lui, ne le voyait pas de cet œil. Il voyait bien que ça dérangeait Australie. Et ca l’énervait en tous points. Ainsi, quand son maître chéri adoré, se promenait sur le dos d’un kangourou, il en profita pour prendre la fuite, et se mit à courir le plus vite qu’il pouvait. On dirait pas comme ça, mais les koalas c’est aussi rapide que vicieux.
Cette bestiole aurait dû être nommée tueur à gages. Il savait où était sa proie, grâce à son ouïe hyper développée de koala furieux et possessif. Il était là où il y avait ce maudit volcan au nom juste imprononçable qui avait explosé. Il allait le tuer. Il avait osé embêté Australie.
Jimmy courait, vite vite, et ce ne fut que quelques minutes après que son maître s’aperçut de sa disparition. Il fallait dire, que cette bébête passait son temps à être accrochée au bras de l’australien, alors vous imaginez bien que ça fait le même effet que quelqu’un qui porte sans cesse des lunettes, il oublie qu’il les a sur son nez comme Ace avait oublié qu’il l’avait à son bras.

Ce fut au moment où il voulut lui demander ce qu’il pensait de tous ses débats politiques du moments, même si ça le bottait pas trop, qu’il se rendit compte que Jimmy avait disparu. Oh horreur et damnation. Son koala chéri était parti.

La terre aurait pu trembler ce jour là. Cela aurait rajouté sur la catastrophe du volcan. Mais la terre ne trembla pas. Australie fut juste porté disparu du kangourou sur lequel il se trouvait, en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « Chat marsupial à queue tachetée ».
Pendant ce temps, Jimmy, aussi méchant qu’il était, avait repéré sa proie. C’est qu’il vivait dans un pays glacial ce petit aux cheveux blancs ! Toujours-est-il que le koala, furieux qu’on ait embêté son trésor, sa jeta dessus et planta ses crocs et ses griffes dans le corps du pays.

Bien sûr, celui-ci se demanda immédiatement qu’est ce que c’était cette boule de poil à l’air psychopathe qui l’attaquait sans rien demander.
Par chance, Australie qui avait deviné où pouvait se trouver son meilleur ami, le retrouva bien vite et beugla un :

- Jimmmmmyyy !!!

En se jetant sur la bestiole pour essayer de l’emmener. Mais Jimmy, actuellement, était entrain de juste penser à sa vengeance. Australie émit un rire :

- Allons, Jimmy, lâche le, tu sais il n’y est pour rien, allez voyons, c’est pas bien.

Ouais, il est entrain de lui bouffer le bras, tu pourrais un peu plus être méchant non ? Non. Bon ok. Dans tous les cas, le koala ne voulait pas lâcher Islande, et qu’importe si c’était le volcan le coupable et si c’était juste une affaire de jeux vidéos. Il le mangeait jusqu’à l’os !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Avril 2010] Ashes versus Video Games. Round 2. [PV Australie]   Lun 6 Fév - 10:25

    Mais c’est qu’il mordait dur, le machin gris et poilu. Nataniel grimaça alors que l’espèce de bestiole rentrait ses dents dans sa chair. Grimacer ? Oui bon, c’était un euphémisme. Disons que s’il avait été finlandais, Nataniel aurait hurlé à vous exploser les tympans. Au lieu de ça, un simple geignement de douleur se perdit dans sa gorge, aussitôt remplacé par une nouvelle quinte de toux, due à une bouffée de cendres avalée dans sa tentative de brailler après l’animal. Et il était où le macareux vantard quand on avait besoin de lui hein ? Un coup d’bec pour le faire dégager c’était trop demandé peut-être ? Nataniel en connaissait un qui serait privé de saumon, ce soir.

    Un cri attira son attention, et ce qui ressemblait à une tornade couleur camouflage débarqua. C’était quoi ces fous furieux qui courraient en tous sens là ? Un truc gris qui mord et un grand dadais qui le suivait en braillant. Ah. C’était peut-être bien lui, le proprio de la chose à dents, là.

    - Allons, Jimmy, lâche le, tu sais il n’y est pour rien, allez voyons, c’est pas bien.

    Jimmy ? Alors ce machin avait un nom ? Et donc c’était bien la bestiole de ce gars. Comment qu’on pouvait avoir un animal pareil… OUI BON. L’islandais n’était pas VRAIMENT un exemple niveau possession d’animal bien dressé et tout mignon. Puffin n’était pas l’archétype de l’adorable animal de compagnie que tout le monde veut câliner. Enfin, si. Il était adorable. Quand il se la fermait. Malheureusement pour lui et tous ceux qui avait le malheur de croiser le macareux, il ne la bouclait pas très souvent.

    « C’est à vous ce… Truc ? » demanda Nataniel, un œil sur la bestiole qui lui arrachait toujours le bras

    Oui parce qu’en Islande, les koalas, c’est PAS DU TOUT commun. Disons même que l’islandais n’en voyait que très rarement, il n’y en avait même pas au zoo de Reykjavik. Faut dire que le climat ne leur est pas très favorable, à ces bébêtes. Donc Nataniel se demandait bien à quel genre de bestiole il avait à faire. Par contre, le maître de la bestiole en question, il lui disait vaguement quelque chose.

    Un gars avec un pansement et habillé comme pour faire un safari, ça ne passe pas vraiment inaperçu, et l’islandais avait l’impression de l’avoir déjà vu. Certainement à une réunion mondiale quelconque ou au sommet de Copenhague pour l’écologie. Celui-là avait parlé, plus que les USA. Un pays pour l’écologie. Mais pour se souvenir de son nom, fallait pas demander à l’islandais. Tout ce qu’il avait retenu des débats de ce sommet, c’était qu’il avait le droit à 8% d’émissions en plus. En gros on lui avait donné le droit de polluer. Et après on se plaignait que son volcan crachait des cendres ! Oh, c’est quoi ce foutoir ?

    MAIS AIE. Il est tenace ce machin. C’est où le bouton arrêt sur les koalas, hein ? Si ça ne tenait qu’à lui, l’islandais aurait secoué le bras en tous sens pour le faire lâcher, il y aurait même donné un coup, si le propriétaire de la bestiole n’était pas là. Nataniel ne supportait pas qu’on menace son macareux, donc il ne faisait pas le mauvais avec les animaux des autres, par principe. Même si là, il avait une très forte envie de jeter le dénommé Jimmy dans la gueule béante de l’Eyjafjöll, et vite.

    « Pourriez pas le… Décrocher ? S’iouplaît ? » fit-il, n’osant pas tirer l’animal en arrière

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Avril 2010] Ashes versus Video Games. Round 2. [PV Australie]   Dim 12 Fév - 20:46

[Désolé du retard T.T Mais cette semaine j’avais pas le temps (encore moins les deux semaines qui suivent) et ce week-end mon humeur à fait trop de yoyo pour que je sois assez de bonne humeur pour répondre @_@]

Même si ça ne concernait que les jeux vidéos, Jimmy était de mauvaise humeur. Alors il boufferait cet espèce de truc blanc qui avait un volcan en explosion. Toute chose qui contrariera Australie devra disparaître de ce monde.
Ace ne s’en rendait pas vraiment compte que son koala cinglé détestait toute chose qui le rendait ne serait ce qu’un petit peu malheureux, vu qu’il ne voyait que le fait que cet espèce de psychopathe était adorable. Déjà, on se demande où est ce qu’il voit qu’il est adorable…Enfin passons. Toujours est-il qu’Islande était en voie pour se faire manger tout cru par une créature plus petite que lui. Comme quoi les petites choses se mangent entre eux…Hum, non pardon, les petites choses mangent les grosses. Maintenant les enfants, quand on vous dira que c’est faux, ne croyez pas les adultes.

Jimmy avait froid. Mais il s’en contrefichait et continuait de mordre.
Il se fit appeler truc, ce qui vexa un peu Australie qui tenait beaucoup à Jimmy le koala fou. Il alla donc pour faire un reproche, pas du tout préoccupé par le fait que le type aux cheveux blancs étaient entrain de se faire manger, quand celui-ci lui demanda de décrocher Jimmy.
Hum, il lui demandait la lune là. Décrocher un koala, c’était impossible. Mais Ace qui ne connaissait pas le proverbe français qui disait que impossible n’était pas français, était capable de tout avec ce koala cinglé. Surtout de le décrocher.

Ce fut ainsi que Jimmy sentit soudain une grande main dure, ferme mais tellement douce, lui frotter la tête. Les yeux de tueurs de la bestiole se changèrent peu à peu en cœur et il se jeta sur son maître qu’il adorait. Il retourna s’accrocher à son bras, et Australie lui frotta le nez avec son propre nez en poussant un grand rire qui s’entendait bien. Puis, Ace se tourna vers Islande et lui fit un grand sourire :

- Voilà Jimmy s’est décroché !

La tête du garçon lui disait vaguement quelque chose.
Il réfléchit alors quelques secondes, et retrouva l’identité de ce jeune homme. Comprenant ainsi en même temps, la raison de l’énervement de son koala tueur à gages.

- Excuse le, il semblerait qu’il n’est pas apprécié qu’à cause de ton volcan au nom bizarre, les jeux vidéos que je devais recevoir, arriveront plus tard…

Jimmy poussa un cri féroce ressemblant à un grognement de cochon et jeta un regard de glaçon à l’islandais sûrement habitué à voir des icebergs… Lui il ne lui pardonnait pas cette erreur, même si ce n’était pas de la faute au garçon si son volcan avait explosé.

- Ça va aller quand même ?

Ben oui, Australie était adorateur de son koala, mais tout de même il s’inquiétait parfois des dégâts qu’il faisait. Et puis, le garçon au pansement était assez social pour poser ce genre de questions, après tout. En plus, lui ça ne le dérangeait vraiment pas que les jeux vidéos n’arrivent pas à temps, tant qu’ils arrivent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Avril 2010] Ashes versus Video Games. Round 2. [PV Australie]   Ven 17 Fév - 12:47

    Non mais Nataniel se plaignait tout le temps de son macareux mal élevé, malpoli, chiant, vulgaire, emmerdeur, bruyant, et j’en passe et des meilleures. Mais le macareux n’était pas violent, loin de là, si ce n’est avec l’islandais, juste pour l’embêter. Quand Nataniel était petit, Puffin était son compagnon d’arme, qui le protégeait face aux méchants monstres cachés sous sa couche ou derrière le bouclier de Danemark. Puffin, c’était la peluche qui veillait sur lui à longueur de journée, c’était l’allié de Norvège dans la tâche ardue de s’occuper de ce môme braillard qui se prenait déjà pour un grand. En bon pays insulaire, Nataniel était renfermé sur lui-même, et Puffin, c’était un passeport vers l’ouverture sociale, puisqu’il réussissait à lui faire cracher des mots, à le faire utiliser cette voix qu’il n’aurait jamais usée sinon.

    Et donc, là, il regrettait son pacifique macareux, quand il regardait cette espèce de chose grise et poilue lui mâchouiller allègrement le bras, comme s’il était rien d’autre qu’un bout de viande. Enfin, si l’islandais était comestible, il aurait certainement un goût de poisson fermenté et de réglisse, vu tout ce qu’il s’enfile comme produits de la mer et friandises. Pas sûr que Jimmy-la-bestiole-bizarre-qui-lui-bouffait-le-bras apprécie la saveur. Hautement gastronomique, le nordique. Et ledit nordique observa d’un œil suspicieux l’australien détacher sa bébête de son bras, laissant une joyeuse marque saignante et gonflée. Il grimaça en regardant la chose, après Ile de Man, un koala venait lui mordiller la peau. Quoi, il était si appétissant que ça ? La bonne blague.

    Une main pressée sur son bras, il regarda Australie faire mumuse avec sa bestiole, un sourcil levé en signe d’interrogation, mais il ne dit rien, préférant éviter de vexer la chose grise. Pourquoi ça ? C’était une bestiole après tout, ça devait pas comprendre la moitié de ce qu’ils racontaient, si ? Mais après avoir vécu pendant des siècles avec un macareux qui parle et un frère qui se balade avec un troll, on n’est plus surpris de rien.

    Par contre, il fit la grimace quand il entendit l’australien parler. Comment ça un nom bizarre ? Eh oh c’était pas bizarre mais ISLANDAIS, non mais ! Et le premier qui dit que c’est pareil, il se retrouve en spécimen dans son musée phallologique, z’êtes prévenus. Il tiqua quand même pour le coup des jeux vidéo. Alors comme ça il allait jusqu’à emmerder les océaniens ? Erf. Bravo l’Islande, fait encore parler de toi. Au moins les gens allaient peut-être s’apercevoir qu’il existait, maintenant. Bon, pas pour les bons trucs, mais de la pub, qu’elle soit bonne ou mauvaise, était toujours bonne à prendre. Maintenant il n’était plus un point sur le planisphère, il était un point sur le planisphère qui avait fait chier tout le monde. Glorieux hein, pour un si petit pays.

    « A cause de l’Eyjafjöll ? Ah, je suis désolé… Cette histoire a embêté beaucoup de monde, apparemment… »

    Il pressa un peu plus sur sa blessure, tiquant à la sourde douleur qui lançait dans son bras. C’était pas inconnu, comme sensation. Mais pas plaisant pour autant.

    « Ça va… J’ai vu pire… Mais c’est quoi comme… Animal ? » demanda-t-il, un œil sur la chose

    Il avait failli dire « bestiole » mais s’était retenu à la dernière seconde, autant être poli, même s’il avait la chemise tâchée de sang, maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Avril 2010] Ashes versus Video Games. Round 2. [PV Australie]   Dim 19 Fév - 21:13

Jimmy pourrait vous sembler tout à fait sans cervelle, vu qu’il se contentait de manger, de surveiller Australie et d’exterminer toute chose s’approchant trop près de lui ou lui portant atteinte. Pourtant le koala était très intelligent et savait faire plein d’autres choses, il était même capable de jouer aux jeux vidéos et de retenir les noms des volcans les plus imprononçables du monde. Ce pourquoi, si Australie n’avait absolument pas retenu le nom du volcan et se contenta de hocher la tête quand Islande en parla, en supposant qu’ils parlaient la même chose, Jimmy lui avait très bien retenu le mot Eyjafjöll.

Et le koala et son maître pays apprirent en même temps qu’apparemment ce volcan ayant explosé, cela avait causé beaucoup de problèmes et pas que pour les jeux vidéos de l’australien qui les recevrait plus tard. Islande s’excusa, et Ace lui pardonna rapidement, le trouvant bien sympathique, bien sûr comme vous vous en doutez, Jimmy lançait quand même encore des regards noirs en direction de l’islandais qui faisait maintenant partie de la liste noire de la bestiole.

Islande semblait avoir vu pire, et Australie en fut un peu rassurée. Il se souvint d’une fois ou Jimmy avait littéralement mangé le bras d’un aborigène sous prétexte qu’il avait tenté d’arnaquer l’homme à pansement. Ace était arrivé trop tard et n’avait rien pu faire, et je peux vous assurer que ce n’était pas du tout beau à voir et qu’il s’en était énormément voulu. Seulement, il n’avait pas réprimandé l’animal qui donc n’avait jamais appris qu’il ne fallait pas faire ça. De toute façon lui dire « non faut pas manger les gens » ne servait à rien vu que la bestiole était carnivore et ne pensait qu’à ça. Par malchance pour la terre, il n’était pas cannibale et donc ne mangeait pas les autres koalas – sauf quand ceux-ci s’accrochaient à SON Australie… -

Bref, Islande sembla demander quel était l’animal qui avait tenter de la bouffer. Et donc, Australie fut tout heureux que ce type s’intéressait à son koala chéri et il se mit à parler encore plus fort qu’avant avec un débit assez rapide :

- C’est un koala ! Ce sont des marsupiaux vivant dans les eucalyptus, et ils se nourrissent de ça et passent leur temps à dormir ou à manger

A cette parole, Australie émit un grand rire pas discret comme il en avait l’habitude. Jimmy ne devait être un koala que d’apparence car il ne dormait jamais, détestait les eucalyptus et préférait manger la viande.

- Ils sont très affectueux et câlins, et adorent qu’on frotte leur nez avec le nôtre ! Ils sont souvent par groupes, mais ça dépend… C’est mignon hein ?

Il caressa la tête de Jimmy qui était à la limite de miauler à ce contact.

- Mais Jimmy est différent. Il n’aime pas les eucalyptus et préfère la viande. Mais il reste adorable.

Euh….Ouais non. Je pense que l’islandais et même la plupart des autres pays seraient tous d’accord pour dire que la bestiole n’était absolument pas adorable. Loin de là même. C’était la pire créature que Dieu ait pu inventer. Mais bon, Australie vivait entouré d’animaux tous plus dangereux les uns que les autres pour la plupart, donc pour lui, tout, même la plus dangereuse des créatures était un ange descendu du paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Avril 2010] Ashes versus Video Games. Round 2. [PV Australie]   Ven 24 Fév - 16:13

    Koala : nom masculin, petit animal grimpeur d’Australie, de la famille des marsupiaux, se nourrit de feuilles d’eucalyptus, herbivore en somme.

    Voilà à peu de choses près la retranscription des explications d’Australie dans la tête de Nataniel. En gros, ce machin gris et poilu appelé Jimmy, c’était censé bouffer de la feuille et roupiller dans les arbres, comme tout koala normalement constitué. Mais celui-ci semblait avoir un certain amour pour la viande, et là, vu l’état de son bras, l’islandais compris qu’il avait failli être le déjeuner. Pas terrible comme situation. En plus Nataniel ne pensait pas être comestible, pas vraiment. Imaginez la fin glorieuse. L’Islande, après avoir survécu à une énième éruption, mis à mal par une bestiole pas plus haute que le genou, qui en aurait fait de la chair à saucisses. Ouais, enfin, il l’aurait balancé dans l’eau le machin poilu, ça aurait été vite vu. Même accroché, il aurait suffit qu’il plonge le bras dans l’eau du port pour le faire lâcher, non ?

    Adorable hein ? Nataniel n’était pas vraiment du même avis, lui qui avait failli être dévoré par ce machin gris. Il toisait toujours la bestiole, étudiant s’il était sage de s’écarter ou pas, écoutant d’une oreille distraite ce que l’australien pouvait bien lui dire. Il finit par reporter son attention sur le visiteur, se demandant quand même comment qu’il avait fait pour débarquer aussi vite avec sa bestiole, quand bien même les avions ne circulaient plus. M’enfin, les Nations sont surréalistes, lui-même causait à un macareux et s’empiffrait de réglisses toute la sainte journée en évitant royalement la crise de foie. C’était pas comme s’ils étaient normaux.

    « Je dirais pas adorable, mais bon… Et ça lui arrive souvent de se jeter sur les gens pour les grignoter ? »

    Nataniel avait l’habitude des animaux bizarres, après tout, il vivait bien avec un macareux mafioso, et quand il était petit, il pouvait voir les compagnons de son grand frère, même si aujourd’hui avouer qu’il les apercevait, c’était pas la peine. Il sentait juste l’horrible ectoplasme qu’utilisait parfois le norvégien pour l’intimider et tenter de lui arracher le surnom qu’il affectait tant. Saleté de brother complex.

    Il leva les yeux quand il sentit un poids sur sa tête, Mr. Puffin, macareux de son état, venait de reprendre place sur son perchoir préféré : la tête de l’islandais. Joie. Il n’aurait pas pu venir plus tôt, histoire de lui servir à quelque chose ? Non, il se contentait de se poser tranquillou pépère, et à taper la discute à son tour. Le Jimmy là, il bouffait peut-être les gens au sens propre, mais Puffin, c’était au sens figuré, comme quoi.

    « Yo. T’es qui toi le pansement ? T’es un peu grand pour trainer avec une peluche, tu crois pas ? Nat, file-moi du saumon ! J’en ai pas trouvé là-bas, tes conneries de cendres, ça a fait fuir toute la bouffe, ça craint du boudin tu sais !
    _ Et ça, c’est Mr. Puffin.
    » fit Nataniel, pour compléter le discours de son abruti de piaf

    Charmant, n’est-il pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Avril 2010] Ashes versus Video Games. Round 2. [PV Australie]   Aujourd'hui à 21:22

Revenir en haut Aller en bas
 

[Avril 2010] Ashes versus Video Games. Round 2. [PV Australie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku Hetalia :: Corbeille RP-