Nous sommes le monde.
 

Partagez | 
 

 L'enfant des Pharaons [U.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'enfant des Pharaons [U.C]   Lun 23 Mai - 19:06

Et j'arrive! Fais place, Invité!

« L'Histoire est une suite de mensonges sur lesquels on est d'accord. » [Napoléon Bonaparte]


"Il y a des moi plus moi que d'autres."
Paul Valéry

Ils sont innombrables ceux qui me ressemblent, et moi, cependant, je demeure unique.
Vasyl Symonenko

    ♠♥ NOM HUMAIN: Gupta Muhammad Hassan غوبتا حسن محمد
    ♠♥ NATION REPRESENTEE: République arabe d'Egypte
    ♠♥ SEXE: Pharaon mâle ~
    ♠♥ FAMILLE: Egypte Antique, Rome ? (cet ahuri m'a piqué ma môman èé), Turquie.
    ♠♥ LIEU D'HABITATION: Le Diamant Clos.
    ♠♥ RANG PERSONNALISE: Momie marchande حسن




♠♥ CARACTERE:
« Et quel marchand ! Vous ignorez encore avec quel tour de passe-passe il est parvenu à vous refiler toutes ces trouvailles ! Vous lui auriez volontiers demandé quelques conseils, histoire de vous débarrasser de la collection de dinosaures en plastique de votre oncle. Toutefois, il n’avait pas bien l’air bavard. S’est-il habitué au silence du désert ? A croire que ses seuls véritables amis sont le scorpion et le faucon. Car vous ne pouvez effacer de votre mémoire cette aisance qu’il avait à vous dévisager. Tel un oiseau de proie planant au-dessus de sa proie, au détour d’une dune de sable. Peut-être ne s’en rendait-il tout simplement pas compte ? A moins qu’il ne vous prenne trop de haut pour ça. Tout comme les légendes égyptiennes, un voile de mystères lui effleure le visage. Si vous le connaissiez davantage, vous sauriez à quel point cet éternel enfant est fier de ce qu’a pu être sa nation, notamment sous l’égide de sa bien-aimée génitrice, Egypte Antique. Il est fier, ô oui, un peu trop peut-être, à tel point qu’il paraît éternellement enfermé dans le passé, au point de laisser son pays plus ou moins à la dérive. Si vous en saviez davantage sur lui, vous sauriez qu’il est d’une fidélité sans faille. Un peu crédule sur les bords et très bon observateur. Ce dernier détail, par contre, vous avez eu l’occasion de le remarquer, mal à l’aise. Ce garçon parle très peu, il préfère s’exprimer de part l’aspect charbonneux qui embrume ses pupilles. Tant de choses émanent de son regard qu’on ne sait plus quoi penser de lui. Les avis persistent à être mitigés. Egypte n’est pas mauvais compagnon, au moins, vous pouvez être certain qu’il vous écoutera. Il se fait avoir, certes, mais toujours il nourrit le souhait de se rattraper. Et c’est ça qui fait sa sagesse, lui qui apparaît d’abord si jeune, à peine sorti des jupes de sa mère. Etant très attaché à son histoire, il hérita du bon sens des égyptiens mais aussi à la folie des grandeurs de toute une myriade de pharaons. Toutefois, il ne se contentera pas de s’émerveiller des pyramides titanesques ou des sphinx inquiétants ; son admiration peut également atterrir sur la population rampante de son terrain de jeu favori : le désert. Si vous êtes en danger, il viendra vous sauver, même s’il ne prend pas le temps de vous avertir, muet comme il est. Si vous êtes tristes, il vous consolera avec maladresse, du fond de ses prunelles ensoleillées. Si vous êtes heureux, il vous dévisagera, toujours sans un mot. Partage-t-il votre joie ? Tout le monde l’ignore. En vérité, il préférerait que vous vous réjouissiez de manière plus humble. Si vous êtes en colère, il disparaîtra. Si vous l’agacez, il vous perdra dans le désert, ou dans une pyramide, vous momifiera, vous maudira. Bref, il se vengera, sans aucune prévention. Fourbe ? Il faut bien vivre ! Vous voulez un vase ? Une assiette ? Pas chers, bien évidemment ! Allez, il vous les fait à moitié prix ! Je savais que vous alliez accepter ! … »

♠♥ PHYSIQUE:
« Au détour d’une pyramide, vous tombez nez à nez avec un jeune homme. Quelle surprise ! Il est seul, mais ne paraît pas égaré pour autant. Tout porte à croire qu’il est d’ici. Son regard est déroutant, vous reculez d’un pas, afin de mieux évaluer à qui vous avez à faire. Plus de doute, cet individu est bel et bien un égyptien. Ce qui vous a mis la puce à l’oreille ? Son teint ? D’un autre côté, l’éclat brun de sa peau ne peut que trahir ses origines. Son épiderme hâlé vous rappelle les pharaons d’autrefois, ceux qu’on peut voir seulement dans les livres d’histoires. Toutefois, il n’en arbore pas encore la tenue. Ses cheveux, en tout cas, sont dissimulés sous un keffieh pâle ceinturé d’ébène, qui illumine ce sombre visage. Un éclat de soleil vous éblouit et vous n’arrivez pas à discerner la couleur exacte de ses prunelles. Peut-être dorées, comme les rayons ardents, à moins que ce ne soit vert … De toute manière, vous n’osez fixer plus longtemps ses iris puisque ces derniers semblent déjà vouloir vous réduire en miettes. Vous baissez la tête, remarquant au passage que, dans un mouvement visant certainement à dégager son épaule du foulard qui orne son crâne, que ces cheveux noirs comme la face du dieu chacal Anubis sont coupés courts, tout simplement. Votre regard continue son inspection et vous faites le bilan vestimentaire : le niveau du pharaon est encore loin d’être atteint ! Le jeune homme n’a pas trouvé mieux que de se vêtir d’un uniforme beige uni, troué de poches et de lanières, afin de pouvoir y stocker un grand nombre d’objets. Les vêtements sont courts, très certainement à cause de la chaleur. Et pour le plaisir de la vue. Les muscles tirés et encore jeunes roulent sous sa peau basanée à chacun de ses rares mouvements. De plus, comme un rappel d’une probable descendance royale, des rangées de bracelets d’or fin emprisonnent ses poignets et remontent jusqu’à son avant-bras. Une fois de plus, un rayon se reflète sur la surface étincelante des bijoux et vient titiller votre rétine. Relevant une main en paravent, vous finissez votre analyse en déduisant qu’il pourrait sans aucun doute faire partie de l’armée, à la vue des épaisses bottines dont il est chaussé. Mais une telle approche n’est pas des plus convenables et vous vous empressez de lui demander votre chemin. Il ne répond pas, vous fixant intensément, comme le faucon divin Horus, presque dépité. Finalement, toujours sans vous quitter des yeux, ses mains à la peau presque écaillée par le soleil se mettent à fouiller derrière lui et, d’un geste d’une vivacité dont vous ne l’aurez jamais imaginé capable, il brandit un pot auburn et vous le tend, prononçant dans un anglais à fort accent égyptien si vous voulez bien lui acheter cette amphore … Pris au piège, vous vous retrouvez à marchander avec lui, en vain, à propos du prix du prétendu souvenir. Quelques minutes plus tard, vous reprenez votre route, des vases pleins les bras, plus un sou en poche, et ignorant toujours votre destination. Chemin faisant, vous vous prêtez au jeu d’imaginer cet étrange individu, ce garçon sans âge paraissant tout droit sortir d’un sarcophage. Vous le visualisez sans peine, enroulé dans une tunique blanche, sertie de pierres inconnues, et armé des sceptres de son père. Vous l’imaginez dans toute sa splendeur, à l’époque où l’Egypte était la plus grande des civilisations. Vous l’imaginez, lui, ce jeune homme qui vous a tant ébloui. Ce soleil … »

♠♥ HISTOIRE:
« Loin de se sentir léser par la période qui le précéda, Egypte passa les premières années de sa vie dans la rayonnante civilisation de sa mère. En effet, durant près de trois millénaires, la vallée du Nil fut le berceau et le cadre de vie d’un peuple illuminé. Et c’était sur ce peuple qu’Egypte aurait voulu régner plus tard. On lui enseigna l’apprentissage des hiéroglyphes, on l’initia aux légendes et aux dieux qui devaient guider sa vie, on lui présenta les plus belles merveilles architecturales que le monde arabe porta jusqu’à présent. Le jeune Egypte ne se soucia pas une seconde que cet univers de sable et d’or pouvait s’effriter. Surtout à cause d’un seul homme. Mais, les pays sont à l’image de leur population, de simples êtres humains ; c’est pourquoi sa bien-aimée génitrice tomba sous le charme de Rome. A l’époque, vu son jeune âge, Gupta n’avait pas vu venir ce sombre étranger qui faisait chavirer le cœur de sa mère. Tout sembla lui tomber dessus bien vite … trop vite, même, pour ce garçon aux rêves pharaoniques. Lui qui n’avait d’yeux que pour les momies et les amphores, voilà qu’on le forçait à continuer son éducation, selon les « bonnes mœurs » romaines. Quoi de plus radical pour s’attirer les foudres d’Horus ? Comme si cela ne suffisait pas, il fallut que Rome, en plus de lui avoir arraché sa mère des bras, ne s’effondre, au 5ème siècle. Il va de soi qu’Egypte, qui n’avait jusque là pas beaucoup d’estime pour le romain, fut aussitôt dépassé –pour ne pas dire blasé- par cette puissance au talon d’Achille. Suite à cette chute magistrale, on l’associa à l’Empire byzantin. Projeté dans les bras d’un inconnu, Egypte connut alors, pendant deux longs siècles, le chaos des conflits et du fanatisme religieux.

Qui croyait encore en la survie d’Egypte ? En entendant les cris désespérés de sa population mourant de faim, on pouvait douter de la résistance de la nation autrefois si reconnu. De son côté, Gupta tentait de se remémorer sa vie fructueuse d’avant l’entrée en scène de Rome. Le cauchemar des bâtisseurs de pyramides se poursuivit avec la prise du pays par les Perses. Entre temps, la Grèce s’était prise dans la partie, comme si les deux anciennes civilisations les plus brillantes devaient finir par se rencontrer. Finalement, c’est en 640, que les Arabes mirent la main sur les terres d’Horus, délivrant les polythéistes du christianisme, et leur conférant la religion musulmane en échange. C’est à partir de ce jour qu’il fut placé sous la tutelle de Turquie, tout comme Grèce. Mais l’ancien Empire ottoman allait-il se montrer suffisamment apte à surveiller les deux puissances du monde antique ? Il fallait croire que non, puisqu’un beau jour, Grèce prit son indépendance. Presque admiratif de cette prouesse politique, Egypte se détourna quelques temps de son tendre passé, histoire de reprendre les rênes de son pays. Après une invasion française au 19ème siècle sous l’égide de Napoléon, il parvint finalement à s’affranchir de la culture turque. Malheureusement, il choisit mal sa période et s’agita en pleine Guerre Mondiale. Passant d’un camp à l’autre, Egypte échoua entre les griffes d’une Angleterre à la recherche de colonies.

A croire qu’Egypte était contraint de ne jamais pouvoir se proclamer pays indépendant. De toutes ces conquêtes, il pouvait tout de même se vanter d’avoir appris toute une salve de langues et de culture, bien que celle de son frère Turquie reste la principale dans ses influences. Finalement, le 28 février 1922, en tant qu’ex-protectorat de l’Angleterre, il acquiert son indépendance. Toutefois, comme si cela fut une malédiction, il s’ensevelit dans un conflit contre Israël et ce, jusqu’à nos jours. Enfin, au début de l’année 2011, avec le printemps des révolutions arabes, il vit son président depuis 30 ans déjà – Hosni Moubarak- renversé par une population avide de liberté et de démocratie. L’Egypte tendait à se réveiller enfin, pour récupérer sa gloire d’antan.

En effet, si l’Egypte n’est pas très réputée pour son respect des Droits de l’Homme, il est connu, d’un côté pour son canal de Suez et son haut barrage d’Assouan, de l’autre pour les richesses dont ses terres regorgent, et qui font la joie des archéologues. »


♠♥ TEST RP:
Sois le bienvenu, Egypte,

Tu le sais peut-être, mais il y a eu récemment une mort dont le monde entier a prit connaissance, celle de Ben Laden. Tu es donc invité à te rendre au Conseil International afin de déterminer si cet évènement entrainera la fin du terrorisme ou le début des représailles. Tu seras en présence de Turquie, Rome, Suisse et Suède

Bonne chance, nous rappelons que tout ceci doit se passer dans un calme relatif.

Voilà, c’est arrivé. L’une des figures les plus monstrueuses de l’Histoire vient de mourir, assassinée par les forces américaines. L’humanité respire de nouveau. Egypte aimerait bien en faire autant s’il n’était pas constamment la cible des regards de ses voisins. Il n’a pas l’habitude. En réunion, on ne s’occupe jamais de lui. Mais là, au vu du sujet, son pays à tendances majoritaires musulmanes ne pouvait pas passer inaperçu. A son grand désarroi. Alors, Egypte ne bouge pas, calé dans son fauteuil, le regard voilé par le keffieh dont il est coiffé. Cette réunion ne durera pas éternellement, heureusement.

Premier tour de table, pendant lequel chacun des pays en présence manifeste son soulagement et l’exultation de son peuple. Pour ce qu’il est de Gupta, il n’a rien à redire. Lui aussi est soulagé. C’est ce qu’il déclara d’une faible voix lorsque ce fut son tour :

- « La direction des Frères musulmans s’est également félicitée que « l’une des causes de la violence dans le monde a disparu ». Elle a même appelé Etats-Unis à retirer ses troupes d’Afghanistan et d’Irak afin que le monde comprenne que violence et islam ne sont pas liés. »

Il en a bien trop dit à son goût et baisse la tête. Le silence se pose quelques instants sur l’assemblée, accentuant encore sa gêne. On parle de représailles aux Etats-Unis et au Pakistan, il n’est pas encore tiré d’affaires. Heureusement, comme s’il lisait dans ses pensées, Turquie frappe nonchalamment du poing sur la table, un sourire fier aux lèvres :

- « Hey, dites : si je monte une armée spéciale pour mater les attentats à venir, j’peux entrer dans l’Europe ? »

- « Là n’est pas la question, Turquie » répond aussitôt Suède, secouant sa tête blonde, blasé.

Turquie fait la moue, croise les bras et s’enfonce dans son siège. On devine son regard vexé au travers de son masque blanc.

- « Etats-Unis se vantent de toujours vouloir s’accaparer le beau rôle ! Voyons de quoi il est capable et s’il assumera les conséquences de son acte de bravoure ! » déclare-t-il, sans se rendre compte que c’est déjà un peu plus intelligible ce qu’il vient de dire. Des ricanements résonnent même dans la salle.

- « En tout cas, ne comptez pas sur moi pour vous refilez quelques milliers, histoire d’entraîner vos p’tits soldats … » marmonne à son tour Suisse, en passant une main frénétique dans ses cheveux de fille, prêt à jouer une fois de plus un jeu neutre.

Heureusement, Suède est là, afin de représenter l’Europe comme il se doit :

- « Le continent européen jure de faire tout ce qui est en son pouvoir, en tant que représentant des droits de l’Homme pour éviter toutes menaces d’attentats. Plusieurs pays, comme la France ou l’Angleterre, ont déjà mis en place des plans de vigilance et de renforcement de la surveillance aux ouvertures vers l’extérieur. Nous ne laisserons pas le terrorisme tâcher une fois de plus nos terres. »

- « C’est un bien beau discours que tu tiens là, mais ne crois-tu pas que les meilleurs ennemis d’Al-Qaïda, à savoir Etats-Unis ou encore ses voisins, du genre Pakistan et Israël, ont plus à craindre que les terres européennes ? Je ne pense pas que Suisse, par exemple, craigne grand-chose … » rétorque Turquie, comme s’il prenait les discours européens pour de la soupe britannique.

- « Va t’faire voir, Turquie ! Les talibans, j’les marave quand tu veux ! » crache Suisse en balançant son carnet de notes vide au visage masqué du méditerranéen.

- « Malheureusement, Suisse, quand bien même j’aperçois la flamme de la détermination briller dans tes pupilles, contrôler les actes des extrémistes n’est pas une partie de plaisir. Je suis l’un des mieux placé pour le savoir. Nous aurons besoin de tout le monde. » lâche Egypte dans un souffle presque imperceptible, tant participer à cette conversation le lasse.

- « Mais qui vous dit, qu’au contraire, le décès de Ben Laden n’entraînera pas la fin du terrorisme ? Quand on coupe la tête d’un serpent, il ne fait pas long feu bien longtemps … » hasarde le grand Rome, qui semble présider le conseil, à voir la posture qu’il arbore.

- « Comme tu es optimiste, Rome ! Mais bon, on ne peut pas t’en vouloir, tu n’as pas connu ça, à ton époque … »ricane Suisse en esquivant le retour en force de son support d’écriture, balancé à grande force par le colosse turc.

- « Insinuerais-tu que je suis si vieux que ça ? »s’offusque alors le Romain, le regard lançant des éclairs.

A partir de cette question rhétorique, Egypte pouvait être certain que le débat était clos quant aux suites de la mort de Ben Laden. Le prochain sujet inévitable allait être, sans aucun doute, l’âge que paraissait avoir Rome … Oui, certainement même, à en juger par le regard déconfit que lui adressa Suède.


♠♥ AIME:
« Sa mère, Egypte Antique et le rayonnement qu’elle apporta sur le monde. Il est féru des constructions toutes plus mégalomanes les unes que les autres et rêverait de voir un sphinx bâti à son effigie, comme il était traditionnel de faire à l’époque. Sa plus grande distraction –en plus d’arnaquer des pigeons dans votre genre- est d’explorer sans relâche les innombrables pyramides qui jaillissent de ses terres. C’est d’ailleurs, en grande partie à cause de ça qu’il n’est pas très actif sur le plan mondial, hormis pour le tourisme peut-être. D’ailleurs, c’est un vendeur hors-pair qui parvient à refiler n’importe quoi à n’importe qui. Son faciès stoïque lui permet une domination sur tout ce qui concerne le commerce pernicieux des souvenirs de vacances. Vous vous en doutez certainement, mais jamais ô grand jamais il ne se séparera des trouvailles millénaires qu’il a déniché sur les plus grands sites. Il ne tient donc qu’à vous de jeter un œil sous l’amphore qu’il vous a refilé, et de déchiffrer le « made in China » qui y est écrit en tout petit, petit, petit. Oui, Russie, car il faut toujours se méfier des plus petits que soi. »

♠♥ N'AIME PAS:
« Qu’on le nargue sur sa petite taille. En effet, Gupta n’a pas hérité de la grandeur physique de Râ. On n’ira pas jusqu’à dire que c’est un complexe pour lui, mais il n’hésitera pas à faire grimper soudainement le prix de ses marchandises si vous le regardez un peu trop de haut. Vous êtes prévenus, puissances de ce monde ! Etant de nature solitaire, on pense qu’il n’aime pas particulièrement la présence des autres. Toutefois, sans pour autant piétiner sur l’envie de sociabilité de Russie, il n’est pas contre les réunions communes. Cependant, il se contentera, la plupart du temps de les suivre en silence. Car, si Egypte n’est pas contre la foule, il ne supporte pas de parler pour rien. Donc, les bavards, dans le genre des pays méditerranéens, il s’en passerait bien. Mais bon, ces temps-ci, il aurait bien besoin de l’influence européenne et américaine. Si l’on pouvait utiliser le terme à bon escient, il pourrait paraître un peu je-m’en-foutiste sur les bords. Comme s’il détestait le futur, tant le passé était pour lui reluisant. A cause de son histoire, Egypte déteste les changements. »

♠♥ AVATAR: Egypte, d'Axis Power : Hetalia
♠♥ AVOIR UN GRAND FRERE?: [X]OUI [ ]NON
♠♥ TEINTE SOUHAITÉE: Orange, ça marche ?

♠♥ ET AUTRES: "J'ai récemment fait l'acquisition d'une magnifique série de vases du temple d'Horus, ça intéresse quelqu'un ? Pascher-pascher, évidemment !"



Dernière édition par Egypte le Ven 16 Sep - 17:02, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Angleterre
J'vous laisse faire ce que vous voulez 8D
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Lun 23 Mai - 19:08

Yeah bienvenue Égypte \o/

Bon courage pour la suite ~

_________________
United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland Avatar : By Kugelmugel
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda




MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Lun 23 Mai - 19:15

Bienvenue, petit Pharaon (oui, petit D8) et bonne chance pour la suite de ta fiche ~

_________________
<img src="http://i20.servimg.com/u/f20/12/90/57/81/0066-110.png">
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bokuhetalia.tonempire.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Lun 23 Mai - 19:22

    Wesh, j'espère qu'il n'y a pas de discrimination, dans le terme "petit", Russie èé
    Sinon, on ne va pas être copain \o/
    "Dis, t'veux un vase ? Pascher-pascher ~"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Lun 23 Mai - 20:06

Oh tiens le fils du parchemin ridé...dis moi ta mère va bien? si tu la vois dis lui qu'elle a le bonjour de la grosse jarre elle comprendra.
P.S : Si tu veux je veux bien devenir ton "grand frère" sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Lun 23 Mai - 20:09

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Lun 23 Mai - 20:40

Egypte. ♥
Bienvenue et bonne chance pour la rédaction de ta fiche !


Combien le vase ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Lun 23 Mai - 21:17

Hey! Bienvenu parmi nous^^, courage pour la suite^^.

Lankou
Revenir en haut Aller en bas
Fonda




MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Mar 24 Mai - 4:44

Egypte a écrit:
    Wesh, j'espère qu'il n'y a pas de discrimination, dans le terme "petit", Russie èé
    Sinon, on ne va pas être copain \o/
    "Dis, t'veux un vase ? Pascher-pascher ~"

Discrimination? C'est quoi ce mot, t'es petit, c'tout 8D

...un vase ? Pourquoi pas? On peut faire du sur-mesure? Very Happy

_________________
<img src="http://i20.servimg.com/u/f20/12/90/57/81/0066-110.png">
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bokuhetalia.tonempire.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Mer 25 Mai - 1:07

Bonjouuuuuurrrr

*Tire la manche de memerica, veux tout les objets *O* ... Un porte-clef kehops? Un mini scarabé? une poterie égyptienne? Touuuuttttt!!!*
Revenir en haut Aller en bas
Groenland
Kalaallit Nunaat
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Mer 25 Mai - 4:06

Bienvenuuuuuue~

8D Un vendeuuuuuuur de trucs qui te servent à rien mais le dit-vendeur est tellement doué que tu t'en rends compte une fois arrivé chez toi et que tu l'offres au mariage de ta belle-fille. 8D

"Chéri ! Fous moi ce vase à la poubelle !"
"Mais mamouuuuur, c'était maman qui nous l'avait offert D8 ! C'est un vase égyptien de grande qualité !"

Groenland was kicked by Dignité qui reste
Groenland s'est connectée le 25/05/2011 à 06:05

~ (Mais ou est passé la Hanse Teutoniiiiiiique)

Bon courage pour ta fiche~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-friskies.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Mer 25 Mai - 13:20

    Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuue Pharaon ~

    Bonne chance pour la suite de ta fiche. ^^

    Dis... Tu as des vases grands et plus particulièrement... Lourds ? Pour casser le crâne d'Angleterre avec...
Revenir en haut Aller en bas
Fonda




MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Mer 25 Mai - 13:24

Alaska a écrit:
    Dis... Tu as des vases grands et plus particulièrement... Lourds ? Pour casser le crâne d'Angleterre avec...

...Brave petite. 8D
(on va relancer l'économie égyptienne tiens ~)

_________________
<img src="http://i20.servimg.com/u/f20/12/90/57/81/0066-110.png">
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bokuhetalia.tonempire.net
Grèce
Admin aux chats ~ Zzz...
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Ven 27 Mai - 15:35

Bienvenuuuuuue =D Et c'est quoi ce trafique de vases? Nanmaisho! J'aurais un vase avant tout le monde d'abord pour le balancer sur le crâne de Rome ou de Turquie suivant le premier que je trouve

Bonne chance pour la suite de ta fiche que j'attend avec impatience =D

_________________
"Si tu as de la chance, traverse. Si tu as de la destinée, avance." Proverbe grec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vatican
Admin à la bible ♫ Ossatueur de la mort qui tue qui fait très mal!
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Ven 27 Mai - 17:21

L'allié de Turquie au Croisades............ *fuit*

(bienvenue :3 *ne peut qu'admirer le pays qui a vu naître un des types les plus classes de cette époque*)

Qu'est-ce que j'aime ton avatar et ta fiche en entier, waw...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Ven 16 Sep - 17:03

G r o w u p

J'ai. Fini. \o/
(enfin, vous empressez vous d'ajouter, fourbes =w=)
Revenir en haut Aller en bas
Grèce
Admin aux chats ~ Zzz...
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Ven 16 Sep - 17:04

Enfin 8D /SBAFF/
Aloooors maintenant que j'ai finit de lire ta fiche en entier, je ne dirai que deux mots : Elle est trop géniale! *ouais, je m'en sort pas trop mal en maths* J'adore ton style d'écriture ^^

MAIS, il te manque encore un touuuut petit code dans le règlement à rajouter ^^ et je te valide directement 8D

_________________
"Si tu as de la chance, traverse. Si tu as de la destinée, avance." Proverbe grec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Ven 16 Sep - 18:58

Et.
Voilà ?
Revenir en haut Aller en bas
Grèce
Admin aux chats ~ Zzz...
avatar


MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   Ven 16 Sep - 19:02

Et ben t'es validé!!!!!! Je te souhaite de bien t'amuser parmit nous, petit goupix =D

_________________
"Si tu as de la chance, traverse. Si tu as de la destinée, avance." Proverbe grec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enfant des Pharaons [U.C]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'enfant des Pharaons [U.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku Hetalia :: Corbeille Fiche-