Nous sommes le monde.
 

Partagez | 
 

 Le truc là...tout en bas à 37° ou 40° W

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le truc là...tout en bas à 37° ou 40° W   Sam 1 Jan - 20:48

Et j'arrive! Fais place, Invité!

."L'Histoire est une suite de mensonges sur lesquels on est d'accord." [Napoléon Bonaparte]


"Il y a des moi plus moi que d'autres."
Paul Valéry

Ils sont innombrables ceux qui me ressemblent, et moi, cependant, je demeure unique.
Vasyl Symonenko

    ♠♥ NOM HUMAIN: James Davis
    ♠♥ NATION REPRESENTEE: Antarctique, le continent austral
    ♠♥ SEXE: Masculin
    ♠♥ FAMILLE: Arctique peut être vu comme un[e] frère/sœur , les États qui ont des prétentions territoriales ça reste à voir.
    ♠♥ LIEU D'HABITATION: Pas de stationnement fixe
    ♠♥ RANG PERSONNALISE: À l’autre bout du monde




♠♥ CARACTERE:

Timide & Sec : Vivre seul entouré d’animaux sans la once trace d’humain dans le coin, ça aide par forcément pour se socialiser envers les autres.
Il n’est pas toujours facile pour Antarctique de prendre la parole face à une personne ou lors d’une réunion, mais le continent fait de son mieux pour s’ouvrir aux autres.
La conversation lui fait défaut jusqu’à ce qu’il connaisse un peu mieux,
Cependant comme le vent sec qui souffle sur ses terres, James peut se révéler aussi froid que la glace, se montrant hostile si jamais vous lui dites un mot qui lui déplait.
On évite donc de faire des bêtises à l’encontre de Dame Nature en sa compagnie, et on remballe les idées de prétentions territoriales à son égard.

Rêveur & Candide : Antarctique voudrait voir autre chose que ses terres de glaces, pas que les manchot et bestioles soient inintéressantes mais bon, surtout une contrée bien différente de la sienne.
Depuis jeune il s’est fait une utopie sur le monde extérieur, souhaitant découvrir au mieux de nombreuses cultures variées, un peu trop idéaliste du faîtes qu’il reçoive peu d’information et que très tôt il s’est fait protéger contre les constructions humaines.
Ainsi il n’est pas rare de le voir dans la lune, avec un doux sourire plaqué sur le visage.
Pas vraiment au courant des derrières technologies qui courent, le moindre produit high tech peut devenir un objet divin à ses yeux.
Curieux comme sont les enfants, il peut parfois chercher un raisonnement scientifique ou poser des questions parfois personnelles.

Protecteur & Calme : James fait tout pour garder le plus possible ses glaciers vierges de toutes traces humaines, n’acceptant que les scientifiques -et nations venues le voir- et quelques rares touristes (si si ils y en a je vous assure, et c‘est pas que des pingouins).
Antarctique ne serait pas l’Antarctique avec des buildings ou encore des routes, ainsi il est protégé au mieux sa faune et sa flore, remerciant les autres pays de l’aider dans cette lourde tâche.
Car depuis peu il remarque qu'il fait plus chaud, que l'hiver dur moins longtemps, et que le continent semble se réduire un peu plus chaque année.
James n’est pas quelqu’un qui s’emporte facilement malgré tout ce qui se passe, il préfère agir avant de réfléchir, gardant son sang froid -même gelé vu les températures ambiantes-.
Restant sans réaction quand un État affirme que tel bout de terrain relève de tel ou tel droit, par exemple si l’Australie affirme que le Territoire antarctique-australien dépend bien de lui, le continent ne restera neutre face à ce genre de déclaration.


♠♥ PHYSIQUE:

James possède l’apparence d’un adolescent d‘environs 15 ans, n’ayant pas assez d’habitant humain pour acquérir un corps adulte, avec une taille assez moyenne et passe partout.
Une carrure assez banale, pas du genre à être future champion de lancé de poids lourd mais pas du genre flaque de guimauve sur le four non plus, mais fortement résistant au froid.
Le teint est assez livide, normale quand on est le lieux de la Terre le plus froid, à cause du climat qui ne lui permet pas de faire bronzette avec les manchots.
Ses yeux sont bleus et tendent vers le gris, rappelant la neige et les glaciers bleus. Les cheveux en bataille qui possèdent une drôle de couleur assortie à celle de ses yeux, pouvant avoir une stalactite au bout des mèches à cause du vent qui vient balayer la neige.
Un visage juvénile qui s’accompagne d’un sourire candide la plupart du temps, c’est cela de ne pas avoir de soucis de guerre ou financier.
Ainsi, contrairement à certaines nations, Antarctique ne possède aucune cicatrice.

S’habillant sans style vraiment particulier en dehors de son continent, il affectionne cependant une paire d’écouteur où il peut entendre les chants des baleines il reste très simple de ce coté là.
Quand il est sur ses terres il s’arme d’un lourd manteau , ainsi qu’une épaisse écharpe jusqu’au nez avec une pair de lunette de ski récemment acquise.


♠♥ HISTOIRE:

Antarctique est un contient à lui tout seul, qui fut tardivement découvert , et dont l’existence est suspectée dès l’Antiquité.
Ainsi pendant ce temps le petit s’occupe comme il peut, essayant de construire des châteaux de glace ou encore tente de construire quelque chose qui lui permettrait d'aller au delà des glaciers, sans vraiment savoir qu'un monde existe en dehors de ses terres.
Le premier à oser passer le cercle polaire austral est le navigateur James Cook en 1773, malheureusement pour lui les barrières de glace et l’air glacial l’empêche de s’aventurer plus loin et de découvrir ce continent perdu.Un exploit qui ne permet pas encore à James d'envisager que des êtres habitent bien plus haut que lui, où il fait tout pour continuer à ne pas s'ennuyer sur son petit bout de glaçon.
Au début du siècle suivant les mers australes sont infestées de chasseurs de phoque, où parmi eux trois individus découvrent enfin les terres du Sud en 1820 : Fabial Gotlieb Bellingshausen, Nathaniel Palmer et Edouard Bransfiled.
C'est le choc pour le continent en voyant ce monstre marin sur la mer, si il vient d'être découvert de son côté c'est LA découverte.
Il n'ai pas seul au monde, d'autres espèces vivantes existent bien, ceci était le commencement de quelque chose de nouveau.
Il faut attendre encore un an pourtant avant qu’une personne débarque réellement sur terre avec l’arrivée de John Davis.
La curiosité ne fait que s'accroître pour l'Antarctique, il veut découvrir le monde de ses yeux et rencontrer ses êtres qui arrivent par de drôles d'embarcations.

Rapidement des expéditions se mettent en place pour explorer le continent de glace, plusieurs bateaux se retrouvent pris coincés dans la glace sans moyens de déblocage, les hommes comprennent peu à peu les dangers encourus.
James reste heureux de voir des individus venus spécialement le voir, bien que parfois la situation finisse tragiquement,lui si longtemps inconnu de tous était à cet instant le plus populaire.
Les expéditions continues, le but étant d’être l’homme qui descendra le plus bas possible, et en 1911 le capitaine Roald Amundsen atteint le Pôle Sud au nom de la Norvège.
On effectue alors un vol au dessus du contient en 1928.
Des événements extraordinaires qui fascinent le continent, augmentant son rêve de voir le monde entier, loin des guerres et des problèmes politiques ou financier.
Puis en 1947 les États-Unis organisent ce qui semble être la plus grande expédition de l’Antarctique, où 4000 personnes dans le seul but de cartographier les pans du littoral.
Dix après cet événement, une coopération scientifique s’instaure sur le contient pour percer ses mystères et étudier la faune et la flore.
On traverse enfin la totalité de l’Antarctique en 1958, et ce en passant par le Pôle Sud, grave à Edmund Hillary et Vivian Fuchs.
C'est avec joie qu'il voit tout ce petit monde arriver chez lui, adorant les voir sortir des drôles d'objets, tentant de les aider du mieux qu'il peut.

Le Traité de l’Antarctique fait alors son apparition et rentre en vigueur en 1961, 12 pays le signèrent dont l’Union Soviétique et les États-Unis.
Le statut du contient est défini, avec trois principes dont : la neutralisation militaire de l’Antarctique, la liberté des recherches scientifiques et l’interdiction d’y stocker des déchets radioactives ou d’y effectuer des essais nucléaires.
James n'ai pas vraiment conscient de l'importance de ce Traité, mais remercie chaleureusement les autres nations pour ce geste à son égard, il devient un lieu protégé de toute pollution et des nuisances humaines sur son territoires.
Les scientifiques s’y installent petit à petit dans des stations aménagés, et actuellement ce sont pas moins de quarante-cinq pays signataire de ce Traité.
Il fut renforcé par la Convention sur la conservation de la faune et de la flore marines de l’Antarctique en 1982, et ensuite par le protocole de Madrid en 1991, ou bien encore par l’ARENA (Antarctic Research, a European Network for Astrophysics)
Tout ceci prend vraiment un sens pour Antarctique depuis le début de la fonte des glaciers, essayant alors au mieux d'expliquer aux autres nations qu'ils doivent faire quelque chose pour changer cela.

L’histoire de l’Antarctique se résume donc pour faire plus simple à : Suspicion > Découverte > Protection.


♠♥ TEST RP:

Antarctique courait à perdre le souffle dans les longs couloir du Conseil International, tenant dans ses bras son oiseau Piflip qui ne semblait appréciait entre autant ballotter de la sorte, il avait littéralement oublié la réunion qui devait avoir lieu.
Il poussa enfin après un sprint fatiguant la lourde porte de la salle, se maudissant d’avoir oublié une chose aussi capitale, regardant les autres nations présentent qui n’avaient peut être même pas remarqué son absence.
Automatiquement il resserra sa prise sur sa Sterne qui s’impatientait déjà de partir d’ici, baissant la tête dans un léger rougissement, il venait d’interrompre avec son entrée le grand Pays-Bas qui l’observait avec un œil mauvais.
James alla donc s’asseoir dans un silence quasi religieux dans la salle, évitant au mieux de faire du bruit et de regarder en direction du grand blond, remarquant un siége vide parmi les convives présents.

Cette réunion n’était pas en réalité une réunion officielle, et le continent avait quand même voulu participer à celle-ci pour s’informer un peu de ce qui se passait, où seulement quatre nations avaient fait le déplacement.
Lui Antarctique, l’impressionnant Pays-Bas, le dormeur Grèce avec ses chats, et enfin le calme Hong-Kong.
Dans un grognement comparable à un pitbull la réunion reprit là où elle s’était arrêté avant qu’il vienne l’interrompre, ainsi le sujet était donné après quelques secondes de paroles : la crise financière.
Le seul problème à cela était que James ne connaissait pas du tout la crise, n’ayant ni système politique et encore moins financier il n’avait pas ce genre de soucis, alors il ne pouvait que se taire et écouter en silence.
Après quelques minutes il comprenait mieux l’attitude de Grèce, gardant au passage un œil sur les chats pour garder vivant Piflip, cette réunion avait un effet soporifique sur son cerveau.

- Et toi dis quelque chose !

Quoi ? Qu’il dise quelque chose ? Mais quoi donc ? Il n’était qu’invité, alors pourquoi devait-il participer ?
Le continent fixa la Hollande qui venait de lui adresser la parole, observant presque une veine de colère se dessiner sur le front de cette dernière, remarquant enfin la coupe de cheveux qui défiait l’attraction terrestre à elle seule.
Antarctique prit sans doute une teinte proche d’une belle tomate espagnole, ne sachant que dire face aux regards des deux inconnus -vu que Grèce dormait-, il devait trouver décoincer les mâchoires pour répondre.

- J’ai l’impression que mon siège bouge…

On ne lui avait pas forcément dit de dire une réponse intelligente, c’est peut être pour cela que Hong-Kong préféra ne rien dire à cela et Pays-Bas soupirer de mécontentement, il n’avait fait que décrire l’impression qu’il avait.
James se demandait alors d’où venait ce sentiment étrange, non pas comme un siège qui bouge sur le côté ou qui penche, comme si il tentait de se ‘’débattre’’.
Et la réunion continua ainsi, sans qu’aucune solution pour mettre fin à la crise, et personne ne remarqua qu’Antarctique était posé sur les genoux de Canada qui tentait en vain de se faire remarquer.


♠♥ AIME:

Son oiseau Piflip, une Sterne Couronnée, qui l’accompagne partout où James va.
Découvrir le monde qui l’entoure, surtout les drôles d’appareils que les scientifiques rapportent parfois, surtout si c’est loin de chez lui.
Avoir de la compagnie et parler avec les gens, bien qu’assez timide.

♠♥ N'AIME PAS:

Qu’il fasse trop chaud.
Voir les bateaux s’échouer contre ses glaciers ou être bloqué à cause de l’abondance de glace dans la mer, ce n’est pas vraiment glorieux à observer.


♠♥ AVATAR: Arisato Minato, de Persona 3

♠♥ AVOIR UN GRAND FRERE?: [ ]OUI [X]NON
♠♥ TEINTE SOUHAITÉE: La couleur #6633CC

♠♥ ET AUTRES: J'aime beaucoup les couleurs, le design *smile*


Dernière édition par Antarctique le Dim 2 Jan - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fonda




MessageSujet: Re: Le truc là...tout en bas à 37° ou 40° W   Sam 1 Jan - 21:56

Antarctique a écrit:
J'aime beaucoup les couleurs, le design *smile*

*résiste à la flatterie, pfeuh*
Il manque un petit quelque chose, relis bien le règlement Wink

Et bienvenue ~

Edit : c'est mieux =3 (voilà, j'ai plus rien à te dire maintenant, c'est au grec de voir =3)
J'ai donc installé ton code couleur et on verra pour la suite ~

_________________
<img src="http://i20.servimg.com/u/f20/12/90/57/81/0066-110.png">
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bokuhetalia.tonempire.net
Grèce
Admin aux chats ~ Zzz...
avatar


MessageSujet: Re: Le truc là...tout en bas à 37° ou 40° W   Dim 2 Jan - 11:57

Antarctique a écrit:

Après quelques minutes il comprenait mieux l’attitude de Grèce, gardant au passage un œil sur les chats pour garder vivant Piflip, cette réunion avait un effet soporifique sur son cerveau.

Meuh non, pas du tout... c'est juste que... juste que... juste que... *va faire des petits dessins dans le sable en déprimant*

Bon, alors, présentation super, j'ai adoré. Petit détail, dans ton histoire, je pense que tu devrais intégrer un peu plus ton personnage dedans...

Edit : Bravo! Je valide ta fiche et Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grèce
Admin aux chats ~ Zzz...
avatar


MessageSujet: Re: Le truc là...tout en bas à 37° ou 40° W   Mar 8 Fév - 17:41

Toi, ce sera Lugia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le truc là...tout en bas à 37° ou 40° W   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le truc là...tout en bas à 37° ou 40° W

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku Hetalia :: Corbeille Fiche-