Nous sommes le monde.
 

Partagez | 
 

 Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vatican
Admin à la bible ♫ Ossatueur de la mort qui tue qui fait très mal!
avatar


MessageSujet: Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore    Mar 26 Avr - 22:47

Et j'arrive! Fais place, Invité!

"L'Histoire est une suite de mensonges sur lesquels on est d'accord. [Napoléon Bonaparte]


"Il y a des moi plus moi que d'autres."
Paul Valéry

Ils sont innombrables ceux qui me ressemblent, et moi, cependant, je demeure unique.
Vasyl Symonenko

    ♠♥ NOM HUMAIN: Fabrizio Valeri
    ♠♥ NATION REPRESENTEE: Vatican (le premier qui dit que c'est frontalier au Kazakhstan je lui colle une beigne... mais alors s'en souviendra toute sa chienne de vie)
    ♠♥ SEXE: Masculin
    ♠♥ FAMILLE: Italie Nord et Sud pour frères, Rome pour grand père, la totale de l'Europe plus ou moins proche dans l'arbre généalogique.
    ♠♥ LIEU D'HABITATION: Le Cézanne
    ♠♥ RANG PERSONNALISE:




♠♥ CARACTERE: Si seulement on pouvait trouver un moyen de commencer une présentation juste et fiable d'un courant d'air. On sait qu'il est là, on le sent clairement mais il nous est impossible de savoir où il va et pourquoi il fait ça. Il a ses raisons, se dirait-on, mais quelles raisons... Les histoires les plus courtes sont les meilleures, les histoires les plus longues forgent un entrelac de choses diverses qui sont pus ou moins importantes pour une personne. Nul ne sait ce à quoi on pense au moment même ou nous le pensons. Enfin, c'était pas comme si on décrivait un courant d'air. Sauf quand l'alerte à l'attentat à été déclenché dans la salle. Encore, un courant d'air, c'est physique, alors ne nous attardons pas, c'est juste pour faire joli.

Vatican, c'est... bon, on va commencer par le plus simple. Ce qu'il laisse paraître de lui c'est avant tout quelqu'un de résolument calme, aimable, la totale de qui peut se faire enfler par tout et n'importe qui. Ne cherchez pas, c'est une bonne poire pour qui ne le connaît pas, un imbécile. Dévolu aux autres, jamais il n'aurait l'idée de recevoir une contrepartie contre son aide. Pourquoi toujours penser à l'argent ? Ok, c'est utile, juste pour le monde physique (et on fait le mental quoi...). Embrayons sur un sujet immédiatement connexe : la religion. Vous avez trouvé plus croyant que la Nation de Dieu sur Terre elle-même ? Et bein je veux voir. Amenez la bête. On pourrait l'appeler extrémiste, mais ce serait le qualifier comme un timbré qui exécute n'importe qui contredisant ses idéaux (ok, 1307, bûchers, on a tous nos périodes noires, on y reviendra). Il l'a été c'est du passé. Il y a chez certaines personnes pour qui la religion est autre chose qu'un simple fait, faisant partie intégrante de la vie et de la pensée. Et bien voila, ce serait un peu comme ôter son cœur que de le rendre laïc. Le cœur de l'Italie, bien oublié derrière la politique a bien lui même un cœur, quoi qu'on en dise. Et ce cœur en a vu, passons le en revue, pour finir en rime..

Derrière tout ça, non, il ne se cache pas une âme noire et vile. Oui, Fabrizio peut devenir un serpent de la pire espèce. Un monstre qui s'attaque aux point faibles de ses adversaires, seulement on douterait bien qu'il en soit capable. Lui même en doute bien. Cela va faire des années qu'il n'a plus rencontré de problème notable et d'oppositions direct et violentes outre que dans des papiers rédigés par des fonctionnaires. La bonté l'étreint, et jamais il ne voudrait retomber dan un gouffre semblable à ce mélange de haine et de tristesse sans nom qui a couvert une grande partie de sa vie. Ce n'est pas l'état le plus ancien du monde, dite ce que vous voulez, il a un peu moins de cent ans... depuis qu'il est aussi calme qu'un lac en hiver.

Parce qu'il en aurait été autrement ? Et oui. Ce pourquoi il est juste trop aimable pour être honnête résulte de ce qu'il considèrerait lui même comme une pénitence un peu longue. Tout le monde n'a plus cure des us et coutumes catholiques désormais, non ? C'est en partie de sa faute, les Croisades, l'Inquisition. Ces années où de sa hargne à imposé ses idées sur l'Europe entière. Car oui, lui a raison, et les autres ont tort. Enfin, avaient. Mais il garde toujours cette impression tenace de toujours détenir la vérité. Les autres ne sont vraiment que des imbéciles, ils comprennent avec du retard, on doit leur répéter Vous comprenez ? Non, bien sûr que non... lorsque l'on s'aventure seul sur son chemin, il est beaucoup plus ardu de se faire comprendre par ceux qui ne nous ont suivi.

Mais passons ce caractère bien planqué en détails, voulez-vous ? Si vous avez suivi jusqu'ici, je pense que vous suivrez. Vatican énervé, c'est une teigne. Plus c'est petit et plus c'est vicieux, non ? Ouais. Il a une fierté extrêmement mal placé un véritable ego deux fois plus grand que lui. Il n’est ni grand ni fort et ne peut que juste languir de quelque chose qu'il n'aura jamais. Il a cependant une grande gueule. Disons-le comme ça. De la verve, de l’esprit et une charmante éloquence qu’il décide de montrer toujours au mauvais moment, alors qu’il ne faut justement pas la montrer. Il le dit bien souvent avec sarcasme, un sourire faux, des propos tranchants comme la lame d’un couteau Celui lui vaut énormément de coups mais il ne trouve jamais cela vain. Il parle pour ce qu’il pense être juste, sa Foi et ses pensées s’y trouvent souvent bien logées. Il dit tout haut ce qu’il pense tout bas, souvent il pourrait l’utiliser pour dérider une ambiance trop tendue lorsqu’il est de bonne humeur, mais le plus souvent , c’est pour cracher haut et fort le fond de sa pensée. Il ne garde jamais rien pour lui longtemps lorsqu’il y voue une importance moindre en tous cas. Il est bien capable de garder un secret pendant des années, ça je peut vous l’assurer. Ce tempérament de tombe à secrets va de pair avec le fait qu’il ment par réflexe, avec naturel et enclin. Mentir pour une question simple, mentir pour une raison de vie ou de mort. Cependant, il aimerait ne pas avoir à la faire, il aimerait également que l’on ne doute pas de lui, que l’on prenne ses paroles pour argent comptant. Mais cela serait malheureusement très dur, ou impossible. Il a mauvaise conscience extrêmement vite, et mentir, il n’aime pas ça peut importe ce qu’il vous dise, croyez ses yeux brillants alors qu’il vous dit qu’il n’y a rien dans cette cave, il n’y a rien dans cette cave, je vous jure. Ou pas. Ment-il ? Ou alors dit-il la vérité derrière ce mensonge ? Un mensonge à double fond ? Oh non, n’entrez pas là dedans vous vous embrouillerez, et lorsque vous aurez fini vos pensées plus ou moins intelligentes et empruntes de sociologie profonde sur « pourquoi ce gamin ment-il comme un pur petit salaud, il sera déjà parti, et ce depuis longtemps.

Oui, il est aussi lâche qu'un italien peut l'être. Fils de l'Empire Romain d'Occident, petit fils de l'Empire Romain, il a un bon CV de fuite. Seulement, il essaiera de tenir tête verbalement avant de s'enfuir. Il est l'adepte des fuites réglées et minutées au millième de seconde près. Seulement ça rate tout le temps. Il construit des plans à la vitesse de l'éclair. Inutile de chercher à inventer pire que lui. Cela va du simple plan pour éviter quelqu'un dans un couloir au stratagème machiavélique pour parvenir à n'importe laquelle de ses fins. Depuis des années, il n'a plus fait cette merveilleuse méthode de fuite par self-défenestration volontaire... Faudrait qu'il ressaie, un jour. Mais cette lâchetés est liée à une paranoïa qui a depuis bien longtemps dépassé le stade de la méfiance. Avec la pyromanie, c'est un cocktail de défauts assez imposants que tiens le jeune homme. A noter cette capacité à toujours rester fier devant l'adversaire, peut import soit-il. Rester droit, toujours regarder dans les yeux. Que faire d'autre lorsqu'un des dernières armes qu'il nous reste est la gloire passée ?

Ah, oui, a noter qu'il entend des voix.... comment se fais-ce ? Les États de l'Église, planqués depuis 1929 qui n'ont toujours pas renoncé à l'emprise sur ce symbole qu'est le petit fils de Rome qu'il a élevé. Quand même, depuis des années, ne pas s'être fait choper, ça tiens du miracle...

♠♥ PHYSIQUE: La seule chose claire chez Vatican c'est ce à quoi il ressemble. Ouais, autant dire ça tout de suite. Il a cet air qu'on retrouve chez les italiens, un vague air de famille. La forme du visage ? Les yeux ? On ne sait pas trop, cette similitude, on la remarque uniquement si on le sait. Non il n'est pas identique à ses deux frangins mais leur ressemble un peu. Forcément, on va dire, tout ça descend de Rome. Mais ce ne sont que de quelques détails dont nous parlons, il se considère heureux que ses deux aînés se ressemblent tellement que lui paraît plus différent. Mais il ne fait pas grand chose pour participer plus amplement à agrandir cette différence. Ce n'est pas sa principale préoccupation. Il ne s'occupe pas de ce genre de choses. Mais bon, ça, c'est mental on va pas dire...

En allure générale, on va commencer par dire qu'il n'est pas bien grand, c'est la notoriété générale ça... Il paraît aussi légèrement plus jeune que es deux frères. Mais on est généralement surpris de voir qu'en étant en face de lui on le sous-estime grandement. Faut jamais se fier au fait qu'il attend à peine le mètre 70... Ou pas, attrapez-le pour savoir, et il est rapide, très rapide. En général, non il n'est jamais préparé à ce que quelque chose lui retombe sur le poil. Ce n'est pas ça encore sa préoccupation première. Il et tout sauf lourd, là encore un peu moins de 70 kilos. Cependant le fait de toujours être sur le qui-vive l'empêche de ne pas rester sur ses gardes. Il est rarement prix par surprise et les attentas qui sont aussi fréquents pour lui qui les tremblements de terre pour Japon sont accueillis par un regard blasé et des hallebardes de garde-suisse. Enfin, ça, c'est qu'un détail. Pour changer de sujet, la Nation de Dieu n'est pas le genre à profiter du doux soleil de l'été... du doux soleil tout court, alors dormir par pur accident en journée n'est pas vraiment rare en cette saison. Ce qui explique son teint plus pâle que celui de sa fratrie purement italienne. Enfin bon. S'ajoute à cela quelques marques, plus ou moins anciennes, comme chaque nation, Fabrizio a eu son lot de guerres et d'attentats, même s'il n'a pas vraiment combattu, c'était lui qui se prenait tout dans la poire quand les États de l'Église filaient à l'italienne. Enfin, pas tout le temps, en général quand l'armée adverse approchait c'était "à qui couillait l'autre et rebouchait la poterne en sortant" mais ça c'est dans l'histoire.

Maintenant, passons à son visage. Il n'a rien de bien exceptionnel quand on le voit pour la première fois. Une beauté toute latine en fait, cadeau génétique du romain sans doute. Si ses frères ont hérité chacun d'une part distincte de la force romaine, alors le Vatican a peut être hérité d'une part de beauté supplémentaire dont il n'a même pas encore remarqué l'existence. Le coup génétique a été étrange pour ses yeux, qui restent peut importe d'une couleur tout sauf italienne qui approche du gris, ça dépend des jour et de l'humeur qu'on dira... (en même temps, on saura jamais si ça ressort d'une relation extra-conjugale au niveau parental ou grand parental) Par contre, pour ses cheveux qui varient en taille selon le nombre de fois où il pense à aller les couper dans l'année, ils sont d'un brun classique, un peu plus foncé que la moyenne. Des fois courts, des fois un peu trop long mais trop court pour être attachés. On ne mentionnera pas cette mèche typiquement made in Italia qui retombe quelque fois devant son visage toujours quand il faut pas. visage qu'il a bien fin et peu expressif à l'accoutumée. Mais bon, à l'accoutumée il est calme, c'est quand il est énerve que cette inexpression se barre en courant. Enfin bon, c'est une descriptions à peu près et plus ou moins précise de celui qui a hérité du don romain de faire chier son monde. Et ouais, y'a pas à dire qu'il en est fier de ça.


♠♥ HISTOIRE: Il était une fois.... bein, mon histoire. Je crois qu'on va pas nécessairement la commencer en 1929. Tout le monde pense que c'est juste ma mort. Mais rassurez-vous, à cette date je ne suis pas mort du tout bien au contraire, c'est l'autre qui est mort. Mais je ne raconte que ce qui va être compris après, à la fin de l'histoire. C'est pas comme ces trucs qui font pleure à la fin, ça ne peut faire pleurer que moi et c'est pas comme si j'avais envie de me ridiculiser devant tout le monde. En fait, il y a une raison pour laquelle je ne commence pas 82 ans plus tôt. J'ai envie de commencer il y a 2 000 ans parce que comme mes frères j'ai vécu à ce temps où Rome dominait de l'Arabie à la Bretagne et où la guerre ne se faisait pas à coups de traités et dans la peur d'armes si puissantes que rien ne se faisait. A l'époque ou n'importe qui pouvait devenir grand par sa propre force et où les valeurs faisaient les nations, pas le sang ni même leur état. Bein mon vieux, c'était y'a longtemps,mais pas tellement. Comme derrière cette vitre qui s'épaissit à mesure que le rêves s'éloignent le matin. Cette vitre qui est comme de la glace froide et sans âme. Qui se tait en nous séparant de ce que l'on vut et désire. Cette vitre qu'on appelle soigneusement la réalité et dont les philosophes et libres penseurs aux langues impies ont brodé et rebrodé dessus jusqu'à la déformer de son sens originel. Mais là on s'égare, faudrait bien que vous sachiez mon histoire un jour. Sinon tout ça n'aura pas de sens... remarquez comment désormais il faut qu'on donne un sens à toute chose justement. Faudrait aussi que je le mette dans ce qui va suivre. A vrai dire, j'ai tellement de trucs à mettre que je vais sûrement en oublier, je rajouterait tout ça à la fin, ou au milieu. Allez savoir, tant que tout y est.

On va commencer par une pure et dure leçon d'histoire, de celles qu'on nous raconte avant l'âge de raison. Celles dont on ne se souvient que par le sens premier. C'était les heures de gloire de l'Empire Romain, le Caesar dominait toute l'Europe de ce temps. Ce qui équivalait au monde connu. Tout ce qui y était étranger était honni barbare. En parrallèle de la puissance romaine se gravait dans le cœur de ses habitantes. Une croyance en un Dieu unique. Or il s'agissait que toute Nation avait un lien avec une autre. Ainsi Rome avait un lien plus ou moins fraternel avec cette puissance qui, dans l'ombre prenait son peuple petit à petit et l'affaiblissait face à Germanie à l'est et Britannia au nord. Plus on est grand et plus on se trouvait des ennemis tenaces. Rome avait bien le chance d'avoir une grande lignée derrière lui. Des enfants, restant sous sa coupe, qui lui avaient donné des petits-enfants qui lu prenaient tout son temps et toute son attention. Sans que l'on comprenne pourquoi, une soirée où s'étendait les ombres, l'Église montant en puissance conclut un marché avec Rome, contre la douce assurance d'élever ses enfants en paix, il lui donnerait de son sang. Il s'agissait d'un marché simple mais le prix du sang n'était jamais léger à la revente. Contre toute attente, le Vatican ne vit pas son grand-père mourir des mains de cette Église qui naissait en toute puissance, il l'acheva froidement. Ayant la garde du dernier descendant romain à se connaissance, il n'allait pas cracher dessus. Rome avait énormément d'héritier et lui, las d'être dans l'ombre, bâtirait un empire dont il serait le seul successeur. Cependant jamais il n'avait l'intention de trépasser et son règne partait pour être long.

Les derniers bastions de la résistance romaine s'effondrèrent alors que son dernier empereur abdiqua en 476. Un empire chrétien s'éleva de ses cendres, nouvelle puissance dans l'ordre mondial. En fait, c'est à cette époque que le rêve prit fin. Durant l'enfance on trouve toujours une maison, un lit ou se reposer. C'était il y a 2 000 ans, déjà. Dit comme ça, ça paraît dix fois plus long. Mais depuis ce temps plus aucun temps de repos probant ne m'est accordé. Ça doit juste être une impression vaseuse au possible. Mais c'était comme qui aurait dit le point de départ de ce que je vais raconter. Faut bien commencer quelque part comme on dit.

La suite a évidemment été très vite, on a par la suite appelé ça l'évangélisation. Mais je voyais que ce n'était pas ce que l'on pouvais appeler une preuve de foi car qui ne se ralliait pas à elle, sous sa coupe, était brûlé et laissé sur les chemins. C'est à l'est que tout a été le plu important. Les enfants de Germania lui succédèrent après ça. Mais tout ne faisait que commencer car l'intérêt sans borne de ce frère de Rome se tourna vers l'orient. Depuis des centaines d'années nous gardions un bastion hérité de l'empire Romain, enfin, nous, il. Sans m'en rendre compte j'ai craché que cette histoire m'incluait. D'habitude je garde plutôt bien les secrets. Enfin bon, cette possession en orient comprenait un ville nommée Jérusalem. Tout le monde connaît au moins de nom cette citée dont les symboles sont le phare qui ramenait tous les croyants d'Europe en elle. Pour moi c'était de même. Mais bientôt, Turquie, qui n'était encore qu'un peuple parmi tant d'autres affairé à la guerre décida de la prendre avec lui, sous son aile. Ce ne fut qu'en 1095 que l'Église s'en occupa, les croisades, ça aussi c'est connu. Connu comme une des plus belles conneries de la chrétienté, mais sans ça plus personne ne pourrait aller prier pour son salut là bas. Je ne m'étalerai pas sur la petite vie qui s'était développée das ce royaume créé après l'arrivée des chrétiens en orient, ils obéissaient à Dieu, à leur roi, mais à Rome, non. Tant mieux pour eux, quiconque arrivait armé d'intentions hostile pour déranger la paix avec les musulmans était châtié. Cette paix tacite n'était que prétexte pour cacher que les deux ennemis étaient exsangues. Il ne fallut que quelques années pour que Jérusalem retourne du côté de l'Islam, Angleterre, Prusse et France réussirent tout de même à garantir le sauf-conduit des chrétiens qui y partaient. Quelques années plus tard, sous l'aide de son frère Égypte, Turquie rasa les dernières fortifications franques d'orient, avec la ville se Saint Jean d'Acre tomba tout espoir d'un jour entendre cesser l'appel à la prière musulmane sur ces villes ou tout était clair entre les êtres.

Et ça s'arrête pas là ! Oh que non, parce que si l'histoire prend fin là j'aurais du mal à tenir tête aux autres fiches qui ont des histoires dix fois plus longues. A mon avis, il y avait mieux que France en qui croire, car si tout le monde croyait et l'Église, lui croyait e France et avait squatté chez lui. C'était durant ce temps que l'Inquisition prospéra, plus de Templiers tiens, sois-dit en passant. En Allemagne comme en Espagne des bûchers étaient montés sur chaque place de ville et village. On eut dit que dans quelques patelins jusqu'à 40% des personnes moururent immolées. Pas mal, comme moyenne. Mais il y a bien un jour où de l'oppression on en a marre. (non, j'ai pas inversé pour faire style) Ce fut Allemagne qui se révolta, le seul. Le Sac de Rome ne dit pas grand chose à grand monde mais j'ai bien failli y passer, parce qu'il ne fallait pas compter sur États de l'Église qui était déjà parti en courant. Bon, je suis pas mort, (c'est con, hein ?) parce que finalement c'est Suisse qui m'a sauvé la peau au dernier moment. Oui, ce Suisse qui est toujours resté depuis, s'il a sa paye évidemment...

Par la suite tout a commencé à dégénérer. Plus de croisades, la populace en avait marre de tout ça il fallait croire. Était venu le temps des grandes puissances, autant rester en dehors de ça, non ? Je voyais ceux qui auraient du être me frères se battre entre eux, chacun opposé par un camp. Lors de la 1ère Guerre Mondiale ils restèrent cloisonnés dans leur nation, ne sortant pas, mais chacun prit parti d'un camp lors de la seconde. Cependant un des derniers chapitres de mon histoire passe obligatoirement par cette fameuse année 1929. Comme qui l'aurait dit, l'autre y mourut, et pas moi. Vous savez qui est cet autre maintenant que je vous ai tout raconté. Ici s'arrêta l'histoire de l'État de l'Église. Il ne voulait pas mourir mais il fut résolu à conclure ce qui le tue. Les Accord du Latran conclurent que la capitale de l'Italie était Rome, mais depuis 1870 il y était enfermé, se considérant prisonnier de l'Italie du Nord. C'te fin, je te jure... Avant, ses possessions s'étalaient de l'Adriatique à la Méditerranée. Jolie quand même, pas mal. Désormais il n'y avait même plus un quart de Rome. C'est mon héritage, et durant tout la guerre qui s'ensuivit j'eut connaissance de tout ce qui se passait ailleurs, absolument tout. Des informations filtraient, je savais qu'Angleterre et Amérique c'était pareil. Je n'ai absolument rien dit, pourquoi est-ce que j'aurais dit quelque chose ? Il me semblait avoir tenu tête à Russie, mais je ne vous dit pas la résultat ( le fameux coup de téléphone auquel le Russe réplique avec un "Ah oui ? Et.. avec combien d'unités ?" t'parles d'une menace, avec 110 gardes suisses). Je savais que des millions de personnes mourraient mais je ne faisais rien. Je savais toujours énormément de choses, mais... hors de question de les cracher au grand public, autant les laisser des leurs rêves et leur délires.

La fin de l'histoire ? Bah, on pourrait dire qu'en 2002 j'ai retrouvé la grâce des Templiers dans un placard, y'a eu un conclave, en 65 à peu près on a aboli l'Inquisition. Que de progrès, mais je ne crois pas qu'il puisse encore se passer quelque chose...


♠♥ TEST RP:

Non, il n'était pas à l'ONU, pourquoi y aller pour s'emmerder à parler de sujets cons avec 195 autres cons ? Voila, il était le seul à qui sa demande pourrait être acceptée mais qui ne se presserait jamais pour aller la faire. Il y avait déjà ces saloperies de conseils internationaux... Auquel il était aujourd'hui invité. Mais, sérieusement... Pourquoi lui ? Il en avait d'autres avec qui parler de la peine de mort ! Chine, ça l'intéresserait mieux non ? La peine de mort... il n'en avait plus rien à faire depuis longtemps, quoi qu'on en dise, il n'avait pas vraiment sa propre idée de l'affaire. Génial, en plus il faisait moche aujourd'hui. Un vrai temps de chien, à pas foutre un templier dehors, il rouillerait... Or donc, faudrait pas s'égarer et changer de sujet une fois de plus. Enfin, ne pas changer de sujet en ayant embrayé sur l'ONU quoi, c'est pas comme si c'était évident que c'était le but de la manœuvre.. si en fait.

Nous allons commencer sur le sujet de la semaine, ve ~ commença Italie, sa voix ne faisant aucun doute sur le reste de la phrase et... tout ça.

Pourquoi douter alors qu'on est en face de lui, hein ? Et bein voila, Vatican n'était pas en face de son frère à l'instant présent. Il était comme qui dirait ollé à la porte de la salle de réunion, côté couloir. Nulle envie de finir embourbé jusqu'au cou dans cette histoire complètement idiote, non ? Non. Alors voila, il ne se mêlait pas au commun des mortels. Ou plutôt, il balisait le terrain, comme une basilique avant un conclave. La tête collée contre la porte, ça allait, tout le monde (sauf lui bien entendu) était déjà à l'intérieur, il n'y avait aucun risque qu'il se la prenne dans la tronche. Donc, comme de juste, tout était là en bonne et due forme, Italie du Nord, Suisse, évidemment ces deux là, les deux seules personne à qui il répondait assez poliment quand ils l'appelaient... ou pas. Le restant était des moindres, Russie pour commencer. Super, manquait que lui. Enfin, ce n'était pas le pire encore. Y'avait Rome.... Rome... hallelujah, 'pouvait pas s'assommer contre une machin d'incendie et se prendre les escaliers !? Bein non injuste réalité.. La prochaine fois ça arriverait, suffisait d'une de ces trucs d'incendie rouge qui étaient dans les couloirs sans que ça serve au moins une fois et qui bloquait le passage plus qu'autre chose et des escaliers, c'était très simple. Mais ça avait quelques chances de foirer, enfin bref, il faudrait peut être entrer... Même s'il y avait le grand Rome à l'intérieur, et ce poison de russe... Mais bon ! Il ne devait avoir aucun lien avec aucun des deux ! Deux négations, est égal à une affirmation. Il avait donc des liens avec les deux dingues, génial. Comme si Saladin se trouvait dans la salle, il entra, aussi zen que possible. Enfin, zen, tout était relatif. Il était plutôt de mauvaise humeur.

Il n'allait pas dire bonjour, surtout pas. Ce n'était pas dans son genre, il se sentait vaguement désarmé face à cette belle bande d'idiots et de psychopathes. Il ne connaissait pas Rome plus que ça et ne chercherait jamais à le connaître plus, Italie, il ne lui avait parlé que peu en définitive. Russie, encore moins. Suisse lui hurlait dessus pour sa paie, point barre. Les minutes allaient être longues.

Tout le monde est enfin là ! commença le romain et si on apportait quelque chose à manger ?

Suivant le fait qu'il claqua des mains, des grouillots vinrent en apportant tout ce qu'il fallait pour tenir un mois de siège avec hommes et mangonneaux. Ils le posèrent devant Rome, qui souriait sans retenue face à Italie qui avait le même sourire. D'accord, deux qui ne suivaient plus, sur cinq. Manche suivante.

Je crrois qu'il est désorrmais inutile dans notre monde de mettre à morrt des prisonniers qui peuvent croupirr des années et des années bien longues en prison pour leurs actes.

L'accent grillait celui qui avait pris la parole, le russe souriait, encore et toujours. Oh joie, pourquoi il fallait que tout le monde se taise ? Le genre de grand silence qui suit la sentence de mort. Le regard de la nation de Dieu qui naviguait de la fenêtre à vaguement sur tout le monde dans la salle s'arrêta sur celui de Suisse qui lui répondit silencieusement d'un air de dire "Quoi, qu'est-ce que tu veux ? dis quelque chose !" hm... Quelque chose ? Ouais bon, il fallait ben briser le silence un jour.

Bon, tout le monde sait que j'ai aucune envie d'être là, ou si du moins vous le saviez pas, maintenant vous êtes au courant. J'en ai strictement rien à faire de la peine de mort. Pour moi, ce serait bien de foutre au bûcher toute personne ne respectant pas une loi peut importe quelle est-elle, mais le problème c'est que ça se fait pas. Alors laissez-le moisir en prison, point. J'ai pas de prisons, les criminels c'est Italie qui s'en charge. Alors avant de m'inviter, un peu de considération, je pourrais ne rien faire en ce moment !

Et le reste de la réunion passa un peu plus vite, apparemment.

♠♥ AIME: Dieu (bein quoi ?), le silence, le "ni trop chaud ni trop froid" qui est jamais là, avoir le monopole de la conversation, lancer des bibles aux importuns, tout ce qui brûle/explose, le vieux livres-nids à poussière, peu d'autres choses.
♠♥ N'AIME PAS: Le bruit, l'inattention, quand il fait trop froid/trop chaud, l'ennui, les idées reçues, les mensonge quand c'est pas de lui, la poiscaille pas le vendredi (un jour dans la semaine c'déjà dégueulasse hein merde), les conglomérats de nations qui se sentent plus (je vise Russie personne), qu'on ne le croie pas, que ses plans finissent par foirer.


♠♥ AVATAR: Izaya Orihara/Durarara !! (dans la majorité des cas...)

♠♥ AVOIR UN GRAND FRERE?: [ ]OUI [X]NON
♠♥ TEINTE SOUHAITÉE: 4682B4/steelblue

♠♥ ET AUTRES: Bon, vu que les États de l'Église vont pas se pointer tous seuls d'aussi tôt (je souffle l'idée, allez donc m'le DC /SBART/) bein il est compris dans mon compte, vu que les deux persos sont rattachés assez fortement ensemble... vàlàà...

_________________
« Le vrai moyen d'être trompé c'est de se croire plus fin que les autres. »
La Rochefoucauld


Dernière édition par Vatican le Jeu 28 Avr - 20:27, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Groenland
Kalaallit Nunaat
avatar


MessageSujet: Re: Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore    Mer 27 Avr - 8:32

Fabriiiiiiiiii \o/

*saut de joie, ramène du bois pour le bûcher, graaaaand sourire*


Joueuse was kicked by Groenland

*regarde froidement le nouveau/ancien, vague signe de tête, et retourne chasser son phoque*

Bienvenue, quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss-friskies.deviantart.com/
Grèce
Admin aux chats ~ Zzz...
avatar


MessageSujet: Re: Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore    Mer 27 Avr - 9:07

VATICAN!!!!!! *joueuse heureuse mais à un point...*

Bienvenue ^^

_________________
"Si tu as de la chance, traverse. Si tu as de la destinée, avance." Proverbe grec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angleterre
J'vous laisse faire ce que vous voulez 8D
avatar


MessageSujet: Re: Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore    Mer 27 Avr - 9:30

* Han my gosh, ça s'fait de dire bienvenu à un admin ? :B*

Bon bah re-bienvenue sur ton forum 8DD //SBAAAFFF//

_________________
United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland Avatar : By Kugelmugel
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore    Mer 27 Avr - 10:02

Rebienvenouille. ♥

Et alors, le Vatican est frontalier au Kazakhstan finalement ou pas ? Btw, Kazakhstan = epic pays ._.
Revenir en haut Aller en bas
Prusse
THE AWESOME!!
avatar


MessageSujet: Re: Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore    Mer 27 Avr - 11:56

Re-bienvenue >8D

_________________
Ich bin Preußen, die Armee die ein Imperium erbaute,
Ich bin der Sohn des Krieges, der Dämon einer Zeit.

Ich bin der Gott des Krieges und des Schwertes.

Avatar by Kugel ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Imprecations.skyrock.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore    Mer 27 Avr - 13:24

Ah que re-bienvenu parmi nous^^.

Lankou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore    Mer 27 Avr - 14:55

    ......................... Salut.

    [joueuse] Re-Bienvenue ! 8D [/joueuse]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore    Mer 27 Avr - 15:11

Hoo ! Notre ami Fabrizioooo !!! <3
Bon bha, rebienvenue alors ? x'D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore    Mer 27 Avr - 20:02

Rebienvenue ! 8D
Revenir en haut Aller en bas
Fonda




MessageSujet: Re: Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore    Jeu 28 Avr - 20:54

Vatican a écrit:
Il a une fierté extrêmement mal placé un véritable ego deux fois plus grand que lui.

ça, c'est pas bien difficile. 8D

Vatican a écrit:
Enfin, pas tout le temps, en général quand l'armée adverse approchait c'était "à qui couillait l'autre et rebouchait la poterne en sortant"

...J'aime. XD




_________________
&lt;img src=&quot;http://i20.servimg.com/u/f20/12/90/57/81/0066-110.png&quot;&gt;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bokuhetalia.tonempire.net
Grèce
Admin aux chats ~ Zzz...
avatar


MessageSujet: Re: Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore    Jeu 28 Avr - 21:05

Et j'ai l'immense joie de te VALIDER! Et ton surnom, c'est Ossatueur

_________________
"Si tu as de la chance, traverse. Si tu as de la destinée, avance." Proverbe grec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vatican
Admin à la bible ♫ Ossatueur de la mort qui tue qui fait très mal!
avatar


MessageSujet: Re: Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore    Jeu 28 Avr - 21:29

Ouais bon... ... ... merci

_________________
« Le vrai moyen d'être trompé c'est de se croire plus fin que les autres. »
La Rochefoucauld
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore    

Revenir en haut Aller en bas
 

Chercher haut dans le ciel ne donne qu'une chute plus dure encore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku Hetalia :: Avant RP :: Présentations :: Présentations acceptées-