Nous sommes le monde.
 

Partagez | 
 

 Finlande - Jeux Olympiques 3124 - Innauguration de l'épreuve du Sauna [RP avec Finlande et Suède]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Finlande - Jeux Olympiques 3124 - Innauguration de l'épreuve du Sauna [RP avec Finlande et Suède]   Dim 24 Avr - 12:13

3124, les jeux Olympiques était le jour de l'inauguration d'une nouvelle épreuve ; l'épreuve du sauna. Jusqu'à présent, cette épreuve avait été jugée trop farfelue mais à présent, on avait décidé de l'ajouter aux autres épreuves. Pour commencer, ce serait nos amis les nations qui testeraient cette épreuve, le but étant de tenir le plus longtemps possible dans le sauna. Les nations nordiques devaient probablement se sentir avantagées mais les autres nations ne comptaient pas se laisser faire. Pas la Chine en tout cas. En effet, le chinois voulait prouver que lui aussi était tout à fait capable de tenir et c'était retrouvé dans le même sauna que le jeune finlandais. A vrai dire, cela lui convenait, Finlande était un garçon sympathique et ils n'allaient probablement pas se disputer tout le long. Ca promettait d'être une grande épreuve ! Yao était impatient. Il voulait prouver que lui aussi était tout à fait capable de tenir mais surtout, capable de s'adapter aux coutumes européennes. Ainsi il entra en souriant, avec un short et un tee-shirt, tous deux rouges et larges. Comme ça, quand la chaleur le ferait passer rouge écrevisse, il serait assorti à ses vêtements ! Non, trêve de plaisanterie, la raison réelle pour laquelle il portait du rouge, c'était parce que le rouge était une couleur porte bonheur. Bien entendu, il avait amené avec lui une vieille peluche qui semblait avoir tout vécu vu son état. Des bouts de tissus différents un peu partout, des coutures faites et refaites un peu partout. Chine ne voulait pas abîmer ses peluches plus récentes voilà pourquoi il en avait prise une qui ne craignait plus grand chose. Comme ça il pourrait faire passer le temps. Il avait tellement de choses à lui raconter ! Elle devait sûrement être très intéressée. Mais oui, très certainement que son énième dispute avec Angleterre au sujet de Hong Kong qu'il a emporté il y a longtemps devait la passionner. Oui Yao aimait beaucoup parler du passé. Surtout quand il avait plusieurs millénaires de retard. C'est qu'il se faisait vraiment vieux tout de même. Il avait déjà plus de cinq mille ans ! De nombreuses mauvaises langues disaient qu'un jour il finirait par mourir tellement il était vieux mais non, le chinois tenait bien. Il semblait toujours aussi jeune, et était parfaitement en forme. C'étaient simplement sa vision des choses et ses intérêts qui étaient vieux jeux. Mais oui, on sait Chine que "les traditions sont ce qu'il y a de plus important aru !".

Pour en revenir à notre histoire de sauna. Lorsque Chine entra à l'intérieur, il n'y avait personne. Il était un peu en avance. Ou Finlande était un peu retard. En fait Yao n'avait pas l'heure sur lui. De toute manière il allait certainement bientôt arriver. Finlande ne pouvait pas être absent à une telle épreuve ! Alors le chinois l'attendit un peu et regarda tout autour de lui. C'était loin d'être tout ce qu'il avait pu imaginer. La pièce semblait confortable bien que plutôt petite. Lui qui avait plutôt imaginé quelque chose s'approchant de la salle de torture. Ou alors au contraire un très grande pièce. Non. C'était une pièce tout ce qu'il y a de plus simple sans appareils, ce qui le surpris. Il y avait aussi des boissons à disposition en cas de déshydratation. Voilà qui allait s'avérer utile ! Il y avait aussi un banc pour s'asseoir. C'est vrai que le chinois n'y avait pas pensé mais il devait être impossible de tenir debout là-dedans sous une chaleur étouffante. Ces choses là étaient ingénieuses, Chine était impressionné. Il prit sa place et regarda par la porte voir si son camarade de sauna arrivait. Et en attendant, il serrait fort son lambeau de peluche contre lui. Il souriait toujours. Parce que c'était plus mignon de sourire. Puis il devait tout faire pour que cette épreuve soit la plus agréable possible, sinon, le temps allait lui paraître long, très long même. Même avec sa peluche. Même si cette peluche pouvait l'écouter pendant des heures sans rien dire. Ce serait probablement plus agréable si il y avait quelqu'un pour lui répondre. Donc autant faire de son mieux pour bien s'entendre avec Finlande. D'ailleurs puisqu'on en parle, Chine vit apparaître une tête blonde à la porte. Il se leva alors et le rejoignit pour le saluer.

-Ha, Finlande aru.... On est dans le même sauna aru ! J'espère que ça se passera bien aru. Sinon, comment vas-tu aru ?

Yao lui fit un grand sourire et s'écarta pour le laisser entrer. Il était content de le voir. A vrai dire, il craignait un peu de se retrouver seul alors il avait été rassuré lorsqu'on lui avait appris qu'il serait avec le finlandais. Il n'osait pas imaginer si il était tombé avec quelqu'un comme France ou Japon. En fait il aurait perdu par abandon dès la première minute. Oui, le chinois était patient, mais il y avait des limites. France l'avait réduit en esclavage auparavant et Japon l'avait blessé dans le dos. Comment ? Chine ? Rancunier ? Un peu. Mais comment réagir face à un frère qui vous trahi ? Qui vous laisse des marques pour l'éternité ? Bien sûr que Yao lui en voudrait toute sa vie ! Et Dieu sait qu'elle est longue sa vie. Interminable. Eternelle. Il devrait lui pardonner un jour ou l'autre mais il lui en voulait tellement d'avoir brisé leur lien. D'avoir emporté avec lui ne partie de sa famille. Mais passons. Ce n'était pas le moment de penser à ceci. Il avait une épreuve à gagner. Il ne laisserait pas la victoire à Finlande. Ou, en tout cas, il allait essayer. Et c'est avec un grand sourire qu'il repartit s'installer à sa place avant de faire signe à Finlande de le rejoindre à côté. Tout semblait bien démarrer pour le moment. Il n'y avait plus qu'à attendre jusqu'à que les autres cèdent. Et lui ne devait pas abandonner. Il devait prouver à ces européens que lui aussi était capable de faire quelque chose. Même si ici, il suffisait simplement au chinois de s'asseoir et d'attendre. Mais ne riez pas ! C'est plus compliqué qu'il n'y paraît. Déjà, il fallait supporter la chaleur. Puis aussi éviter la déshydratation. Ce qui était quand même embêtant. Mais Yao n'était pas inquiet. Il avait l'habitude des étés en Chine. Nous voilà sauvés ! Aller Finlande, montre-nous de quoi tu es capable et que le meilleur gagne !

[Voilà, j'espère que ça ira. ^___^ J'ai un peu écrit n'importe quoi, si il y a un soucis je changerais xD]


Dernière édition par Chine le Dim 29 Mai - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Finlande - Jeux Olympiques 3124 - Innauguration de l'épreuve du Sauna [RP avec Finlande et Suède]   Lun 25 Avr - 11:17

Décidément, il n’en ratait pas une.

C’était le jour. LE jour pour lui. Enfin l’épreuve de sauna était devenue officielle dans les Jeux Olympiques. SON épreuve. Le sauna, c’était un peu toute sa vie : Le matin, le midi, le soir, la nuit, en été, en hiver... Il adorait ça, vraiment. Mais ce qu’il aimait par dessus tout, c’était de la compagnie dans ces moments là. Ordinairement, il pouvait compter sur Suède pour écouter tout le récit de sa vie fantasmagorique (bien qu’il doute souvent de la réceptivité de son camarade qui se contente la plupart du temps d’émettre un simple " Hm " , tant qu’il n’y avait pas de blanc entre eux, tout allait bien), mais cette fois, il ne savait pas avec qui il allait tomber. Et il ne le saurait probablement qu’au dernier moment, c’est-à-dire en entrant dans le sauna. Car oui, Finlande devait l’admettre, il était tellement impatient qu’il n’avait pas pu dormir de la nuit et s’était donc assoupi quelques heures avant le début de l’épreuve. Il était en retard. Très en retard.
Mais tout allait bien. Du moins c’est ce qu’il se disait. S’il courait vite, il pouvait encore arriver à une horaire convenable. Ce serait le comble de perdre pour non présence ! Il ne pouvait décidément pas se le permettre, il en allait de la fierté de sa nation. En parlant de fierté, Finlande ne pouvait pas s’empêcher de se demander ce qu’il ferait si –chose improbable mais pas impossible, il perdait. Oui, il ne sortirait décidément plus de chez lui ou alors seulement pour aller se construire un igloo sur la banquise et y rester le restant de ses jours. Ah, oui : Ses amis lui manqueraient sûrement... Mais décidément, rien ne pouvait bafouer l’honneur du sauna !
Il arriva finalement avec cinq minutes de retard. C’était énorme pour lui, mais heureusement, les organisateurs furent cléments. On lui désigna où il devait aller, il s’y rendit. Il s’arrêta simplement devant la porte pour reprendre son souffle. Il avait beau apprécier le sport, ce n’était pas un grand athlète et ce long sprint l’avait épuisé. Il se dit alors qu’il partait avec un sacré handicap s’il avait déjà chaud maintenant... Toujours en prenant de grandes bouffées d’air frais, il se demandait encore qui serait son adversaire, son arrivée tardive l’ayant empêché de pouvoir se tenir au courant. Tout ce qu’il espérait, c’est qu’il ne tomberait pas avec le Russe. Pas qu’ils soient en si mauvais rapport depuis l’indépendance de Finlande –du moins si on exclue la guerre d’hiver, mais il se méfiait toujours du soviétique : Après tout, il voulait conquérir le monde, nul ne peut affirmer qu’il ne s’en prendrait pas de nouveau à lui en ce sens.
Qui alors ? Avec quelle personne avait-il vraiment envie de concourir ? Il s’entendait avec la plupart des nations du monde, donc en réalité, ça ne lui posait pas trop de problème d’être avec l’un ou l’autre. Mais il ne pouvait s’empêcher de ressentir une certaine excitation : C’était son épreuve et enfin, il allait la partager avec quelqu’un d’autre que ses camarades Nordiques, il avait le droit d’être impatient, de spéculer sur l’identité de son futur adversaire. N’y tenant plus, il brisa par la simple ouverture de la porte ce suspens insoutenable.

- Ha, Finlande aru.... On est dans le même sauna aru ! J'espère que ça se passera bien aru. Sinon, comment vas-tu aru ?


Surpris, c’était bien l’état d’esprit dudit Finlande en ce moment même. Ainsi donc, c’était Chine son adversaire ? Il ne put empêcher un soupir intérieur. Un Asiatique ? Sérieusement ? Ça allait être du gâteau. Enfin, rien n’était joué, le destin peut-être capricieux des fois... Et Finlande était très bien placé pour savoir qu’un trop grand orgueil pouvait causer notre perte. Mais peu importe, il était tout de même heureux d’être tomber avec le jeune –enfin pas tant que ça, Chinois. Il était curieux aussi car d’aussi longtemps qu’il se souvienne, les deux nations n’avaient pas échangé beaucoup de mots depuis leur connaissance. Et si c’était l’occasion d’en savoir plus ?
Mais que dire ? A quoi s’intéressaient des Asiatiques ? A quoi s’intéressait Chine ? Finlande avait ouïe dire qu’il avait une très grand famille, peut-être pourrait-il le questionner sur ça ? Ah, mais il savait aussi que sa situation familiale était compliquée. Ne serait-ce pas plutôt un sujet tabou alors ? Parler de leurs anciennes rencontres dans ce cas ? Quand était-ce déjà ? C’était sûr qu’il avait déjà du interagir avec Chine à Noël, mais leurs relations était telle qu'elle ne permettait pas encore de petites confidences telles que les soucis familiaux ou autre.

Son partenaire le sortit de ses réflexions en lui faisant signe de s’assoir près de lui, Finlande le rejoignit timidement. Il avait beau être bavard, il ne voulait pas non plus se montrer trop indiscret, d’autant plus qu’ils allaient passer un sacré moment là-dedans alors une querelle dés le début ne serait pas des plus plaisant. Le fait de ne pas connaitre le jeune Asiatique, malgré les échos fort bien sympathiques qu’il avait pu recevoir à son égard l’intimidait grandement. Ah, mais il lui avait posé une question ! Il était tellement songeur qu’il n’y avait plus pensé. Il commençait décidément très bien...

- Ça va, merci. Faisons de notre mieux pour que cette épreuve se passe sans encombre ! Et toi, comment vas-tu ?

Il sourit sincèrement à son adversaire, quoique ça le gênait de le considérer comme tel. Le sauna était-il vraiment un lieu de défi ? Le Chinois ne pouvait-il pas être un simple ami ? Il ne fallait pas que Finlande laisse son esprit de compétition prendre le dessus sur l’ambiance chaleureuse que confère ordinairement cet endroit. Ce serait comme salir la tradition : Le sauna était un lieu de détente, pas autre chose. Il ferait le nécessaire pour que, quelque soit le résultat, son potentiel futur ami en garde un bon souvenir.
Le Finlandais avait de plus en plus chaud malgré qu’il avait l’impression de n’être ici que depuis de courtes minutes. Il se demandait comment se sentait son ad... Son binôme. Il remarqua finalement les boissons à disposition. Il était si excité qu’il ne les avait pas vues. Elles avaient l’air encore assez fraiches malgré la chaleur, ainsi le jeune Finlandais en pris une et la passa sur différentes parties de son épiderme. Autant profiter avant qu’elles soient aussi chaudes que les ardeurs de France (quelle belle comparaison, il était fier de lui).
En se tournant vers le Chinois, il remarqua la peluche de ce dernier. C’était assez saugrenu de son humble avis, mais peut-être qu’elle pourrait l’aider à remporter l’épreuve ? Genre avec pleins de glaçons cachés dedans, vous voyez. Finlande chassa vite cette idée improbable de sa tête. Si rien n’était mentionné contre une peluche réfrigérateur dans le règlement, ça lui paraissait difficile à avaler que le Chinois ait eu une idée aussi farfelue. Aussi demanda t-il, non sans une petite hésitation la présence de ce troisième concurrent pour le moins insolite :

- Hm, Chine ? Cette peluche...

Maintenant qu’il la regardait bien, elle n’était plus tout jeune. Si il avait voulu plaisanter, il aurait presque dit qu’elle avait du faire la guerre avec son propriétaire. Les coutures faites et refaites tenaient miraculeusement on ne sait comment, elle devait avoir une forte valeur sentimentale ou bien le Chinois était très conservateur. Dans tous les cas, elle amusait beaucoup le Finlandais.

[Mon dieu, première fois que je fais un rp aussi long (ce qui prouve mon niveau de n00b) j'espère que ça te plaira. n_n ]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Finlande - Jeux Olympiques 3124 - Innauguration de l'épreuve du Sauna [RP avec Finlande et Suède]   Dim 29 Mai - 18:22

Depuis très longtemps, il existait une compétition très étrange, mais cette épreuve n’avait été approuvée par les jeux olympiques vraiment que depuis peu. Ce n’était autre que l’épreuve du Sauna. D’origine Finlandaise, c’était devenu presque une tradition chez eux, cette manie de créer des concours farfelus. Nous ne citerons point d’exemples, vous pourrez ne pas y croire. Pas que Suède désapprouvait cela, loin de là, mais il a toujours trouvé cela étrange et sans grand intérêt, comme la plus part des autres nations, d’ailleurs. Enfin, bon, il savait qu’il pourrait gagner assez facilement s’il ne tombait pas sur ses compatriotes nordiques, mais ça ne l’importait vraiment que très peu d’être vainqueur. En vérité, il avait juste été sollicité par Finlande et par pure gentillesse, il avait accepté ce challenge. Après tout, ils avaient l’habitude d’y aller pour se reposer et prendre du bon temps. Le suédois finit ses dernières bricoles, avant de partir. Il était tôt, mais il préférait prendre de l'avance de peur qui lui arrive une misère sur la route. On ne sait jamais, hein...

Sur place, il aperçu un grand nombre de personnes. Il s’avançait tranquillement vers quelque chose qui semblait être un « accueil ». Un homme l’interpella, lui demandant son identité. Ce qu’il fit et le réceptionniste commençait alors à scruter son écran. Il semblait très sérieux avec ses sourcils froncés. Il releva la tête et du doigt, l’homme lui montra alors la porte vers laquelle il devait se diriger et lui expliqua quelques informations à propos de l’épreuve. Mais bon il avait l’habitude, il connaissait plus ou moins les règles par simple déduction. Il se rendit vers le sauna, en se demandant avec qui il pourrait être car il avait été décidé que les participants ne sauraient rien avant d’être entrés dans la salle. Pour plus d’excitation, sans doute. Cependant, Suède priait pour ne pas tomber avec Danemark ou d'autres énergumènes vraiment louches. Le suspense était à son comble, et après s’être changé, il hésita un peu avant d’ouvrir la porte. Stupéfait, il resta bouché-bée une fraction de seconde avant de retrouver un visage dur. Danemark, comme c’est… étrange. Il était seul pour le moment, probablement que l’autre participant était en retard. Il s’essaya en face de lui, le plus loin possible. Et comme le suédois s’en doutait, le danois ne se fit pas prier pour commencer à parler fort tout en cherchant des embrouilles. Calme. Il fallait rester calme. Suède tourna la tête en se pinçant fortement les lèvres et faisant mine de l’ignorer. Mais comment était-ce possible de supporter la voix de Danemark ? Il ferma les yeux, serra les dents et imaginait déjà la fin de cette épreuve. Lui qui pensait que cela allait être un moment de détente comme un autre, mais avec Danemark, c'était juste de la torture. Les organisateurs avaient préparé un coup monté, obligé. Cependant, il ne tenait déjà plus. Il se leva, ce qui fit sursauté l’autre blond et finit sa course vers la sortie. Oh oui, ça n’allait pas se passer comme ça. Il se rhabilla un peu n’importe comment et retourna voir le réceptionniste tout en essayant de se calmer.

    - Excusez-moi, est-il possible de changer ?

La réponse fut bien évidemment non. Il s’en doutait en réalité, mais il ne voulait vraiment pas retourner dans ce lieu de torture. Les yeux écarquillés, il regarda l’homme d’un air effrayant qui finalement, partit dans un bureau juste derrière lui en lui disant qu’il allait voir avec un supérieur. Il n’avait plus qu’à attendre. Il en profita alors pour scruter autour de lui les participants qui arrivaient et se rhabiller un peu que mieux que ça. Il n’avait pas vu Finlande de la journée. Le matin, il ne l’avait pas trouvé et en avait déduit qu’il avait pris encore plus d’avance que d’habitude. Enfin bon, ce n’était pas grave. Il ne lui en voudrait naturellement pas, étant loin d’être une personne rancunière. C'était Finlande, voilà quoi. Même quand il était énervé, il s’en fichait bien de recevoir les foudres du finlandais pour telle ou telle raison. L’homme revint finalement, un PAD à la main, il lui expliqua alors que le changement avait été possible mais que cela devait rester secret. Il lui indiqua alors le nouveau sauna dans le quel il allait concourir. Il s’y dirigea, sans avoir peur de tomber sur Danemark cette fois-ci, il préférait carrément avoir à faire à France car lui ne tiendrait certainement pas longtemps. Il ouvrit la porte et aperçu un visage familier : celui de Finlande. Ouf, le voilà rassuré et il pénétra alors dans le sauna.

    - Bonjour… Désolé de mon retard…

Dit-il d’une voix grave et monotone. La pièce était relativement petite, le bois qu'ils avaient utilisé semblait de bonne qualité et confortable. A première vue, c'était une salle de sauna tout à fait banale et nettement mieux que la précédente. Son visage se tourna ensuite vers une autre petite silhouette. Il reconnut Chine. Il ne le connaissait pas réellement, ils ne s’étaient que rarement parlé. Mais cette épreuve pourrait être intéressante pour pouvoir en apprendre plus sur lui. Cependant, il savait très bien qu’il ferait comme à son habitude ; il ne répondrait que très peu, voire pas du tout si on lui parlait ou posait des questions. Après tout, il fallait être très calme et régulariser les battements de son cœur dans cette épreuve pour pouvoir pleinement profiter et rester le plus longtemps possible en bonne santé. Il ne fallait pas oublier que la chaleur montait très vite dans la pièce et qu’il pouvait être très difficile d’y respirer si on était stressé, et ce, que l’on soit asmathique ou non, par exemple. Pour le moment, c’était mal parti, son cœur battait trop fort. Non, non, ce n’était pas parce qu’il voyait Finlande dénudé, il avait l’habitude, mais juste parce qu’il n’avait pas apprécié d’avoir vu cet imbécile de danois. Il finit par s’assoir auprès de son ami, esquissant un petit sourire gêné et plaqua son dos contre le mur qui commençait à chauffer petit à petit. Il préféra se détendre et écouter sagement ce que les deux autres se racontaient. Apparemment, il était arrivé pendant une discussion quelque peu étrange. Venant de Finlande, ça ne l’étonnait pas, mais de Chine, voilà qui pouvait être intéressant. Ils semblaient parler de la « peluche » que détenait l’asiatique. Ah… C’était donc une peluche ? Il croyait que c’était une serviette, un vieux bout de tissu. C’était vraiment peu ragoûtant, et même par pur hygiène, ça semblait vraiment être moyen. Enfin bref, il ne s’en préoccupa pas vraiment, car si le chinois avait besoin d’un morceau de tissu avec lui, pourquoi pas, ce n’était pas interdit d’emporter quelque chose avec soi, ou du moins, les règles ne stipulaient rien à ce sujet. Il se redressa pour mieux écouter ce que les deux jeunes gens se disaient. Allez, cela n’allait pas durer longtemps, le chinois finirait par déclarer forfait aussi vite qu’il était arrivé. La chaleur du sauna, fallait vraiment y être habitué !
[Ok, lol, c'est vraiment merdique. ç_ç J'ai honte ~]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Finlande - Jeux Olympiques 3124 - Innauguration de l'épreuve du Sauna [RP avec Finlande et Suède]   Mer 21 Déc - 16:21

[Je suis presque pas en retard.........]

Chine s'assit, un grand sourire au lèvres, peluche entre les bras. Décidément, il avait eu de la chance. Finlande était un gentil garçon très agréable. Dire qu'il aurait pu tomber sur Russie ou même Danemark. Chine pensait à l'être malchanceux qui aurait pu tomber sur cet... Énergumène. Restons poli. D'ailleurs, est ce que les autres Asiatiques participaient à la compétition...? A cette pensée, Chine esquissa une grimace. Et si l'un de ses protégés tombait sur un pervers ? Ou si un des européens cherchait la bagarre à l'un de ses frères...? Même si les asiatiques sont tellement adorables que personne n'aurait une telle idée. Entre Hong Kong qui est tellement souriant, Yong Soo qui est d'une pureté à nulle autre pareil et Taiwan qui est d'un calme et d'une gentillesse inégalable -surtout avec Chine, vous l'aurez bien compris. ... Il devait sortir de là. Il devait sauver sa famille. Enfin essayer. Non. Calme. Calme Yao. Ne te laisse pas déstabiliser. Le chinois respira profondément et calmement avant de se remettre à sourire au finlandais. Finlandais qui avait parlé d'ailleurs. Chine réfléchit un instant avant de répondre.

-Hm, oui, essayons de rendre cette épreuve agréable et de s'amuser aru...

Chine prit une pause pour respirer avant de reprendre

-Ca peut aller, xiexie aru. En fait je suis juste un peu stressé aru. Tu ne saurais pas qui participe aru ? Je me demandais si j'étais le seul asiatique aru....

Il serra un peu plus sa peluche, par réflexe, avant de faire un petit sourire tentant de cacher sa nervosité. Il n'y avait rien à craindre ! Mais oui. Rien. C'était une épreuve de sauna. Pas de lutte ou de catch. Yao eu un léger rire en imaginant un combat de lutte entre Japon et quelqu'un comme Allemagne ou Cuba. Au moins, la pression retombait. Tant mieux. Après tout, le but premier, c'était de s'amuser, non ? Bon, aussi de gagner. Mais l'esprit de compétition, c'est désagréable. A un âge aussi avancé que celui de l'asiatique, ce genre de choses n'avait guère plus d'importance. Et après les horreurs qu'il avait pu voir, il se disait qu'il fallait en profiter, s'amuser et le sauna était une bonne occasion. Malgré le contexte présent. Bien sûr qu'il voulait gagner. Comme tout le monde. Mais dans une épreuve comme celle-ci, le meilleur moyen justement, de rester dans le sauna, c'est de s'amuser. En plus il avait pu garder avec lui sa peluche porte bonheur. Sa vieille peluche. A vrai dire... Sa toute première peluche. C'est dire si elle est vieille. Elle était très importante pour lui et malgré l'état présent de cette peluche, elle comptait presque comme un membre de sa famille. Sauf que cette peluche avait de nombreux avantages comme le fait qu'il n'avait pas à la nourrir, qu'elle n'avait pas sale caractère -nous ne visons personne voyons-, qu'elle ne lui ferait jamais la guerre -n'est ce pas Japon...?- ou encore, aucune chance qu'elle ne le frappe ou le tripote -là encore, je garde l'anonymat sur les responsables- et mine de rien, c'était agréable, parfois. Même si cette peluche ne risquait pas de lui parler ou de le regarder avec des yeux attendrissants en criant "Grand Frèèère !". La famille, c'est quand même quelque chose de spécial... Elle a beau être bizarre, on l'aime quand même sa famille. Chine eu un sourire pour lui même lorsque la porte du sauna s'ouvrit à nouveau.

Le chinois leva la tête vers... Suède... Il masqua rapidement une grimace derrière sa manche. Il n'avait rien contre le suédois mais sa taille imposante le mettait mal à l'aise. D'autant plus qu'il n'était pas particulièrement engageant, vu comme ça. Il le salua d'un signe de tête et le regarda pendant quelque secondes. Visiblement, le grand blond ne semblait pas stressé, ou alors il le cachait très bien. Mais apparemment, d'après ce qu'il avait entendu dire, les européens du nord avaient l'habitude de ce genre de choses. En fait, cette épreuve devait certainement les avantager. Mais ce n'était tout de même pas une raison pour se décourager. En plus les écraser sur leur propre terrain, c'est encore mieux ! S'amuser Chine. On avait dit qu'on était là pour s'amuser.
...
......
.........
Ok. Ok. Pour gagner aussi. Finalement, Chine avança sa peluche sous le nez de Finlande, avant de sauter sur ses deux pieds, sourire aux lèvres.

-Cette peluche, c'est ma toute première peluche aru ! Elle est là pour me porter chance aru. Elle a pas mal vécu mais elle tient encore aru. C'est comme un membre de ma famille aru.

Non Finlande, n'appelle pas SOS enfants battus. C'est juste la peluche. Les autres sont partis de toute façon. On se demande pourquoi... Non, rassurez-vous, Chine a toujours traité au mieux -selon lui- les membres de sa famille. Il avait juste tendance à en faire trop jusque à en devenir parfois insupportable. C'est à se demander comment ils ont fait pour le supporter tant de temps. Mais au fond, Chine était un gentil garçon plein de bonne volonté. Il faisait de son mieux au moins. Et ça lui nouait toujours le ventre lorsqu'il sentait dans les paroles de l'un de ses frères ou sœurs de l'affection pour quelqu'un d'autre, surtout un européen. Il détestait quand Hong Kong lui parlait d'Angleterre ou que Macao racontait la période où il vivait avec Portugal. C'était trop pour lui. L'affection qu'ils éprouvaient envers ces européens qui lui avaient arraché le cœur -parce qu'en Chine on ne fait jamais les choses à moitié, vous savez- était évident et très forte. Oui, Chine était égoïste. Et même communiste, il y a des choses qu'on ne partage pas. La famille en fait partie. Oui, oui, oui, même Yong Soo.
Après avoir bien exhibé sa peluche, Yao retourna s'asseoir dans un bond, sans glisser. Il remonta ses pieds sur le bord et posa sa tête contre l'un des murs en levant les yeux vers le plafond. Ceci est une position pour s'installer confortablement. Oui. Pour lui, c'était tout à fait confortable. Il pouvait rester des heures dans cette position. C'était d'ailleurs le but. En espérant qu'avec la chaleur il ne se mette pas à glisser. Au pire, il pouvait toujours s'asseoir au sol. Il avait de temps de voir après tout. Finalement, la porte se referma et la chaleur commença à se faire sentir à l'intérieur. Cela signifiait que l'épreuve commençait. Eh bien, il était temps, Chine commençait déjà à se fatiguer tout seul. En espérant que personne n'y reste dans cette épreuve.

Au bout de quelque minutes il faisait déjà bien chaud à l'intérieur du sauna. Et Yao n'aurait jamais pensé que la chaleur était aussi désagréable. Il ne voyait plus rien à travers la vapeur, qui lui piquait les yeux soit dit en passant. Ce devait être la vieillesse. Ou le manque d'adaptation du chinois. Autant Chine est pour l'adaptation. Quand ce sont les autres qui s'adaptent. C'est sûr, c'est plus pratique dans ce sens là. D'ailleurs, il n'avait jamais compris comment Macao ou Hong Kong avaient réussi à aussi bien s'adapter aux européens. C'était, selon l'asiatique, un véritable mystère. Surtout en ce qui concerne la nourriture anglaise. Hong Kong avait réussi à y survivre tout de même ! Le pire, c'est lorsque Hong Kong disait qu'il aimait bien certaines spécialités anglaises. Il ne disait pas ça de sa cuisine ! C'était vraiment vexant d'ailleurs... Bon, à la décharge de Hong Kong, même si il l'avait dit, Yao ne l'aurait pas retenu. Ou alors, Hong Kong ne le dit pas assez selon lui. Moi, moi, moi et moi. Et encore moi. Et toujours moi. Enfin, d'un point de vue extérieur, c'est assez amusant. Pour les pauvres asiatiques qui doivent endurer ça, peut être beaucoup moins.
Le silence commençait à s'installer mais Chine décida de le briser.

-Vous avez l'habitude de ça aru ? Moi, j'avoue que j'ai du mal aru. C'est la première fois dans mon cas aru. C'est pas dangereux, hein, dites aru ?

Oh, Chine, ne t'inquiète pas, toi, tu risques pas de mourir, tu es immortel. Et tes petits asiatiques sont suffisamment intelligents pour sortir avant de se sentir mal. Quoi que......... Yong Soo, c'est pas certain.
Les pieds de Chine commençaient à glisser et il avait beau les replacer, rien n'y faisait. Alors il se leva à nouveau, prenant une bouteille d'eau au passage dont il but quelques gorgées avant de s'asseoir sur le sol où il ne risquait pas de glisser. En principe. A moins que le sauna soit "Made in China", auquel cas nous pourrons observer des nouveaux principes inédits que seul Chine pouvait réaliser. Mais ce n'est probablement pas le cas ici. Donc, pas d'inquiétude. Dans des choses aussi... Sérieuses... Autant qu'elles puissent l'être dans une telle situation tout du moins... Il faut toujours prendre des précautions et assurer la sécurité des participants à la compétition.
Tout un coup, un bruit se fit entendre. Un bruit particulier. Un bruit d'estomac affamé. Yao se mit à rougir avant de faire un sourire coupable.

-Excusez moi aru....... Il est quelle heure aru.....? Je crois que j'ai faim aru...

[Désolée, j'y connais rien en sauna 8'DD]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Finlande - Jeux Olympiques 3124 - Innauguration de l'épreuve du Sauna [RP avec Finlande et Suède]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Finlande - Jeux Olympiques 3124 - Innauguration de l'épreuve du Sauna [RP avec Finlande et Suède]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boku Hetalia :: Corbeille RP-